le jeudi 30 août 2018 | 232

Honey perd la raison dans un bassin crasseux

Le dernier dauphin de l'Inubosaki Marine Park au Japon flotte seul depuis des mois. Dans ce delphinarium qui a fermé, il ne reste qu'elle. L’eau sale du bassin menace sa santé et elle devient folle de solitude et d’ennui. Mobilisons-nous pour elle! Honey doit être transférée dans un sanctuaire en urgence!

Hr blog

  

 

Honey sort la tête, et la rentre dans l'eau, sans fin. Ses mouvements stéréotypés confinent à la folie. Sa peau est brulée au soleil, elle a perdu sa compagne Bee. De loin, on croirait une bouée suivant des vaguelettes dans la mer. Mais on est dans un minuscule bassin d’un delphinarium japonais fermé depuis des semaines et des semaines. Et de la mer, Honey n'a que de vagues souvenirs. La delphine Tursiops a été capturée dans la baie de Taiji il y a plus de quatorze ans. Elle n'avait que quatre ans lors du carnage qui a tué sa famille, comme le lieu tristement célèbre n'en connait que trop, justement à l’époque où nous étions sur place avec Ric O’Barry, l'un des personnages principaux du documentaire The Cove, alors consultant au sein de notre équipe. Il est donc fort probable que nous ayons assisté à la capture de Honey!  

En 2003, nous avions découvert, écœurés, le lien entre les massacres et les captures et pour la première fois rapporté des images des dresseurs choisissant les dauphins pour les delphinariums. Avant cela nous avions des suspicions mais pas de preuves. Les images furent diffusées partout dans le monde par la BBC en 2004 puis aux scientifiques présents à la 19ème conférence de la société européenne des cétacés à La Rochelle en 2005, ainsi qu'à la commission baleinière. Ce fut un tsunami au niveau mondial pour l'industrie des delphinariums: le public a enfin pu mesurer l'hypocrisie de ceux qui disent œuvrer à la protection des cétacés !

Vidéo 2 - Vidéo 3 - Vidéo 4

Il est vital que les autorités japonaises prennent la mesure du danger couru par les dauphins de la baie de Taiji ! Les massacres et leur lien avec l’industrie de la captivité, que nous dénonçons depuis si longtemps, doivent absolument prendre fin, toutes affaires cessantes! Aucune tradition ne peut les justifier. Les cétacés, comme tous mammifères sauvages doivent être épargnés de la cruauté et de la captivité!  

Mais l’urgence aujourd’hui est pour Honey.
Avec nous, écrivez à l'ambassade du Japon ou appelez, pour demander que Honey soit retirée de ce bassin à l'abandon, et ne soit pas envoyée dans un autre delphinarium! Elle doit être transférée d'urgence dans un sanctuaire! A l'ambassade, les appels, les emails, et peut-être même les tweets, sont comptabilisés et transmis au ministère à Tokyo. Il est donc très important d'être nombreux et actifs pour elle!

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Projet d'un nouvel aquarium à Dieppe, il faut agir vite !
L'hiver est tombé sur la prison des baleines

Commentaires 232

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

martine | samedi 12 janvier 2019

bonjour je voudrais s avoir si le transfert HONEY va bientot se faire car on ne parle plus d e HONEY sur les reseaux sociaux car je suis tres inquiete a son sujet j espere qu'elle va bien malgré que cela fait un an qu'elle est isolée dans ce bassin sale merci d avance de ce que vous faites pour essayer de la sauver MARTINE

martine | lundi 24 décembre 2018

En ce jour de Noel une pensee pour HONEY et FEMKE qui sont toujour seules dans leurs bassins qui leur sert de prison j espere quelles vont bientot retrouver leur libertee tant merite que les humains leurs ont enlever egoistement pour leur plaisir et j espere que vous arriverait a fermer tout les delphinariums je vous remerci pour se que vous faite pour ces dauphins je vous souhaite de bonne fetes de fin d annee a toute votre equipe MARTINE

martine | mercredi 07 novembre 2018

bonjour je tenais a faire par de mon mecontentement envers les chaines de television TF1 et M6 que j ai contactées afin de leur proposer de faire un reportage sur le calvaire que vit HONEY depuis 11 mois dans son bassin qui lui sert de prison et sur la face cachée des delphinariums qui prennent les dauphins pour des marionnettes et n'ont même pas pris la peine de me répondre ; belle image pour la television qui est insensible à ce que subit HONEY dans ce bassin toute seule j espere qu'elle va bientot retrouvé la liberte que les humains lui ont enlevée egoïstement pour leur plaisir. MARTINE

Martine | vendredi 02 novembre 2018

Bonjour
Avez vous des nouvelles d'Honey ?