le jeudi 28 juin 2018 | 53

Le martyr de Nikita, jeune pinscher trainée sur le bitume

Comment ont-ils pu oublier Nikita, attachée à l'arrière de la voiture? La jeune pinscher est morte dans d'atroces souffrances. La négligence et l'alcool ne peuvent être des excuses valables pour échapper à ses responsabilités. La Cellule Zoé sera présente au tribunal le 29 juin 2018.

Hr blog

Trainée sur 25 kilomètres derrière une voiture par une personne ivre

25 000 mètres de souffrances insoutenables, la peau écorchée, la chair arrachée, les os râpés, une douleur incommensurable. Voilà ce qu'a vécu Nikita, toute jeune chienne pinscher noir et feu, d’à peine deux ans, au regard profond et vif. Voilà surtout l'atroce manière dont la femme qu'elle croyait sa protectrice, son amie, ivre au volant, l'a tuée.  

Un anniversaire, de l'alcool, des discussions et de la musique dans la voiture de la femme, de son compagnon et de leur ami, voilà quelle ambiance régnait dans l'habitacle, pendant que Nikita vivait ses derniers instants au bout d'une laisse derrière le véhicule, trainée à grande vitesse sur la route...

Cacher le méfait, une tentative d'échapper à la justice

Un automobiliste leur a signalé qu'un corps se trouvait sous la voiture. Pour cacher leur méfait, Nikita a alors été jetée dans le Tarn.

Ils sont ensuite allés tous les trois, comme prévu, fêter l'anniversaire de madame au restaurant. Le pauvre corps de Nikita a été retrouvé dans l'eau. C'est sa puce d'identification qui a permis au vétérinaire, choqué par son état, de retrouver les responsables.

La Cellule Zoé ne laissera pas faire

Être sous l'emprise de l'alcool ne peut justifier, et encore moins excuser, d’avoir oublié que son compagnon était attaché à l'arrière de son véhicule ! Et se croire ou être décrit comme aimant par dessus tout l’animal martyrisé, ne peut nullement diminuer la sentence attendue. Nous avons porté plainte. La Cellule Zoé prend en charge cette affaire.  

Au tribunal de grande instance de Montauban, le 29 juin 2018, nous demanderons la requalification des faits en actes de cruauté envers un animal domestique. Les faits sont si graves qu'ils ne peuvent être exonérés de responsabilité!

Signez notre pétition pour que nos compagnons soient mieux protégés par la loi.

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Aidons l’école du chat sous le choc après une attaque de ses protégés les plus vulnérables
L'éleveuse maltraitante récidiviste enfin jugée

Commentaires 53

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Sylvie | dimanche 08 juillet 2018

Pas de pitié pour ces 3 monstres. Que justice soit faite. Comment peut-on oublier son chien attaché à l'arrière de son véhicule ? Aucune excuse ne doit être retenue, la sentence doit tomber et ces monstres doivent payer de leur cruauté vis-à-vis de cette pauvre petite Nikita.

Cécile | dimanche 01 juillet 2018

Quelle terrible histoire, aucune excuse pour ces meurtriers!

Véronique | samedi 30 juin 2018

Punition pour ces personnes infâmes..
Justice pour ce chien.

Marinette | samedi 30 juin 2018

Aucune pitié pour ces gens tortionnaires. Que justice soit faite.