le mercredi 03 octobre 2018 | 49

Jugement de la mise à mort d'Olympe par un chasseur

Aujourd'hui se poursuit le jugement du chasseur ayant brusquement tué la jument Olympe dans son propre champ et déclarant l'avoir confondu avec un sanglier. One Voice avait porté plainte le 24 janvier 2018.

Hr blog

Un tir mortel hasardeux lors d'une battue aux sangliers

Le 20 janvier 2018, trois chasseurs s'adonnaient à une battue aux sangliers à Valflaunès dans l'Hérault. Pris dans la traque abominable, un des chasseurs est entré dans un enclos privé et a fait partir la balle de sanglier. La taille de l'animal tué ne l'ayant pas surpris sur le coup, il s'est rendu compte trop tardivement qu'il s'agissait en réalité d'une jument, prénommée Olympe.

Olympe se reposait paisiblement dans son champ en présence d'un autre cheval, avant d'être pris pour cible par erreur par un chasseur. Cela faisait 16 ans qu'elle vivait avec la même famille, très affectée par sa mort soudaine et brutale. La balle l'a atteinte dans le cou, la faisant partir dans d'atroces souffrances.



La chasse, ce « loisir » menaçant toute forme de vie

Pouvoir sortir du lieu de la battue puis s'introduire dans un champ entièrement clôturé pour au final confondre deux animaux aux proportions radicalement distinctes, fait ressurgir de nombreuses questions liées à la sécurité lors de la chasse. Le nombre de victimes animales, voire humaines qu'implique cette pratique désuète est aberrant.

Les propriétaires d'Olympe craignaient déjà depuis quelques temps qu'un tel accident ait lieu, puisque ce n'est pas la première fois que des chasseurs pénètrent sur leur terrain privé. Angoissés à l'idée que le pire puisse arriver, ils avaient averti à plusieurs reprises les chasseurs de la présence d'Olympe et de la proximité du champ avec les habitations. Le deuxième cheval est heureusement sain et sauf.

Rien n'a pu empêcher le chasseur d'entrer dans le terrain où se trouvait Olympe, avant de l'abattre d'un barbare coup de fusil. Encore une fois, le partage des terrains en période de chasse a montré ses limites et a fait apparaître les conséquences cruelles et destructrices de la chasse.

Préserver les animaux dans leur environnement

La pétition lancée par One Voice vise à fournir une réforme radicale de la pratique de la chasse en France, en attendant de pouvoir l'interdire totalement, afin de protéger au mieux l'ensemble des animaux (victimes chassées et accidentelles) et participer ainsi à leur sauvegarde indispensable au sein de la nature.

Pour Olympe mais également pour chaque victime abattue, nous devons faire en sorte qu'il n'y ait plus d'animaux qui tombent sous les coups de l'Homme, dans un seul but lucratif.

Rejoignez-nous dans cette demande adressée au Président de la République et signez !

Claire Walder
Hr blog

Dans la thématique

Cooky a fini étouffé dans un piège destiné aux renards
Pour les oiseaux: One Voice face au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire au Conseil d'Etat lundi 17 décembre

Commentaires 49

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Corinne | vendredi 12 octobre 2018

Les chasseurs croient être des régulateurs de la nature mais la nature a existé bien avant l'être humain que nous sommes....
les animaux sont tous prédatés par une espèce et sont tous prédateurs aussi d'une autre espèce dans une nature qui s'autorégule d'elle-même. les dérèglements auxquels nous avons à faire sont causées par ces mêmes chasseurs qui viennent perturber l'équilibre spontané en engraissant par exemple des sangliers par des champs de maïs pour qu'ils soient bons à tuer, en déstabilisant des familles d'animaux sauvages qui perturbés créent des dégâts et reconstituent d'autres meutes ou groupes ailleurs et les forcent à se reproduire plus pour préserver leur espèce menacée et c'est ainsi qu'il y a des surnombres indésirés qui n'auraient pas existé autrement. ces chasseurs sont sous le jouc du lobbie de la chasse qui ne fait que leur mentir pour les attirer dans son filet et nous avons aussi un président de la République qui soutient ce lobbie par pur appât des gains financiers en cautionnant ces actes cruels, inciviques, barbares et immoraux. La chasse a connu ses périodes de nécessité quand l'être humain n'avait pas d'autre choix que la consommation de viande pour survivre mais c'était là une nécessité qui n'existe plus de nos jours dans nos pays hyper industrialisés débordants de ressources alimentaires variées, si la chasse perdure pour un simple plaisir pervers, elle doit être abolie.

Victory | vendredi 05 octobre 2018

Je remercie la justice de faire son travail. Le cheval est un être à sang noble, il nous remonte, il est intelligent, c'est pour cela que nous le considérons comme noble. Il transmet de la noblesse lorsqu'il est de sang. C'est tout de même un peu fort qu'un stupide chasseur tue l'animal d'une personne, son compagnon qui vit à ses côtés pendant trente années. Le chasseur abat l'animal comme s'il abattait un sanglier. Il a tué, c'est un crime, c'est du pénal dans la législation de l'ONU, dans la charte des droits de l'animal. Il est grand temps que la justice fasse du bon travail. L'humanité dégénère de plus en plus, tout est permissif, les gens deviennent malades sans conscience car ils ne servent pas la vie, la loi, la lumière. Que justice soit faite avec un MAXIMUM de paiement financier et emprisonnement. Merci. La terre est déjà la lumière, il est grand temps pour la terre. Que ce chasseur, pour le respect du cheval, de notre humanité, de notre terre, de la loi, de la lumière et pour le respect du bien et de l'âme, reçoive la punition qui s'impose et sans sursis. Merci !Si pas, que la lumière de l'Univers lui envoi, à ce chasseur, LA LECON !

Audrey | vendredi 05 octobre 2018

Comment peut-on confondre un sanglier et un cheval ? De qui cet horrible personnage se moque-t-il ? De quel droit a-t-il pénétré sur ce terrain privé ? Ces chasseurs se croient vraiment tout permis !!! Encore un pauvre animal innocent massacré et une famille dans la peine ! Une peine exemplaire doit être appliquée une fois de plus !

Marie L | vendredi 05 octobre 2018

On voit bien, l'irresponsabilité et l'inconséquence de ces chasseurs qui ne savent même pas sur quoi ils tirent... preuve en est faite !!!