le lundi 06 décembre 2021 | 15

Des associations de protection animale de toute l’Europe demandent la fin du commerce mauricien de singes pour la recherche


Mis à jour le 14 décembre 2021

One Voice se joint à ses partenaires, d’autres associations de protection animale à travers l’Europe (1), en organisant une Semaine d’Action contre le commerce des singes pour la recherche à Maurice.
Du 6 au 11 décembre, plus d’une douzaine d’associations de défense des animaux européennes sensibiliseront leurs sympathisants et le public en organisant des événements et en participant à une campagne sur les réseaux sociaux destinés à attirer l’attention sur le gouvernement mauricien, les ambassades et offices du tourisme en Europe (précisions en fin d'article). Elles appellent à la fin du commerce des singes pour l’expérimentation animale organisé par ce pays.

Hr blog

L’île Maurice : pas seulement une destination touristique

Maurice, célèbre pour ses plages, son climat tropical, ses sites patrimoniaux et sa faune, est une destination prisée des touristes européens. Le pays à la réputation d’« île paradisiaque » a pourtant une face sombre que la plupart des gens ignorent : la persécution barbare des singes sauvages.

Les singes, un énorme business entre Maurice et l’Europe

Maurice est l’un des plus gros exportateurs mondiaux de singes pour l’industrie internationale de la recherche et des tests, ainsi que le principal fournisseur de l’Europe (des milliers de ces animaux y sont expédiés chaque année). En 2020, 10827 macaques à longue queue (Macaca fasicularis) ont été exportés du pays – soit une augmentation de 40 % (3088 singes) par rapport à 2019 –, dont 4356 à destination de l’Europe selon la répartition suivante : 2126 en Espagne, 1027 en France, 884 au Royaume-Uni, 290 aux Pays-Bas et 29 en Allemagne. Les entreprises de distribution – Camarney SL en Espagne et Silabe (Simian Laboratory Europe) en France – sont connues pour importer régulièrement nombre de ces singes pour l’élevage ou la vente à des laboratoires européens.

L’expérimentation animale : aussi un business de transport aérien

Les singes sont enfermés dans de petites caisses et transportés comme marchandises par voie aérienne. Air France est la principale compagnie transportant des singes depuis Maurice vers l’Europe. Parmi les autres compagnies qui expédient ces animaux vers d’autres destinations, citons Safe Air (basée au Kenya) et Wamos Air (basée en Espagne).

« Il y a quelques mois nous avons eu accès à des informations concernant les envois de macaques de Maurice à Silabe en France. Étaient indiqués le poids de chaque macaque, son âge, sa destination, le transporteur et le laboratoire... et un grand nombre était envoyé ensuite en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Italie. Après la séparation avec leur mère, des heures de stress, ils arrivent dans les cages et chaises de contention, et souffrent des années durant pour l’expérimentation animale. »
Muriel Arnal, présidente de One Voice

Un cauchemar pour les macaques du début à la fin

Capturés dans leur milieu naturel, arrachés à leurs familles et à leurs groupes sociaux, les macaques à longue queue sont soit exportés vers des laboratoires étrangers, soit détenus dans l’un des huit élevages du pays. Des dizaines de milliers d’entre eux sont prisonniers de ces élevages et passent leur vie derrière les barreaux. Les bébés sont enlevés à leur mère pour être ensuite expédiés à l’étranger. Certains peuvent n’être alors âgés que de 16 mois.

Maurice capture toujours des singes dans la nature

En dépit d’une mobilisation citoyenne mondiale concernant la capture de primates non humains à l’état sauvage au profit de l’industrie de la recherche et de l’expérimentation, le gouvernement mauricien a récemment autorisé l’un de ses élevages à piéger environ mille singes dans la nature. Plusieurs organisations et organismes officiels, dont l’Union européenne (UE), reconnaissent les souffrances inhérentes à ce commerce. À partir de 2022, les primates capturés à l’état sauvage ne pourront plus être importés dans l’UE à des fins de reproduction ou d’expérimentation (2).

Vous avez dit cruauté ?

En 2017, environ 11 609 procédures ont été conduites sur des primates non humains au sein de l’UE. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni en sont les principaux utilisateurs (3). Les tests de toxicité réglementaires représentent un pan majeur d’utilisation des macaques à longue queue. Des tests de toxicité (ou d’empoisonnement) sont effectués sur ces animaux pour évaluer les réactions indésirables aux médicaments ou aux produits chimiques, principalement dans le but de développer des produits commerciaux à usage humain. Différentes concentrations de la substance d’essai sont administrées sur différentes périodes. Ces expériences sont particulièrement cruelles et impliquent généralement d’attacher les singes afin de leur administrer ladite substance par voie intraveineuse (directement dans la circulation sanguine) ou au moyen d’un tube enfoncé dans leur bouche pour atteindre l’estomac. Les animaux souffrent alors de léthargies, de vomissements, de convulsions, de difficultés respiratoires, de problèmes de peau et de pertes de poids. D’autres effets indésirables peuvent survenir comme des hémorragies internes ou des défaillances d’organes. Les survivants sont tués à l’issue des tests et leurs corps disséqués pour examen.

Action physique

One Voice organise un rassemblement devant l’ambassade de la République de Maurice à Paris le 11 décembre de 11 h à 13 h.
Adresse : Ambassade de la République de Maurice, 127 Rue de Tocqueville, 75017 Paris

Nos antennes militantes organiseront également dans leurs départements une sensibilisation du public sur l’expérimentation animale en France, et feront signer l’ICE (Initiative citoyenne européenne) déposée fin août auprès de l’Union européenne. Plus d’un million de signatures sont requises pour mettre fin à l’expérimentation animale en Europe. Nous comptons sur vous !

Liste de nos événements locaux contre l'expérimentation animale (les 11, 18 et 19 décembre) : (vérifiez avant de venir que l'événement n'a pas été modifié)

Villes

Événement Facebook

Lieu précis

Date et horaire

Aix en Provence (13)

https://www.facebook.com/events/379138624001089/

Allés de Provence

Samedi 11 décembre de 11h à 12h30

Anglet (64)

https://www.facebook.com/events/431234288530904/

Esplanade des Gascons

Samedi 11 décembre de 14h30 à 16h

Bordeaux (33)

https://www.facebook.com/events/1817668441955865/

Place de la Comédie

Samedi 11 décembre de 13h30 à 16h

Digne-Les-Bains (04)

https://www.facebook.com/events/581685939579624

Marché Provençal

Samedi 11 décembre de 10h30 à 13h

Lille (59)

https://www.facebook.com/events/1238035680021697

Grand'Place

Samedi 18 décembre 2021 de 11h30 à 13h

Lyon (69)

https://www.facebook.com/events/3163200957248752

Place de la République

Samedi 11 décembre de 15h à 16h30

Metz (57)

https://www.facebook.com/events/295110242511681/

57 rue Serpenoise

Samedi 11 décembre de 14h30 à 16h30

Nantes (44)

https://www.facebook.com/events/1309172089584620/

3 Rue Léon Maitre

Samedi 18 décembre de 11h à 12h30

Nice (06)

https://www.facebook.com/events/2710769495897314

Place Masséna

Samedi 11 décembre de 15h à 16h30

Paris (75)

https://www.facebook.com/events/284854516867242/

Ambassade de Maurice
127 Rue de Tocqueville, 75017

Samedi 11 décembre de 11h30 à 13h

Strasbourg (67)

https://www.facebook.com/events/235824731955069

Place Kléber puis devant Silabe (Université de Strasbourg)

Dimanche 19 décembre, de 14h à 16h

Troyes (10)

https://www.facebook.com/events/1067931703983944

71 rue Émile Zola

Samedi 11 décembre de 15h30 à 17h30

Pour prendre part à l’action sur internet du 6 au 11 décembre 2021 :

Vous pouvez signer quatre pétitions :

Nous vous demandons également d’envoyer des emails au gouvernement mauricien et aux organismes touristiques suivants :

Vous pouvez télécharger les lettres types à adapter selon les interlocuteurs, dont voici la liste :

Coordonnées des autorités mauriciennes et des offices du tourisme : demandez-leur poliment de cesser l’exportation de singes pour l’expérimentation animale

M. Pravind Kumar Jugnauth, Premier ministre, privateoffice@govmu.org
M. Louis Steven OBEEGADOO, Premier ministre adjoint, Ministre du tourisme, sobeegadoo@govmu.org
M. Maneesh Gobin, Ministre de l’industrie agricole et de la sécurité alimentaire, mgobin@govmu.org
M. Kavydass Ramano, Ministre de l’environnement, kramano@govmu.org

L’ambassade de Maurice en France : paris@amb-maurice.fr et parisemb@govmu.org (Trouver l’ambassade de Maurice dans un autre pays)

Ministère du tourisme, mtou@govmu.org
Secrétariat permanentmjoomun@govmu.org
Adjoint au secrétariat permanent, grcallychurn@govmu.org
Autorité de la promotion du tourisme mauricien (MTPA) (corps gouvernemental), mtpa@intnet.mu

Office du tourisme de Maurice dans votre pays ou région 

Coordonnées des compagnies aériennes transportant des singes depuis la République de Maurice : Demandez-leur de rejoindre les nombreuses autres compagnies aériennes qui ont pris la décision de cesser de transporter des primates non-humains pour l’expérimentation animale.

Ci-dessous, une attraction touristique liée aux animaux sauvages, dont le propriétaire possède aussi Bioculture Mauritius, l’une des entreprises qui élève et exporte les macaques : à noter négativement sur les réseaux sociaux. 
La Vanille Nature Park

La campagne se prolonge sur les réseaux sociaux :

Pour encore plus d’impact, nous vous invitons à changer dès le 6 décembre la couverture de vos réseau sociaux, ainsi que votre photo de profil, et d’utiliser ces hashtags (sans les traduire) pour relayer la campagne : #StopMauritiusMonkeyTrade #StopPrimateTests #ProtectMauritiusMonkeys 

Trouvez ici les visuels à télécharger:

Références :

  1. Parmi les associations animalistes participantes, citons : Action for Primates (Royaume-Uni), ADDA (Espagne), Animal Rights (Belgique)ATRA (Suisse), Doctors Against Animal Experiments (Allemagne), IBT (Autriche), LSCV (Suisse), One Voice (France), OSA (Italie), Pro Anima (France),  Progress Science Mauritius/No Animal Experiments (République de Maurice), Stop Camarles (Espagne), Svobodazvirat (République tchèque), et l’ECEAE (Coalition européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale).
  2. Directive 2010/63/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques. https://eurlex.europa.eu/eli/dir/2010/63/oj
  3. Commission européenne, 18 février 2020, « Animaux utilisés à des fins scientifiques ». https://ec.europa.eu/environment/chemicals/lab_animals/reports_en.htm
Hr blog

Dans la thématique

Naturé Moi s’engage avec nous. Et vous ? Des singes destinés aux laboratoires américains meurent à bord d'un vol Wamos Air

Commentaires 15

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Véronique | jeudi 16 décembre 2021

Merci d'aider nos ancêtres, pour les non-croyants, ou tout simplement pour ces animaux si proches de nous... Merci de signer les pétitions, ils le méritent bien...

Kiki | jeudi 16 décembre 2021

STOP ❗️A CES ATROCITÉS !!!!!!!! ABOLITION DE CES HORREURS ❗️❗️❗️LIBERTÉ ❗️POUR CES ANIMAUX ❗️❗️❗️❗️❗️

Stéphane | samedi 11 décembre 2021

Pour la fin de ce commerce ignoble !

trochu | mercredi 08 décembre 2021

Plus qu'attristant et révoltant, et honte à l'île Maurice qui devrait au contraire sauver et protéger ses singes et non pas cautionner et admettre un tel commerce immonde et ignoble à l'encontre DES SINGES ce n'est qu'inacceptable et scandaleux et nous devons tout faire pour y mettre un terme définitivement. La seule satisfaction c'est que de très nombreuses associations européennes se mobilisent dans ce sens et c'est MERCI ET BRAVO POUR LES SINGES. Franchement en lisant votre article celui là parmi tant d'autres bien sûr il y a de quoi se sentir mal, très mal, de pleurer pour eux, d'avoir honte d'appartenir à cette race qui pour beaucoup encore se pensent "supérieure" aux animaux et donc avoir tous les droits sur eux, nous arrivons en 2022 et devons exiger des autorités qu'elles cessent d'encourager une telle recherche médicale en exploitant et en utilisant D AUTRES ETRES VIVANTS QUE SONT LES ANIMAUX, ce n'est plus possible et plus possible il faut que toutes ces horreurs cessent à jamais et mettre en avant, encourager et faire entendre la voix de tous ces chercheurs opposés fermement à l'expérimentation animale et cautionner les méthodes alternatives et de substitution.