le vendredi 25 septembre 2020 | 45

Jon, Hannah, Céleste, Patty et Marli vont de mieux en mieux !


Mis à jour le 08 novembre 2020

Les cinq lions faméliques que nous avons sauvés d’un cirque en début d’été ont bien changé ! Nourris, soignés, ils se métamorphosent de jour en jour. Malheureusement, les maltraitances passées ont laissé des marques et des blessures indélébiles, les empêchant de pouvoir un jour s’adapter à la vie sauvage. À défaut, nous leur préparons une retraite paisible dans un sanctuaire en Toscane.

Hr blog

Depuis notre sauvetage du lion Jon et de ses quatre compagnes du cirque qui les martyrisait, les cinq fauves découvrent ce à quoi peut ressembler une existence qui ne soit pas torture.

Premiers soins

Malgré leurs séquelles physiques et psychiques lourdes, les premiers soins qu’ils ont reçus ont permis de traiter les urgences et d’apaiser leurs souffrances. Jon n’est plus en danger depuis les opérations de sa queue et de ses dents à vif. Nous attendons la prochaine intervention et la pose, par un spécialiste, de prothèses en chrome-cobalt pour remplacer ses deux crocs manquants. Des bilans de santé complets des quatre lionnes ont également été effectués. Pour l’occasion, Hannah, Céleste, Patty et Marli ont été anesthésiées. Des échographies ont permis de s’assurer qu’aucune d’entre elles n’était gestante. Mais les auscultations ont confirmé leur état dramatique : corps couvert de plaies et de cicatrices, dentition extrêmement abîmée. La pointe de la queue blessée de Céleste a pu être traitée mais malheureusement ses pattes avant dégriffées sont condamnées à le rester. De leur côté, Marli et Patty sont, comme Jon, dans l’attente d’une intervention pour soigner chacune un croc ravagé par les caries. Et Patty aura besoin d’examens plus approfondis pour trouver la cause de sa fragilité au niveau des hanches et de l’arrière-train.

Convalescence et rapprochement

En attendant, les cinq rescapés mènent une existence paisible et douce chez notre partenaire Tonga Terre d’Accueil. Ils ont besoin de temps pour se reconstruire. Mais ils ne l’ont pas perdu pour manger à leur faim et atteindre leur poids de forme ! Quelle joie de les voir, repus, le pelage brillant, étendus sur la terre, respirant l’odeur de l’herbe… Les lionnes s’avèrent particulièrement joueuses, Céleste notamment qui s’est déjà amusée à démonter complètement son auge. Pendant ce temps, dans l’enclos voisin, Jon adore somnoler au soleil, comme il le ferait dans la nature. Mais les appels d’Hannah dans sa direction le réveillent souvent ! Nous avons donc entrepris d’entamer les rapprochements entre le mâle et ses compagnes, le 21 septembre dernier, en commençant par Hannah puisqu’elle semblait la plus pressée. La rencontre a cependant été furtive : si Jon a fait preuve de beaucoup de courtoisie, la dame s’est - contre toute attente - montrée réticente… Un mystère dont seuls les deux félins connaissent, sans doute, la raison ! Mais si l’expérience n’était pas concluante pour cette première fois, cela ne présage pas de l’issue des prochaines tentatives. Nous irons à leur rythme et selon leurs désirs.

L’horizon de la Toscane

Tandis que les grands convalescents continuent d’apprendre à goûter les bonheurs simples de la vie et reprennent des forces, nous préparons leur futur transfert en Toscane avec deux partenaires : la LAV et la Born Free Foundation. Puisque, privés de griffes et brisés, Jon, Hannah, Céleste, Patty et Marli ne pourront plus jamais s’adapter à la vie sauvage, nous allons leur aménager un vaste enclos entouré de verdure, au sein du sanctuaire de Semproniano, afin de leur offrir un avenir le plus radieux possible.

Marie-Sophie Bazin
Hr blog

Dans la thématique

Trois audiences en une journée pour les animaux des Poliakov Kludsky a fui la justice française et a envoyé Dumba en Allemagne

Commentaires 45

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Dominique | mercredi 28 octobre 2020

Quelle bonheur de constater que Jon et ces 4 lionnes peuvent enfin goûter à une vie paisible. C'est très rassurant de voir qu'ils pourront vivre dans un sanctuaire protégé. Encore merci à One Voice et à toutes les associations qui ont œuvré à cette réussite.

MOUMOUNE | vendredi 23 octobre 2020

MERCI,MERCI ET ENCORE MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR CES ANIMAUX, ILS VONT REPRENDRE GOUT A LA VIE, QUEL BONHEUR POUR EUX, JE SUIS HEUREUSE DE LES VOIR REVIVRE ENFIN. JE VIENS DE VOUS AIDER SELON MES MOYENS, SI JE POUVAIS JE FERAIS PLUS, ENCORE MERCI POUR CES PETITES PUCES.

Béa | jeudi 22 octobre 2020

UN IMMENSE MERCI POUR TOUTES CES LIBERTES RETROUVEES même si nous souhaitons tous voir tous ces pauvres animaux détenus par ces circassiens barbares retrouver au plus vite une vie sans tortures, sans privations et des soins leur permettant de "récupérer" au mieux de toutes ces maltraitances, ces supplices quotidiens tant physiques que psychologiques !!!

sophie l | jeudi 22 octobre 2020

Bravo et merci pour eux, One Voice! Heureuse de vous soutenir, même modestement. Tous ensemble, solidaire de nos frères animaux.