le mercredi 20 juin 2018 | 16

Little Boy, jeune cane corso poignardé et empalé sur une branche : procès le 20 juin

Rejeté de toute part, abandonné plusieurs fois, sans personne pour l’aimer, Little Boy, un jeune chien cane corso, avait déjà vécu de multiples déceptions face au genre humain. Il a été froidement assassiné par des personnes en qui il avait confiance. Notre Cellule Zoé sera au Tribunal de Béthune pour lui le 20 juin.

Hr blog

Edit:
Le mercredi 20 juin, le tribunal a fait renvoyer l’audience au 9 juillet 2018.

Ce jour-là, Little Boy a été attaché. Puis, les coups ont commencé à pleuvoir, il a été transpercé de plusieurs coups de couteau, éviscéré et empalé sur un arbre où il a été abandonné, gémissant encore. Sa puce d’identification lui a été retirée, mais cela n’a heureusement pas été suffisant… Et son terrible parcours a pu être retracé.
Enfermé la plupart du temps sur le balcon, le quotidien de Little Boy n'était que solitude. En quatre ans d'existence, les humains ne lui ont jamais été fidèles, il est passé de mains en mains, donné par petite annonce sur internet, sans jamais une personne de confiance pour, enfin, lui apporter la protection, la sécurité et l'amour dont il avait besoin.  

Le jour de sa mort, ses tortionnaires ont-ils agi sur commande de ses gardiens qui avaient déjà cherché à s'en débarrasser ? Little Boy a-t-il cru, joyeusement, à une balade bienvenue, à une récréation du balcon auquel il était assigné, ou a-t-il senti le danger, et terrorisé, a-t-il suivi ses tortionnaires à contrecœur ? Toujours est-il qu'ils ont prémédité leur geste, puisqu'ils ont emporté avec eux deux couteaux lorsqu’ils ont emmené le chien. Les deux ou trois hommes, cela reste encore à déterminer, se rejettent mutuellement la faute. Le dossier de ce massacre recèle encore de nombreuses incohérences et zones d'ombre.

Ce qu'a subi Little Boy, c'est de la torture !

Vivre avec un chien entraine des responsabilités. Il n’est pas un accessoire dont on peut se débarrasser ou disposer à loisir. Ne pas être capable de lui apporter ce dont il a besoin, et au-delà de tout, commanditer ou procéder à son assassinat, doit être sévèrement sanctionné. Ce qu'a subi Little Boy, c'est de la torture! Les personnes qui l'ont tué doivent être jugées avec toute l'exemplarité nécessaire ! 
Nous serons le 20 juin au procès, notre Cellule Zoé y défendra la mémoire de Little Boy et réclamera justice pour lui au tribunal.

Notre combat pour faire reconnaitre "le lien" par la loi

Certaines des personnes impliquées avaient déjà fait état de comportements violents, cela ne peut plus durer, ces personnes sont des dangers avérés pour la société entière.

Nous avons récemment renouvelé notre appel au ministère de la Justice pour faire valoir le lien entre les violences, que la victime soit humaine ou animale, afin de changer la loi en la matière.

n

n

Signez notre pétition pour nous soutenir dans ce combat.

Crédit Photo: © DR (France 3 Hauts-de-France)

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

L'éleveuse maltraitante récidiviste enfin jugée
Jeune chienne battue et poignardée, la Cellule Zoé réclame justice pour Mylanne

Commentaires 16

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Susan72 | lundi 02 juillet 2018

Il regarde par la fenêtre, et c'est comme s'il disait:

"Hé! Je suis là!
Est-ce que vous m'oubliez?
Est-ce que vous pensez à moi?"

C'est vraiment triste à pleurer.

Bastet | jeudi 28 juin 2018

C'est toujours pareil, devant tant de cruauté, la justice qu'il faudrait appliquer n'est jamais exécutée.

Isabelbet | jeudi 28 juin 2018

Justicia para Little Boy, quienes cometieron el crimen deben ser condenados, que caiga todo el peso de la justicia sobre esos delicuentes.

nauru | lundi 25 juin 2018

Inimaginable , horrible , comment peut-on faire souffrir un Animal innocent , des chiens sauvent des vies d'êtres humains , certains humains sont des MONSTRES !
FAUT LES PUNIR TRÉS SÉVÈREMENT !