le mercredi 26 octobre 2022 | 12

L’expérimentation animale à la radio


Mis à jour le 28 décembre 2022

Malgré des sollicitations de notre part, dont une lettre envoyée à France Culture et à la médiatrice de Radio France pour leur exposer les problèmes de cadrage et de contenu de l’émission récente sur l’expérimentation animale, nous n’avons reçu aucune réponse. Vous pouvez aider à faire changer les choses.

Hr blog

Le 7 septembre, France Culture a invité dans « La Science – CQFD » deux personnes favorables à l’expérimentation animale, empêchant tout débat de fond sur les questions éthiques.

Une émission riche

Depuis cette date, nous avons pu écouter régulièrement « La Science – CQFD ». Par contraste avec l’émission sur l’expérimentation animale, nous vous recommandons notamment l’écoute des émissions des 9 et 30 septembre, qui ont donné la parole à Jane Goodall et à Frans de Waal, éthologues et primatologues.

Autre point positif : le 28 septembre, une chercheuse invitée de l’émission concernant la maladie d’Alzheimer a critiqué les méthodologies employées actuellement en expérimentation animale pour étudier cette pathologie et a largement mis en l’avant l’intérêt d’étudier les troubles directement chez les personnes qui en sont atteintes.

Où est le débat sur l’éthique ?

Malheureusement, le reportage du 28 septembre a présenté une étude française récente ayant consisté à implanter des cellules neuronales humaines atteintes d’Alzheimer à des souris… sans remettre en question l’éthique de cette pratique. L’expérimentation animale semble donc être considérée par défaut comme une pratique acceptable dans l’émission.

Le questionnement éthique sur nos pratiques d’exploitation des animaux devrait pourtant être systématique. C’est d’ailleurs l’objet de la Déclaration de Montréal, lancée le 4 octobre et recueillant aujourd’hui plus de 500 signatures de spécialistes mondiaux de philosophie morale et politique et d’éthique animale.

Vous pouvez aider

Aujourd’hui, nous vous invitons donc à exprimer vos ressentis auprès de la médiatrice de Radio France de manière brève et polie, pour mettre en avant la qualité de « La Science – CQFD » dans son ensemble, les problèmes spécifiques à l’émission du 7 septembre sur l’expérimentation animale, et l’urgence éthique et sociale de toujours questionner ces pratiques lorsqu’elles sont mentionnées sur les ondes publiques.

Avec votre aide, il sera possible d’ouvrir la voie à un vrai débat public de fond, afin que la situation évolue enfin pour accélérer la fin de l’expérimentation animale.

Nicolas Marty
Hr blog

Dans la thématique

Microcèbes mignons élevés pour l’expérimentation animale : le MNHN va devoir communiquer ses documents à One Voice ! L’Initiative citoyenne européenne pour une Europe sans expérimentation animale a été validée avec plus de 1,2 million de signatures !

Commentaires 12

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

trochu | mercredi 02 novembre 2022

L'expérimentation animale doit être bannie et abolie définitivement, en 2022, plus personne ne peut prétendre ne pas être informé de ce qu'elle est réellement et des pire horreurs et barbaries qui y sont pratiquées au quotidien sur des animaux, êtres vivants autant que leurs tortionnaires. Ce n'est qu'épouvantable et inacceptable qu'un tel lobby honteux des laboratoires soit encore et encore encouragé et soutenu par les gouvernements et les autres, car une fois de plus ce n'est que pour le profit et donc pour l'argent que ces chercheurs exploitent et utilisent ignoblement des animaux pour soi-disant "faire avancer la recherche et prétextant que c'est le seul moyen"...
Ces mêmes chercheurs ne souhaitent pas s'informer et se former aux méthodes alternatives et de substitution, et préfèrent la facilité qui est de torturer d'autres êtres vivants que sont LES ANIMAUX, et toutes les associations de défense et protection des animaux se doivent d'agir ensemble et faire cesser enfin toutes ces horreurs en faisant voter une loi ferme qui interdit enfin l'expérimentation animale.

Gaby | lundi 31 octobre 2022

Expérimentations dites "scientifiques" sur les animaux ! Jusqu'à quand ?
Les chercheurs ne sont-ils pas des hommes de sciences capables d'avancer dans leurs travaux avec d'autres moyens que des animaux ?
Facilité, rentabilité.... il est probable que ce sont des motivations pour continuer ces pratiques ignobles sur des êtres vivants.
Espérons qu'un jour, un grand laboratoire honorera ses recherches avec ZERO ANIMAUX !

Sandra | lundi 31 octobre 2022

Egalement sur France Info, le matin, au moment de la proposition d'interdiction de la corrida, un seul invité qui a parlé en faveur de la corrida. Ceux qui souhaitent l'interdire seraient des bobos urbains. Interdire la corrida serait le prélude à l'interdiction de la chasse puis, pour le rural, l'interdiction d'avoir un chien chez lui.
Aucune prise de position contraire.

Béa | samedi 29 octobre 2022

Interdiction définitive de ces barbaries légalisées insoutenables !!!
Des méthodes alternatives, elles fiables, existent !!! Obligation aux labos de les mettre en place plutôt que de martyriser et de s'acharner jour après jour sur de malheureux animaux doués de sensibilité au même titre que certains humains!!!