le jeudi 06 septembre 2018 | 73

Fashion Week 2018 : dites à Prada que la fourrure animale n'est plus à la mode

Cette année encore, la Fashion Week sera organisée entre le 6 septembre et le 2 octobre dans les grandes villes internationales. Ce festival de la mode est synonyme de souffrances terribles et d'actes de cruauté pour les animaux à fourrure. One Voice, représentant de la FFA en France, œuvre pour rejeter l'utilisation de la fourrure animale dans la mode et vous incite aujourd'hui à vous adresser directement à Prada.

Hr blog

Prada doit rejoindre les marques de luxe déjà « fur-free »

Il semble que la marque de luxe Prada a oublié que les souffrances animales sont inutiles. Pourtant, ses confrères bénéficiant de la même renommée qu'elle dans le domaine de la mode, tels que Hugo Boss, Armani, Mickael Kors ou encore Gucci ont mis un terme définitif à la fourrure animale en rejoignant la FFA. Il est évident que Prada a une saison de retard dans son développement en faisant encore le lien entre luxe, mode et vraie fourrure, sans prendre en compte les matières alternatives.

Se positionner en faveur de la mode sans fourrure animale

À l'instar de la Fur Free Fashion Show tenue à Shangai en mai dernier, il est largement démontré que la fausse fourrure offre les mêmes qualités esthétiques et de confort que celles de la fourrure animale, mais bénéficie en plus du privilège d'épargner des millions de vies.

Le célèbre couturier ne peut plus attendre pour prendre en compte la cause animale dans ses collections et pour s'engager définitivement dans une mode éthique et « fur free ». En avril dernier, Muccia Prada, Directrice artistique de la marque, a déclaré mener une réflexion de fond quant à la fausse fourrure, mais cette volonté n'a toujours pas été concrétisée et officialisée.

Demandons à Prada de bannir la vraie fourrure de ses pièces

La semaine de la Fashion Week à Paris (du 24 septembre au 6 octobre) sera l'occasion pour nous tous de demander à la marque de luxe d'interdire dorénavant l'utilisation de fourrure animale au sein de ses collections et défilés de mode. Non seulement Prada mettrait fin à la torture de dizaines de millions d'animaux, elle répondrait également à la demande d'un grand nombre d'adeptes de la mode et défenseurs des droits des animaux, tout en bénéficiant d'un label Fur Free Retailer, conformément au programme mené par la FFA. 

One Voice continue de militer pour bannir toute souffrance animale, notamment celle endurée par les animaux condamnés à mort dans les fermes à fourrure. Vous pouvez agir dans ce combat en demandant à Prada d'utiliser de la fausse fourrure lors de ses prochains défilés. 

Vous pouvez les contacter:

Credit photographie : Jo-anne McArthur

Claire Walder
Hr blog

Dans la thématique

La Lettonie doit renoncer au martyre des visons pour leur fourrure!
Fourrure : les images insoutenables d’un jeune vison dévoré vivant

Commentaires 73

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

evadine | dimanche 16 septembre 2018

faire souffrir autant pour un simple manteau ......

trochu | vendredi 14 septembre 2018

La fourrure est pour les animaux ce que la peau est pour les humains, comment peut on élever des animaux quels qu'ils soient inoffensifs et le comble dans des conditions plus qu'ignobles et immondes, ce n'est que SCANDALEUX ABOMINABLE IMPENSABLE ET INACCEPTABLE ! la fourrure doit être définitivement interdite tout comme le cuir et la laine les animaux sont tous DES ETRES VIVANTS comme nous et non "des objets ou marchandises à la merci des humains". Je trouve révoltant et incompréhensible de trouver encore de la fourrure sur le marché sachant de quelle façon elle est produite. Je rappelle que le synthétique est très très beau, chaud, confortable et surtout ETHIQUE !

Edith-Berthe Gallois | mardi 11 septembre 2018

STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP

Kline62 | mardi 11 septembre 2018

Il devient urgent de faire évoluer les mentalités et de CESSER de créer la mode avec fourrure. Laissons-la sur le dos des animaux!