le vendredi 29 janvier 2021 | 7

Lettre ouverte à Nicolas Kremer, Directeur du Parc Asterix


Mis à jour le 29 janvier 2021

Suite à la fermeture du delphinarium du Parc Astérix, la coalition Dolphinaria-Free Europe (DFE) dont nous sommes membres a écrit une lettre ouverte au PDG de l'installation concernant ses projets futurs.

Hr blog

Monsieur le Directeur,

Nous avons appris le transfert de Guama et de Cessol du Parc Astérix au parc de Kolmården en Suède le week-end du 23-24 janvier 2021. DFE est profondément inquiet, des conditions dans lesquelles leur transfert a été organisé et par le fait qu’aucun des dauphins n’ait été isolé des autres dauphins présents au parc de Kolmârden.

Cette absence de quarantaine des dauphins et des soigneurs, pourtant obligatoire selon l’autorisation de transfert, pour éviter les risques de transmission du COVID-19 aux soigneurs et aux dauphins, est totalement irresponsable et inexplicable dans ce contexte de pandémie globale.

Un des deux mâles devrait être transféré sous peu au zoo de Nuremberg en Allemagne.

Considérant le stress auquel il devrait inévitablement être soumis durant ce second transfert et l’acclimatation à un nouveau groupe de congénères, nous pensons qu’il aurait dû rester au Parc Astérix jusqu’à ce qu’une solution définitive ait été trouvée pour son placement.

Étant donné le peu d’informations dont nous disposons, et qui sont pourtant déjà extrêmement alarmantes, vous comprendrez que nous sommes profondément inquiets quant au bien-être des autres animaux du Parc Astérix et du parc de Kolmården.

Nous souhaiterions ainsi que vous nous communiquiez un rapport sur l’état de chaque dauphin encore présent au Parc Astérix, en particulier Femke, ainsi que des informations sur la date et les conditions de leur transfert (passé ou à venir).

En espérant obtenir une réponse rapide, honnête et fiable de votre part, Monsieur le Directeur, nous vous transmettons nos salutations,

Membres de DFE

Hr blog

Dans la thématique

Nos enquêteurs ont vu Ula en état d’extrême cachexie Naomi Rose : « Et si on regardait le monde à travers le regard des dauphins ? »

Commentaires 7

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

amie des animaux | mardi 09 février 2021

Quand j'ai commencé à lire que Femke est enfin libérée, j'en ai sauté de joie mais quand j'ai lu qu'elle était morte, j'en ai pleuré et en pleure encore !!! Quelle tristesse pour tous ces animaux qui ne vivent pas dans leur milieu naturel, captifs de l'homme, cet animal humain avec ses comportements de domination, de violence, de cupidité et de non respect des animaux non humains !!!

mfd | mercredi 03 février 2021

Après une vie en prison, Femke a effectivement cessé de souffrir. De quel droit va-t-on chercher des animaux en pleine mer pour les enfermer dans ces petits bassins? De quel droit leur prend-on leurs petits ? Imaginez l'inverse : les animaux auraient le pouvoir sur nous et nous traiteraient comme nous les traitons. Ah non! pas nous. Nos vies ont-elles vraiment plus de valeur que les leurs ? Il suffit de regarder ce que nous faisons à la planète, au reste des espèces pour avoir la réponse. J'ai de la peine et j'ai honte.

MOUMOUNE | mercredi 03 février 2021

Quelle souffrance pour tous ces animaux! Pourquoi les trimballer comme ça d'un pays à un autre, le stress pour eux! J'ai honte d'être humaine quand je vois ce qu'on fait aux animaux.
Repose en paix petite puce!

Nylla | mercredi 03 février 2021

C'est totalement ignoble, profondément égoïste et inhumain d'emprisonner dans des bassins des animaux qui sont faits pour être libres dans leur milieu naturel!!! Mr Kremer, que diriez-vous si on vous enfermait dans une pièce de 3mètres carrés et qu'on vous enlevait en plus, votre fils??!! HONTE À VOUS!!!