le mercredi 12 décembre 2018 | 66

Cooky a fini étouffé dans un piège destiné aux renards

Cooky a fini ses jours dans un piège à renard dans les pires douleurs. Son tortionnaire a entendu des personnes appeler un chien et l'a pourtant laissé agoniser plusieurs jours. Quand il a contacté la famille, ce fut pour qu’elle le débarrasse du corps de Cooky. One Voice défend sa mémoire en justice et demande une peine exemplaire.

Hr blog

Cooky aimait se promener seul. Son collier et sa puce permettaient à ses humains d'être tranquilles. Ils l’avaient adopté après l'avoir trouvé bébé sans abri, blessé au cou. Ce gentil survivant avait un goût pour les grands espaces. Et s'il disparaissait, il revenait toujours après quelques heures d'escapade. 

Mais ce jeudi 29 novembre 2018, Cooky n'est pas rentré. Toute la famille s'est alors mise à sa recherche, sillonnant le soir même les alentours sur plusieurs kilomètres en voiture et à pied, puis le lendemain et les jours suivants. Le 1er décembre, ils l'ont cherché dans le secteur où résidait son bourreau. Cooky a dû entendre leurs appels mais il était déjà pris dans le piège à renard qui l'étouffait progressivement et n'a pas pu y répondre. Quelle terrible angoisse pour lui et pour les siens!

Le pauvre chien se sera débattu, inquiet puis paniqué pendant de longues heures, empirant malheureusement sa situation. Il aura suffoqué et aura perdu connaissance, avant son dernier soupir... La gravité de ses souffrances est détaillée dans le rapport du vétérinaire. Y penser nous retourne le cœur.

Le tortionnaire lui aussi entendra des gens appeler leur chien. Pourtant, il ne bougera pas. Il ne fera pas davantage de geste pour libérer Cooky, et le laissera agoniser plusieurs jours dans le piège!
Où est la compassion de base? Où est l'empathie pour autrui? Le sort de Cooky est un drame, celui des renards pour lesquels ce piège était destiné. La vie des animaux de la forêt a autant de valeur que celle de ceux qui partagent nos vies. La froideur de cet homme nous montre une fois encore que la violence ne dépend ni de la victime ni de son espèce mais bien du manque d'humanité de celui qui l'inflige.

L'homme mis en cause est allé encore plus loin dans l'infamie en contactant la famille une semaine après la disparition de Cooky : il fallait payer pour l’inhumer et il ne comptait pas dépenser un sou pour cela. Ce n'est qu'en cours de conversation que l'humaine de Cooky, celle qui l'avait recueilli bébé, la gorge en sang, a compris que son compagnon était mort. Et en allant récupérer son corps sans vie, elle s'est entendue expliquer par cet homme comment il l’avait piégé et laissé mourir sous ses yeux...

Nous avons porté plainte pour la famille, en état de choc, et pour Cooky, pour actes de cruauté, atteinte volontaire à la vie d’un animal et mise en place de piège sans autorisation. Notre Cellule Zoé les représentera au procès, pour obtenir une peine exemplaire! Pour nous soutenir dans ce combat, signez notre pétition contre les violences exercées sur les animaux familiers.

Photo : DR

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Chasse à la glu: le rapporteur public du Conseil d'Etat pencherait-il enfin en faveur des oiseaux?
Un cerf solitaire à abattre...

Commentaires 66

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Blaise | jeudi 17 janvier 2019

J'ai moi même eu un de mes chiens ( Cavalier King Charles ) piégé dans ces immondes pièges, j'ai eu la chance d'intervenir assez tôt. Le renard un nuisible ... et les chasseurs ? ils ne sont que des ignorants !

Anna | dimanche 30 décembre 2018

Indefendable

marinette | vendredi 28 décembre 2018

Comment peut on assister à l'agonie d'un pauvre animal innocent ? Il faut être d'une telle cruauté qu'il devrait y avoir des prisons pour les criminels d'animaux. cet homme est un monstre. J'espère qu'il paiera le prix fort pour son acte criminel. 5 ans de prison ferme et 30000 euros d'amende, il faudrait que soient appliquées les peines peut être que ça le ferait réfléchir à 2 fois avant de mettre des pièges. Que justice soit faîte pour Cooky. Repose en paix petit amour. J'espère que ton bourreau sera puni à la hauteur de son acte.

Isaline | samedi 22 décembre 2018

Mon Dieu pauvre chien comme il à du souffrir!
Ce monstre mérite une peine exemplaire pour avoir laisser ce chien
souffrir alors qu'il savait ce fait!
c'est intolérable de laisser faire de tels actes.
Ceci dit ces pièges devraient être interdits,j'imagine aussi ces pauvres renards!!