le vendredi 10 août 2018 | 50

Les lions d'Afrique du Sud massacrés pour de la poudre de perlimpinpin

En Afrique du Sud, les lions sont traqués par les braconniers et les chasseurs de trophée de manière parfaitement légale depuis des années, à hauteur de 500 individus par an. Cela ne semblait pas suffire puisque le gouvernement sud-africain vient de décider le doublement de ses exportations annuelles d'os de lions vers la Chine! Quelle tristesse abominable. Interpellons leur président!

Hr blog

Cette augmentation des quotas d'exportations a un rôle économique évident, pour que l'argent du trafic illégal entre dans les caisses de l'Etat et profite à l'ensemble du pays... au lieu des seuls contrebandiers et braconniers. Des lions sont également élevés en captivité spécifiquement dans ce but!

L'effet placébo fait rêver au royaume du milieu, et ravage les populations de lions de la nation arc-en-ciel.

  

Rien n'autorise à massacrer de la sorte les animaux pour de la poudre de perlimpinpin! "Philtres d'amour", "vin de tigre", la peau et la tête des lions servent de tapis ou sont empaillés chez les chasseurs de trophée, la carcasse est envoyée en Chine pour être broyée et servir la manne financière que représente le charlatanisme élevé au rang de médecine...

C'est d'autant plus gravissime que les lions sont en voie de disparition.

Quand on voit la magnificence des lions et leur beauté solaire... certains, comme nous, s'emplissent de plénitude devant cette puissance calme, d'autres, jaloux et envieux, veulent se l'approprier. Voilà des sociétés bien malades, que celles des humains, qui, veulent s'approprier la richesse d'autrui, et pour ce qui est des animaux, leur bien le plus profond: leur vie même, à travers leur fourrure, leur peau, leur chair, leurs os...

Interpellons le président de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa sur les réseaux sociaux (@CyrilRamaphosa sur Twitter et @MyANCza sur Facebook), pour qu'il annule cette décision insupportable!

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Le louveteau de Valberg relâché !?
Une bande organisée tente de piéger un loup alpin

Commentaires 50

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

THINGHUMBOB | samedi 18 août 2018

C'est étonnant qu'on croit encore au 21 ème siècle aux vertus de produits animaux qui n'en ont,en réalité,aucune et au détriment d'animaux dont certains sont même en danger d'extinction . Le gouvernement Sud Africain, lui n'en a cure, et cherche simplement à remplir ses caisses sans protéger le moins du monde sa faune sauvage .

pouguy | vendredi 17 août 2018

Nos enfants et petits enfants ont droit de connaitre ce qu'est un lion, ce n'est pas sur un livre qu'il faudra leur apprendre quand ils auront disparus

Chloé | vendredi 17 août 2018

insupportable !

Chol77 | vendredi 17 août 2018

Quelle ineptie d’en être encore là au 21ème siècle. Les vieilles croyances ont la vie dure et sont encouragées évidemment par ceux qui en tirent de gros profits.