le mercredi 27 janvier 2021 | 8

Grain de Malice : pour une mode espiègle, sans supplice


Mis à jour le 29 janvier 2021

Cette enseigne nationale de prêt-à-porter féminin s’engage pour une mode sans fourrure. Elle obtient le label Fur Free Retailer (FFR), initié par la coalition européenne Fur Free Alliance, dont nous sommes les représentants en France.

Hr blog

Grain de Malice porte bien son nom. Cette enseigne française de prêt-à-porter milite pour une mode pétillante et colorée. Avec le sourire comme credo, elle s’adresse aux femmes actives qui recherchent la proximité (*), les conseils, la relation de complicité et la convivialité.

Soucieuse de rendre ses collections plus éco-responsables, l’entreprise a fait de la RSE l’un de ses piliers. Depuis plusieurs années, elle favorise l'utilisation de fibres recyclées ou issues de sources durables et propose des articles dans l’air du temps, pensés et adaptés pour toutes les silhouettes et morphologies. Elle porte une attention particulière au confort ainsi qu'aux petits détails qui font toute la différence : finitions, qualité des matières et des accessoires, durabilité des vêtements.

En toute logique, le choix de labelliser ses produits sans fourrure s’est imposé :

« Nous ne faisons plus de vraie fourrure depuis longtemps, par conviction, et nous nous sentons concernés par la cause animale. La labellisation de nos produits et l'adhésion au programme, entre autres, nous permettent de nous engager de manière forte en faveur d'une mode responsable et sans souffrance animale. »

C’est donc avec un immense plaisir que nous l’accueillons à nos côtés pour défendre une mode éthique. Grain de Malice rejoint ainsi la liste de plus en plus longue des marques impliquées dans la mutation de nos sociétés et souhaitant initier le monde de demain. Un monde altruiste et sensible. Vous pouvez les retrouver sur notre site dédié qui présente également le label Animal Free (pour des vêtements et accessoires sans matière animale), ainsi que notre label One Voice garantissant des produits non testés sur les animaux

(*) Points de vente : magasins succursales et d’affiliation situés dans les centres-villes, centres commerciaux ou parcs d’activités commerciales. En vente également sur certains marchés en ligne : La Redoute, Brandalley…

Marie-Sophie Bazin
Hr blog

Dans la thématique

La République de Maurice signe l'agrandissement de l'élevage Biosphere Trading et la capture de singes dans la nature Dans les laboratoires, l’agonie sans fin des macaques

Commentaires 8

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

MARC | vendredi 12 février 2021

Stop animal objet, pensons à leur bien être!
Marc

sylvie | vendredi 12 février 2021

Il faut quand même des contrôles, car dire et faire sont deux choses différentes.

Alylulu19 | vendredi 12 février 2021

Fichez leur la paix à ces pauvres bêtes. Vivement que l'on change de gouvernement car ils sont trop nombreux à fermer les yeux ou à cautionner cette maltraitance. Et comment se fait-il qu'aujourd'hui des monstres puissent encore en acheter? Quelle horreur!

Aline | vendredi 12 février 2021

Inadmissible et honteux! Il faut interdire définitivement ces horreurs. Les gouvernements de tous les pays doivent interdire cela!