le mercredi 26 avril 2017 | 91

L’horreur des fermes à fourrure en Europe !

Animal Defenders, association tchèque et partenaire de One Voice dans la coalition mondiale Fur Free Alliance, a lancé le 27 mars une campagne s'appuyant sur deux vidéos sidérantes.

Hr blog

Le discours honteux entretenu par la filière européenne de la fourrure sur le bien-être prodigué aux animaux élevés dans ses fermes est ici bien mis à mal. Animal Defenders et son président Marek Vorsilka ont réalisé une formidable investigation filmée. Il en résulte deux vidéos. La première présente la mise à mort d'un renard argenté extirpé sans ménagement de son clapier, puis pendu par les pattes dans un sordide réduit pour une électrocution anale bien mal maîtrisée. Dans toute cette opération, les cris et mouvements désespérés de l'animal font aussi frémir que l'indifférence de son bourreau. L'industrie de la fourrure rémunère bien l'absence de respect à la vie animale…

Le second film édité par Animal Defenders fait froid dans le dos. La caméra détaille cette fois comment des visons, transportés dans des cagettes grillagées, sont enfournés dans une espèce de van en bois tiré par un mini-tracteur. On distingue clairement les tuyaux reliant le tracteur au van : durant leur transport entre le lieu d'élevage et celui de dépeçage, trajet qui a tout du convoyage de train touristique pour le chauffeur, un jeune adolescent, la dizaine de visons enfermés dans ce van va être asphyxiée par les gaz d'échappement du tracteur. La méthode de chambre à gaz roulante employée ici est tout simplement ignoble, indigne du XXIe siècle.

Selon les chiffres publiés par la filière, dans ce pays membre de l'Union européenne, une dizaine de fermes ont produit en 2015 plus de 20 000 peaux de visons et renards, pour un chiffre d'affaires à l'export de 5 millions d'euros. Dans quelques semaines, le parlement tchèque va se prononcer pour ou contre le bannissement de telles pratiques sur son sol, un vote souhaité par 70 % des Tchèques. Or le vote risque d'être défavorable à cause d'ANO, jeune parti dirigé par un richissime entrepreneur, Andrej Babiš, libéral et europhobe, Animal Defenders s'est donc mobilisée, a lancé une pétition. One Voice soutient son action, et vous invite à au moins aimer et partager ces films édifiants. De Prague à Paris, la cruauté est identique, le mensonge équivalent… Assez !

Hr blog

Dans la thématique

La fausse fourrure fera fureur à Shanghai!
Non, l'élevage de visons d'Emagny n'a pas encore fermé, il veut toujours s'agrandir!

Commentaires 91

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Siff | vendredi 29 décembre 2017

Arrêtons de stigmatiser avec des "riches" sans scrupule et des "pauvres" vertueux..... La cause animale est plus un respect moral que tout le monde doit avoir vis à vis des êtres vivants quels qu'ils soient. Nous n'avons nous homme aucun droit sur le monde animal et encore moins le droit de les tuer ou les torturer. Unissons nous, les défenseurs de la cause animale et montrons autour de nous la souffrance animales des fermes d'élevage pour la fourrure mais aussi celle pour la viande et pour toutes celles où les conditions de vie des animaux ressemblent à l'univers des camps de concentration. Agissons avec des regroupements devant les magasins de fourrure, devant les abattoirs, devant des élevages pour augmenter la prise de conscience des gens. Puisque c'est moral, nous gagnerons ce combat, c'est une évidence pour moi mais agissons ensemble, le nombre fait loi bien souvent.

Wolf | samedi 02 septembre 2017

L'homme et la société de consommation sont les poisons de ce monde.

swe-ty | samedi 03 juin 2017

Je suis pour que la souffrance cesse à tous niveaux et la fourrure n'est pas indispensable pour que l'humain vive donc je signe la pétition.

lilas bleu | mardi 09 mai 2017

Oui je vote enfin d'arrêter ce massacre d'animaux à cause de sa fourrure. C'est une vie !! À part entière !