le samedi 29 août 2020 | 32

Et maintenant, les cirques vendeurs de chiots !


Mis à jour le 03 septembre 2020

Comme si la souffrance infligée n’était jamais suffisante, chez Zavatta on trouve aussi des chiots à vendre. Nous avons porté plainte.

Hr blog

Cet été chez Zavatta, on pouvait aussi acheter un chiot. Contre la « modique somme » de 150 euros pour un mâle ou 200 euros pour une femelle, il était possible d’acquérir un soi-disant chien de race (floue....) non vacciné, non identifié, voire... non sevré. Il faut dire que l’empressement était réel. En une semaine et quelques kilomètres, l’âge est passé de un à trois mois.


Grâce aux images de nos enquêteurs, nous savons que quatre chiots et – a priori – leur mère étaient détenus dans une petite cage, sur du béton nu, avec à peine de quoi boire malgré les fortes chaleurs et rien pour se cacher.

Nous avons donc porté plainte, notamment pour mauvais traitements et conditions de détention non conformes, avec à l’appui le procès-verbal de l’huissier que nous avons pu mandater sur place ; ainsi que pour conditions de cession illégales, prouvées par les propos qui ont pu être enregistrés.

Les cirques ne doivent plus être une zone de non-droit. Que les animaux soient sauvages ou domestiques, nous nous battrons pour les protéger et faire respecter la loi !

Annie Réma
Hr blog

Dans la thématique

Jumbo enchaîné à vie : le Cirque Muller obtient un certificat de capacité définitif Procès des Poliakov : la France protège-t-elle réellement les animaux sauvages ?

Commentaires 32

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Rex2013 | vendredi 04 septembre 2020

Je me demande quand le gouvernement va faire quelque chose pour les animaux.
C'est une honte pour la France. Je suis de plus en plus écœurée. Mais ceux qui sont à condamner, ce sont les imbéciles qui vont aux cirques.

Aline | vendredi 04 septembre 2020

ça suffit ces horreurs, laissez les animaux tranquille. Le gouvernement doit mettre des lois pour protéger les animaux et interdire définitivement ça.

Chrys | vendredi 04 septembre 2020

Tout ce qu'ils / elles méritent, c'est un foyer aimant, pas d'être logés à même le sol et dans une cage !

Bertrus 05 | vendredi 04 septembre 2020

Les cirques sont pourris et tous ceux qui utilisent des animaux doivent être boycottés.