le vendredi 14 janvier 2022 | 2

Euthanasie de Femke : lettre ouverte au Parc Astérix


Mis à jour le 14 janvier 2022

Une année s’est écoulée depuis l’euthanasie de Femke, détenue au delphinarium du parc Astérix depuis 2008. Pourtant, nos questions concernant les circonstances de sa mort restent à ce jour sans réponse. Nous écrivons à la direction du parc, afin de connaitre les circonstances exactes de sa mort. La transparence devrait primer dans cette affaire !

Hr blog

Madame Delphine Pons
Directrice générale du Parc Astérix
60128 Plailly

Madame la Directrice,

Une année s’est écoulée depuis l’euthanasie de Femke, détenue au parc Astérix depuis 2008. Pourtant, nos questions concernant les circonstances de sa mort restent à ce jour sans réponse.

En effet, notre association a sollicité la production du rapport d’autopsie de Femke auprès des autorités administratives, en vain.

L’espèce des grands dauphins (Tursiops truncatus), à laquelle appartient Femke, est une espèce protégée en France et dans le monde au titre de l’article L. 411-1 du Code de l’environnement, de l’annexe B de la Convention de Washington et de l’annexe 2 du Règlement (CE) n° 338/97.

Les capacités cognitives et sociales des grands dauphins font aujourd’hui l’unanimité au sein des communautés scientifiques et sont consacrées par l’ONU qui a reconnu la nécessité de protéger la culture de cette espèce. En tant qu’individu captif, Femke était donc la représentante de son espèce et des individus sauvages qui la composent.

Ainsi, au-delà du fait d’être la propriété légale du parc Astérix, Femke appartenait au patrimoine faunique international qui ne peut faire l’objet d’une appropriation au profit d’intérêts privés. Ce qui explique l’émotion que suscite chaque décès et naissance survenant au sein des parcs zoologiques. C’est aussi la raison pour laquelle les données concernant les circonstances de sa mort doivent être connues du grand public. Il ne s’agit pas des seuls visiteurs du parc qui ont partagé des moments avec elle et ses comparses, mais également de tous les citoyens qui sont détenteurs, chacun à leur niveau, d’une petite partie de ce patrimoine commun.

C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir faire preuve de transparence sur cette question et de nous communiquer le rapport d’autopsie complet de Femke.

Nous vous remercions de l’attention portée à ce courrier et vous prions de croire, Madame la Directrice, à l’assurance de notre considération.

Muriel Arnal
Présidente Fondatrice de One Voice

Hr blog

Dans la thématique

MarineLand, Canada, Kiska se débat... L'autre MarineLand : une orque à l’isolement, des bélugas entassés...

Commentaires 2

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Brijou | dimanche 16 janvier 2022

Il faut qu'ils soient sanctionnés...

cornelis brigitte | vendredi 14 janvier 2022

C'est inadmissible que ces gens ne veuillent pas en parler ..et cela va continuer ..