le lundi 05 novembre 2018 | 10

Femke, derniers shows avant fermeture hivernale

Les derniers spectacles de la saison 2018 du delphinarium du Parc Astérix ont eu lieu ce week-end des 3 et 4 novembre. Il faisait à peine quelques degrés au-dessus de zéro, et nous ne sommes qu'en automne. Guama, Baïly, Beauty, Femke, Bélize, Bahia, Aya et Cécil et les otaries Gonzo, Kaï, Santo et Smack vont se retrouver enfermés tout l'hiver dans le bassin minuscule. Par un froid glacial, Femke va donc rester là, à regarder les parois, avec les autres dauphins et sans Ekinox, son fils bien-aimé.

Hr blog

Samedi 3 novembre, 5° C à Plailly. Il est onze heures du matin, Femke et ses compagnons d'infortune doivent participer à l'un des derniers spectacles de la saison. Exhibés ainsi, tous là pour amuser le public et à s'exécuter pour avoir du poisson.

En cette fin de saison du Parc Asterix, Femke semblait comme "boostée" pour le show, histoire de faire illusion face au public inconscient de ce qui se joue réellement devant ses yeux. Le delphinarium nous parle de "traitement". Pour ce dernier week-end d'ouverture de l'année, Femke était mise au travail, sollicitée comme jamais devant les gradins, sur lesquels les familles, frigorifiées se réchauffaient comme elles pouvaient, les enfants emmitouflés sous bonnets et écharpes. Mais aussitôt le spectacle terminé: rideau. De nouveau, Femke redevenait quasi-immobile en surface à fixer tantôt une bidon en plastique, tantôt le mur, sa nageoire dorsale tristement affaissée, comme un reflet de sa vie...

Cette année encore, nous n'avons eu de cesse d'alerter sur l'histoire personnelle de Femke: sa capture, sa mise en bassin entre quatre murs, ses problèmes de santé, la séparation d'avec son petit, Ekinox il y a deux ans, et sa dépression qui suivit... La direction du delphinarium nie l'évidence. 
Pourtant depuis le printemps, nous l'avons filmée à de multiples reprises. Les rapports d'experts scientifiques de renommée internationale sont alarmants. Elle semble avoir renoncé à vivre au sens plein du terme. Hors spectacle, depuis l'année dernière, aucun signe d'amélioration de son état psychologique. Nous avons lancé une pétition pour obtenir qu'elle soit réunie avec son fils, dont l'exploitation vient d'être reconnue comme illégale et que tous deux soient transférés dans un sanctuaire marin. Plus de 113 000 personnes nous soutiennent dans ce combat! Nous sommes même allés devant la Préfecture de l'Oise à Beauvais pour que l'image de Femke soit vue devant les bureaux de celui qui a le pouvoir de la retirer du parc. Notre intervention dans le public du parc à la fin d'un spectacle cet été a permis de faire connaitre son sort à de multiples personnes et familles venues s'amuser. On ne doit pas laisser croire aux enfants que la place d'êtres sensibles extrêmement intelligents réside dans des bassins minuscules et que leur but est de nous divertir. 

One Voice demande d'ailleurs qu'un nouvel arrêté ministériel soit publié pour organiser la fin des delphinariums. Femke meurt intérieurement, c'est un drame silencieux d'une profondeur abyssale. Même le parc fermé, nous continuerons à la défendre, nous avons porté plainte pour elle!

Signez notre pétition commune avec Réseau-Cétacés et la Fondation Brigitte Bardot et partagez l'histoire de Femke!

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Trafic de bélugas et d'orques juvéniles découvert en Russie
La chronologie de la grossesse de Morgan soulève de nombreuses questions

Commentaires 10

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

beata | lundi 12 novembre 2018

Aujourd'hui nous ne manquons pas de distraction et les spectateurs peuvent s'en passer du triste show des animaux que ce soit dans le cirque que dans les delphinariums et pire encore dans les parcs d’attractions. Gardez le regard de compréhension et et non d'admiration d'un spectacle abominable réussi grâce à la souffrance des animaux en captivité

Soph | samedi 10 novembre 2018

De tout coeur avec vous pour que vous puissiez obtenir la libération de ces pauvres animaux. Ils ont droit de vivre dans un environnement adapté.

Monique | vendredi 09 novembre 2018

IL FAUT ARRÊTER CETTE EXPLOITATION ANIMALE AUX FINS DE DIVERTISSEMENT POUR LE PUBLIC.
LES ANIMAUX NE SONT PAS FAITS POUR CELA MAIS POUR VIVRE EN LIBERTÉ DANS " LEUR MILIEU NATUREL "

Stéphane | jeudi 08 novembre 2018

C'est tout simplement révoltant et désolant...

J'ai contacté le parc Astérix pour leur demander de transférer les dauphins dans un sanctuaire marin.

Leur réponse est affligeante...

Réponse du parc:

----------------------------------------------------------------------------
Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au Parc Asterix et particulièrement à nos dauphins.

Le bien-être et la santé de nos dauphins et otaries sont les préoccupations majeures de nos soigneurs. Pour que les animaux soient en bonne santé physique et morale, l’équipe des soigneurs est présente 365 jours par an au plus près de ses protégés afin de leur dispenser les meilleurs soins.

L’apprentissage est uniquement basé sur le renforcement positif. Le soigneur fait un geste pour demander au dauphin de réaliser un comportement, en soufflant dans son sifflet il signifie au dauphin « Bravo ! Tu as bien exécuté l’exercice » puis il lui donne du poisson (appelé renforcement primaire) et beaucoup d’encouragements et de caresses (appelés renforcement secondaire). Si le dauphin ne veut pas faire le comportement demandé, le soigneur poursuit l’apprentissage en demandant d’autres comportements. En fin de journée tous les animaux ont eu leur ration de nourriture (divisée en 7 repas par jour) quels qu’aient été leurs comportements lors des apprentissages.

Pour les soins procurés aux dauphins et aux otaries, il est primordial qu’une bonne relation et une grande confiance existent entre les soigneurs et les animaux. Les soins préventifs sont effectués quotidiennement et permettent aux animaux de faire de nombreux examens de manière volontaire, par exemple : les prises de sang, les échographies ou encore les prises de température pour les dauphins.

La confiance et de la complicité entre les soigneurs et les animaux sont des éléments clés et par-dessus tous les soigneurs veillent à ce que cela soit amusant pour les dauphins comme pour les otaries.

Si vous voulez en savoir plus nous vous invitons à visiter notre site web dédié au Delphinarium :
http://dauphins.parcasterix.fr

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire
-----------------------------------------------------------------------------