le mardi 06 juin 2017 | 12

Je suis un animal, une exposition inédite à Paris

Au cœur de Paris, le 29 juin prochain, à l'invitation de One Voice, Jo-Anne McArthur posera des mots sur une sélection de ses plus beaux clichés. Présentés dans une exposition accessible jusqu'au 28 août, chacun d'eux raconte une vie, une existence, une histoire… Et porte en lui l'espoir d'un changement de regard.

Hr blog

Du 29 juin au 28 août prochain, la mairie du 2e arrondissement de Paris accueillera une exposition de la photographe Jo-Anne McArthur, organisée avec One Voice.

Le 29 juin, l'artiste sera présente pour une conférence exceptionnelle au cours de laquelle elle racontera sa rencontre avec chacun des sujets exposés.

Une photo n'est pas qu'un instant figé. Elle peut aussi raconter une histoire. Chacun des individus immortalisés par Jo-Anne a une vie, une existence qui lui est propre. Depuis sa naissance jusqu'au moment du cliché, il a grandit, vécu, expérimenté, ressenti, partagé. Il fait partie intégrante de ce monde. Son destin, c'est ici l'humain qui l'a orienté. En le sauvant ou le condamnant, en l'enfermant ou le libérant, en l'exploitant ou le respectant, il a irrémédiablement influencé son parcours.

Le moment capturé par Jo-Anne est parfois beau, souvent terrible. Il provoque chez celui qui le découvre une émotion forte, cherchant la prise de conscience. Et ces existences, changées par l'humain, peuvent modifier celle de l'humain en retour. Ainsi, peut-être, contribueront-elles à sauver des vies, l'instant passé dessinant l'avenir…

Travailler avec Jo-Anne était pour One Voice une évidence tant son œuvre illustre l'individualité des êtres qu'elle a croisés, celle-là même que One Voice défend et veut faire connaître. Ils sont des personnes animales avec un vécu et, surtout, le besoin urgent d'être protégés. En organisant cette exposition, elle espère toucher le cœur des gens, changer le regard et, ainsi, influencer les pratiques.

Hr blog

Dans la thématique

Présidentielles 2017 : réponses des candidats sur la cause animale

Commentaires 12

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

racinessalsa | mardi 06 juin 2017

Oui désenclaver l'exposition pour la rendre publique. Les écoles privilégiées au premier plan. Bonne chance.

One Voice | mardi 06 juin 2017

Merci beaucoup à tous pour votre enthousiasme ! C’est une très bonne idée de faire tourner l'exposition, nous conserverons les panneaux et nous verrons ce qu’il est possible de faire. Le plus difficile étant de trouver des salles, n'hésitez pas à nous envoyer vos idées à info@one-voice.fr :-)

popilius | mardi 06 juin 2017

Je suis d'accord avec Stweffy. J'habite en province et il est difficile (et coûteux) d'aller à Paris voir l'expo. Dommage. Il faut "faire tourner".

Corineestherace esther | mardi 06 juin 2017

Je suis aussi pour que cette exposition puisse être vue en province, elle concerne tout le monde. La montrer aux enfants et ados est une nécessité, si on veut que le monde évolue.