le vendredi 02 mars 2018 | 10

Delphinariums : notre lettre à Nicolas Hulot

Hr blog

Monsieur le Ministre,

Notre association One Voice est surprise que vous n’ayez, à ce jour, toujours pas adopté un nouvel arrêté interdisant la détention de tout nouveau cétacé au sein des établissements situés sur le territoire national, en réponse à l’annulation de l’arrêté du 3 mai 2017 fixant les caractéristiques générales et les règles de fonctionnement des établissements présentant au public des spécimens vivants de cétacés prononcée le 29 janvier 2018 par le Conseil d’Etat.

Nul doute que les parcs vont mettre à profit ce nouveau délai qui leur est octroyé pour poursuivre et intensifier leur programme d’élevage de dauphins tursiops truncatus augmentant ainsi le nombre d’individus destinés à la captivité avec son lot de souffrance.

Vous êtes cependant parfaitement informé des vies misérables de ces animaux dans ces aquariums, ainsi que des conséquences désastreuses de ces activités de divertissement sur la protection des espèces auxquelles ils appartiennent et dont l’article 1er de l’arrêté annulé s’est fait écho. Dès lors notre association s’interroge sur ces atermoiements ?

Nous vous remercions par suite de bien vouloir nous indiquer la date à laquelle interviendra le prochain arrêté d’interdiction. 

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, Cher Nicolas Hulot, l'assurance de mes salutations les plus sincères.

Fait à Paris, le 2 mars 2018

Muriel Arnal
Présidente et Fondatrice One Voice

Hr blog

Dans la thématique

Femke, derniers shows avant fermeture hivernale
Le zoo grec, Attica Park, condamné à une amende de 44360€. Demandons sa fermeture!

Commentaires 10

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Maria Vitória | samedi 10 mars 2018

Esses parques aquáticos são o inferno para os golfinhos. Fechem essas prisões.
Isso é diversão pra turista babaca, ignorante.

Patoun | vendredi 09 mars 2018

Ces cétacés doivent vivre sereinement , leur détresse est inhumaine et est dûe à l'homme , à l'égoïsme et au caprice de l'homme , honte à celui-ci ....Soyons plus vigilants pour le respect de ces cétacés .....nous les détruisons avec notre inconscience ..! ! !

Paola | vendredi 09 mars 2018

Comment en 2018 on peut retenir de la sorte des dauphins prisonniers des petits bassins et à des fins commerciales ? Stop libérez les cétacés !

jylout | jeudi 08 mars 2018

Que veut dire pour N.Hulot le mot Écologie ???
Pognon, et je-m’en-foutisme des animaux et des règles de la nature !!!