le mercredi 21 juin 2023 | 7

La justice reconnaît que les corbeaux et corneilles du Jura ont été massacrés illégalement à l’été 2022

La justice reconnaît que les corbeaux et corneilles du Jura ont été massacrés illégalement à l’été 2022

Mis à jour le 04 septembre 2023

Le 13 juin, le tribunal administratif de Besançon a donné raison à One Voice en annulant l’arrêté préfectoral du 24 mars 2022 permettant de piéger et tuer les corneilles noires et les corbeaux freux du Jura jusqu’au 31 juillet. Les oiseaux massacrés sur cette période l’ont été illégalement. Forts de cette décision allant dans notre sens, nous continuerons à nous battre pour eux comme pour tous les animaux classés comme espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ESOD).

Hr blog

En mars 2022, lorsque la préfecture du Jura avait une fois de plus autorisé le piégeage et la mise à mort illimités des corneilles noires et des corbeaux freux vivant sur son territoire au titre de leur classement comme ESOD, nous avions immédiatement attaqué cette décision. Notre demande de suspension en urgence avait été refusée, condamnant ces oiseaux à être tués sans répit sur quatre mois supplémentaires. Comme si la famine due aux épandages de pesticides ou l’urbanisation croissante ne les affectaient déjà pas suffisamment, la sixième extinction de masse des animaux en cours frappant de plein fouet les oiseaux en particulier…

Une consultation publique opportunément oubliée

Ce texte était pourtant bien illégal, et pas qu’un peu. En l’annulant à notre demande le 13 juin, le tribunal administratif de Besançon a reconnu que l’arrêté du préfet n’avait pas été soumis à la consultation du public avant sa publication. Une faute grave, les citoyens devant obligatoirement être interrogés pour toute décision ayant un impact sur l’environnement. Et qui pourrait croire que le massacre des corneilles noires et des corbeaux freux, qui jouent pourtant un rôle fondamental pour la biodiversité, n’a aucun impact sur l’environnement ?

Action contre la liste ESOD du ministère

Cet acharnement contre les animaux victimes du classement ESOD doit cesser. Pour les corneilles et les corbeaux, mais aussi pour les renards, les martres, les geais et bien d’autres, nous nous préparons depuis des mois à contrer le nouvel arrêté ministériel qui signera leur arrêt de mort dès la fin de l’été. Depuis le 15 juin, ce projet de texte est ouvert aux avis du public. Les personnes voulant participer à la consultation ont été si nombreuses que le site du ministère a été saturé dès son lancement ! Notre mobilisation, elle, a commencé il y a de longs mois, avec la demande à chaque préfecture des déclarations des dégâts présumés. On y a trouvé des pépites : des renards attaquant des vaches à plusieurs, des demandes de dédommagement pour des œufs estimés à prix d’or…

Nous préparons notre recours au Conseil d'État pour remettre en cause cette liste ministérielle des animaux toujours considérés à tort comme nuisibles malgré leur changement de dénomination grâce à l'insistance des associations, et alors que dans la nature, le bien et le mal n’existent pas…

À nos côtés, refusez le classement aberrant d’êtres sensibles et intelligents en participant à la consultation publique jusqu’au 6 juillet. Pour vous aider à mieux défendre les animaux, vous pouvez vous référer à notre article étayé sur le sujet.

Marion Henriet
Hr blog

Dans la thématique

Clap de fin pour les chasses traditionnelles ? Audience le 4 avril au Conseil d’État ! Putois et surmulot tués par des pièges : audience le 2 avril à Lorient !

Commentaires 7

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Olivo | lundi 10 juillet 2023

Aidons tous les oiseaux à vivre. Ils nous enchantent avec leurs chants si différents. Ils sont à la merci du temps et des changements climatiques, en vivant courageusement dans la nature. Je les adore.

pouguy | vendredi 30 juin 2023

On protège ces oiseaux alors que les petits passereaux eux on ne les protège pas du tout et ils disparaissent bien plus vite qu'un corbeau.

Josiane | jeudi 29 juin 2023

L'humain est plus nuisible que les animaux considérés comme tels

Yvabra | jeudi 29 juin 2023

Je suis justement du Jura et moi les corbeaux ne me dérangent pas !Ils font même partie de mon quotidien puisque deux d'entre eux viennent manger sur ma fenêtre chaque jour sans aucun dégât !Ce sont des animaux intelligents qui ont aussi le droit de vivre !