le mercredi 20 janvier 2021 | 2

Énièmes provocations et menaces de la part des chasseurs d’oiseaux migrateurs


Mis à jour le 28 juin 2021

Samedi 16 janvier 2021, le « collectif des chasseurs en colère » s’est regroupé pour une « réunion idéologique [...] à la Molière », à Amiens. Ces chasseurs d’oiseaux migrateurs ont plusieurs exigences. Parmi elles, que les agents de l’Office Français de la Biodiversité, en charge du respect des lois, « ferment les yeux en février », c’est-à-dire qu’ils ne les verbalisent pas quand ils braconnent les oies sauvages. Ces chasseurs picards en colère ont obtenu un rendez-vous en tête-à-tête avec la préfète de la Somme. Ils y vont dans un sain état d’esprit : « Quoi qu'ils disent nous ne négocierons pas, ce sera comme ça un point c'est tout.»

Hr blog

S'entraider avec le butin de leurs larcins ?

Le collectif, dont le but est de s’entraider en cas de contrôles, a mis en place une cagnotte avec le montant estimé de tous les oiseaux (canards, oies notamment) qu’ils auront tués pendant leur traversée du ciel français, en vue de se reverser mutuellement l’argent en cas d’amendes mises par les autorités et autres frais qui y seraient liés. Rappelons que leur cagnotte sera le butin d’argent sale, puisque issu du braconnage.

Tout ceci est donc parfaitement illégal. À ce jeu, ils risquent gros au niveau civil comme pénal, avec des peines pouvant aller jusqu’à de la prison et des dizaines de milliers d’euros d’amende...

Des dangers sanitaires

Ces chasseurs à la hutte, qui se cachent sous terre pour viser des oiseaux migrateurs à l’aide d’oiseaux maintenus captifs servant d’appâts - une chasse bien fourbe et basée sur de la maltraitance ! -, veulent pouvoir continuer à transporter leurs appelants (nom donné aux oiseaux servant d’appâts) vivants et non identifiés, au risque de diffuser la grippe aviaire partout où ils passent, sans encombre.

Des hors-la-loi fiers, dangereux et protégés

On a encore une fois un exemple flagrant de la dangerosité des chasseurs. Non contents de remettre en cause la loi - la directive européenne sur les oiseaux migrateurs et les dates de la saison de chasse des oies cendrées - sous prétexte que dans un pays voisin, les oiseaux sont tués aussi mais d’une autre manière, ils en viennent au rapport de force avec l’État (ils ne veulent pas négocier), qui leur passe tout ou presque (ils ont obtenu un tête-à-tête avec la préfecture), formulent des menaces non dissimulées (de chasser malgré les interdictions) et réclament que les autorités les laissent agir dans l’illégalité la plus totale en disant « amen » (que les agents de l’OFB ferment les yeux).

Pendant ce temps-là, dans le cadre des débats autour de la future proposition de loi sur la maltraitance des animaux, un amendement a été déposé visant à exempter les chasseurs des peines pour maltraitance s'ils tuent leurs chiens par accident. On marche sur la tête.

L’impunité pour les chasseurs, ça suffit ! Les animaux sauvages sont en danger, au premier chef les oiseaux. Samedi, nous organisons une action coordonnée dans toute la France pour une réforme radicale de la chasse, en attendant son interdiction. La chasse doit être bien plus et mieux encadrée, elle n’a pas besoin d’excités dangereux - armés, faut-il le rappeler ! - qui ne veulent pas obéir aux lois !

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Non, la tuberculose bovine ne se propage pas plus quand on laisse la vie sauve aux blaireaux Coitus interruptus pour les déterreurs de blaireaux dans le Lot-et-Garonne

Commentaires 2

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

dautreville | jeudi 11 février 2021

Ce monde (élus qui soutiennent les chasseurs, et les chasseurs et leurs copains marchands de mort, et profiteurs) ne sont que de vulgaires terroristes !!!!

trochu | mercredi 20 janvier 2021

Les chasseurs sont des créatures qui ne devraient pas appartenir à la race humaine car ce ne sont que des grands déséquilibrés dangereux. Il faut absolument que la chasse ne soit plus plébiscitée et vénérée comme elle l'est encore par LREM qui ne donne que le triste et pitoyable exemple ! C'est scandaleux !
Nous ne cessons de nous répéter mais en 2021 il est plus que temps que les mentalités changent en faveur des animaux et non plus contre eux, il est plus que temps que les chasseurs se fassent tout petits car bien moins puissants qu'auparavant. Il est impensable d'estimer et respecter ou considérer de telles créatures qui n'ont comme seul but dans leur vie de tuer les plus faibles et les plus inoffensifs que sont les animaux. C'est tellement facile de tuer avec un fusil ! Que de lâcheté de faiblesse et de médiocrité... Les personnes intelligentes et saines d'esprit n'aiment pas la chasse c'est prouvé et démontré.