Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

Clubs canins en perdition

le mardi 01 mars 2016 - 33

Il y a probablement des exceptions. Mais ce que les enquêteurs de One Voice ont filmé est pourtant bien une triste généralité. Oui, les clubs canins ont des pratiques violentes, certes plus ou moins évidentes pour le néophyte, mais pas pour les vétérinaires spécialistes…

Le pourquoi de l'enquête
Des troubles comportementaux toujours plus nombreux, des morsures, des euthanasies et des abandons qui se multiplient, ont alerté One Voice, qui travaille depuis longtemps avec des vétérinaires. Plus troublant encore, les chiens concernés sont des chiens de race, payés au prix fort. Des chiens dont le parcours indique qu'ils ont fréquenté des écoles du chiot et des clubs canins. Tout ce qui devrait donc faire d'eux des chiens parfaits. Mais parfaits selon quels critères ? Ceux du chien rêvé par cet humain désireux d'un chien robot, télécommandé, dépourvu de toute volonté propre, ou de tout ce que son imaginaire aura projeté. Pourtant, chaque race a ses aptitudes, chaque chien a son caractère. Alors pour tenter de faire coïncider le chien rêvé et le chien acheté, de nombreuses personnes se retrouvent à fréquenter des écoles du chiot puis des clubs canins. Le feraient-elles si elles savaient le traumatisme que cela engendre ? C'est pour que tous soient alertés sur ce qui se passe vraiment que les enquêteurs de One Voice ont filmé en caméra cachée des séances dans plusieurs clubs. Ils ont ensuite fait visionner les images à la Dre Nathalie Simon, vétérinaire comportementaliste.

Ce que nous dénonçons
Rien n'est plus difficile que de remettre en question ces pratiques. Pourtant, après des années à prêcher la famille meute et une éducation hiérarchisante où il fallait priver le chien de toute prérogative de « dominant », les scientifiques ont compris qu'après des millénaires de coévolution, le chien n'était pas un loup et fonctionnait de manière bien plus complexe. Mais dans les clubs, de nombreuses pratiques perdurent et font mal. Le coup de sonnette et la boîte à clous (pour faire peur avec du bruit) sont très répandus, mais il y en a d'autres, comme secouer un chiot par la peau du cou. Souvent ce sont des méthodes qui permettent d'obtenir un résultat rapide, car le chien prend vite peur et se soumet, même a priori le plus rebelle. Mais ce faisant, il est traumatisé. La blessure profonde aura des conséquences parfois dramatiques : depuis l'anxiété jusqu'à l'agressivité… L'accident n'est pas loin quand la relation n'est plus basée sur la confiance.

Ce que nous faisons
One Voice dénonce et agit. Il ne s'agit pas seulement de faire fermer quelques clubs, mais bien de repenser en profondeur notre relation au chien. Un laxisme exacerbé, parfois observé en contrecarrant des méthodes dures, n'est pas une solution. Le vivre-ensemble implique un apprentissage. Mais ce dernier n'a rien de rigide, il doit tenir compte de qui est le chien et de qui sont ceux qui partagent sa vie, de même que l'endroit où ils habitent. Finalement, pour bien vivre avec un chien, il faut du respect, de la cohérence et de la confiance. Toute forme de violence doit être bannie pour que se bâtisse une relation saine, durable et épanouissante.

Large medium small thumb des sceances de maltraitance collective

Des scéances de maltraitance collective

One Voice - dressage canin: enquête sur l'éducation canine

Commentaires

Commentaire de Vanessa

Attention à ce que vous écrivez dans cet article. Je suis vice présidente d un club canin et nous ne pratiquons pas ces méthodes. Nous utilisons la méthode douce ou positive alors ne généralisez pas. Les clubs evoluent dans leurs pratiques même si je suis daccord qu il existe encore des la maltraitance chez certains

Commentaire de Loustic123

Comment avez-vous effectué votre enquête ? Certes, des clubs comme ceux là doivent encore exister.. mais ce n'est pas la majorité.

Commentaire de Khelda

C'est une honte jamais je n'accepterais ça pour mon chien,

Commentaire de Evelyne

Je n'ai jamais fréquenté ce genre d'endroit car j'estime que partager l'amour et la complicité avec son ou ses compagnons se partagent mais ne s'imposent pas. Partager son toit et son couvert ne doit pas imposer une soumission quelconque mais le respect, la protection et la liberté de chacun.

Commentaire de Sev72

Heureusement que tous les clubs canins ne leur ressemblent pas. Ma chienne n'a aucune soumission et l'éducation canine a un effet positif sur elle. Elle est toujours contente d'y aller.

Commentaire de StepHades

Ces méthodes coercitives, que je déplore, sont malheureusement les bases d'éducation offertes par mon club affilié à la SCC. Aucun échange, aucun partage, juste de la soumission... de l'esclavage. J'espérais mieux de gens qui soi-disant "aiment les chiens"...

Commentaire de billyMc

L'article précise que ce n est pas une généralité. Ce gars est un exemple, vive César Millan.

Commentaire de tety

Je fais partie d'un club d'éducation canine à ne pas confondre avec un club de dressage.
Tout passe par la récompense : morceaux de saucisse ou fromage aux début, puis les caresses et enfin la voix...
Et enfin la répétition au quotidien de la même demande jusqu'à acquisition.
Vous croyez vraiment que la gagnante de la France a un incroyable talent a obtenu tous ces exercices à coup de maltraitance ????
Si vous voyez des faits de ce genre .... fuyez et dites haut et fort pourquoi. Voire même en parler à la municipalité qui subventionne certainement soit le terrain, soit par un autre moyen !

Commentaire de pastillegaia

Bonjour

je vais dans un club d'éducation canine et je vous garantis que ça n'a rien à voir avec les images que je visionne à l'instant- l'éducateur travaille 1 chien à la fois avec le maître parfois 2 pour certains exercices de sociabilisation - quand il y a une correction à faire il agit avec fermeté parfois mais jamais de brutalité et surtout de la récompense, des caresses et des encouragements quand ils ont bien travaillé de la part des maîtres et de l'éducateur aussi.

Commentaire de Christian V.

Votre approche de cet article n'est pas représentatif des clubs canins en France. Effectivement, il existe encore ces pratiques particulièrement chez les adeptes de ring et obé et bien sur les chasseurs et il faut absolument les combattre, mais dans l'ensemble des clubs ça n'existe pas (où plus) et l'éducation se fait avec les méthodes douces et naturelles. Vous ne pouvez pas stigmatisez l'ensemble des clubs à cause des pratiques brutales de quelques uns. Un énorme travail est réalisé avec les différentes fédérations pour lutter contre ça, vous n'en prenez pas compte et c'est dommage. Je vous invite à vous rapprocher des différentes fédérations et clubs pour voir le travail réalisé avec les moniteurs. Chaque disciplines forment ces moniteurs de différents degrés, et avec des formations continues et une grande sensibilisation pour une approche pédagogique sans brutalité.
Je n'ai rien a gagner dans mon intervention, je parle juste de ce que je vois en qualité de photographe et accompagnateur.
Bien à vous.

Commentaire de bisounours

C'est quoi la photo de ce "club canin"??? Un club doit être aux normes avec des mesures sécuritaires pour les chiens et les maîtres. On ne fait pas un "club d'éducation" au milieu de tables et de chaises...

Commentaire de Emilie

Cette vidéo est insoutenable ! MAIS .. Il ne faut pas mettre tous les clubs canins dans le même sac ! Un an que je suis dans le même club avec ma princesse Junko et JAMAIS il n'y a eu violence envers un seul chien avec aucun des moniteurs ! Éducation positive , il n'y a que ça chez nous ! Nous avons d'ailleurs eu une discussion au club samedi dernier suite à cet article ! Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui arrive au club pour demander des infos et qui repartent en disant que c'est trop mou, en disant qu'ils veulent de leur chien qu'ils obéissent au doigt et à l'œil, sans broncher .. Ils veulent en faire des chiens de garde qui n'auront jamais le droit de rentrer dans la maison... des chiens qui n'iront jamais en promenade et des chiens qui ne feront que d'aboyer sur le moindre passant ou sur la moindre voiture !!
Aux "journalistes" de One Voice de venir en club directement et de voir d'eux-mêmes comment ça se passe . Cette vidéo a certainement été faite dans un seul club, et si il existe encore c'est que les propriétaires le veulent bien !!!!!!!! Bien que le moniteur donne les instructions, c'est le maître qui fait ça au chien! C'est le maître qui donne un coup de laisse, qui couche son chien ou qui fait tout ce qui est fait dans cette vidéo !!

Commentaire de michèle

Après avoir fait un stage en club avec un BBS, j'ai préféré prendre la fuite : coups de laisse avec collier étrangleur etc. de plus on m'a dit que le "truc" (mon chien) n'était pas éducable.
Après avoir étudié un ensemble d'éducation positive, j'en suis venue à mettre au point ma propre méthode basée sur l'observation et la compréhension de mon chien et l'effet de meute.
Depuis je vis en totale harmonie avec mon loulou, que du bonheur et on en fait profiter les autres.

Commentaire de vapora

Oulala, dans quelle fourmilière vous avez mis le pied... je ne peux qu'applaudir, vous encourager, mais malheureusement encore une part trop importante des gens estiment qu'un chien se "mate". Il n'y a qu'a voir les débats sans fin que provoque une critique (constructive) d'une vidéo de César Millan, pour se rendre compte à quel point le chemin à parcourir est long. Les méthodes positives sont les seules viables sur la durée, et quelle que soit la race du chien, mais peu de gens sont prêts à l'entendre. C'est remettre en question beaucoup trop de fondements, beaucoup trop de croyances, et ça leur fait peur. Ça leur fait aussi prendre conscience, de manière violente, que ça fait des années qu'ils font mal en pensant faire bien. Vous imaginez le choc. Pourtant, vous n'avez qu'à faire un photomontage et remplacer le chien par un chat et les gens seraient d'accord pour dire que c'est de la maltraitance.
Heureusement, une jeune génération de comportementalistes arrive, mais tant que les "anciens" seront encore là, les choses ne changeront pas.
Il faudrait d'ailleurs à ce titre, en plus de dénoncer comme vous le faites, vulgariser à grande échelle les travaux scientifiques qui démolissent cette forme "d'éducation" violente...

Commentaire de Cathy

J'ai vu un jour un éducateur canin pour ma chienne, très difficile à gérer, car très dominante, un caractère déplorable. J'ai fait une séance avec lui, et je n'y suis pas retournée. Cet éducateur ne faisait pas dans la tendresse, bien au contraire. C'était un ancien militaire, il avait des Bergers Malinois, qui obéissaient au doigt et à l'œil, pourvus de dents en acier. Déjà, ça en dit long sur le bonhomme. Je pense qu'avec un type comme ça, votre chien finira tellement obéissant qu'il en deviendra taré, une bombe à retardement. C'est mon avis, sans doute qu'il a eu de bons résultats avec des chiens, mais si c'est par la force, non merci. Le problème, c'est qu'ils vous diront qu'il n'y a que cette méthode qui marche sur des chiens au comportement difficile, ce qui est totalement faux.
J'ai finalement vu un second éducateur aux méthodes beaucoup plus douces, rien à voir. Elle a fait ses quelques séances, ce qui a eu un effet positif, mais pas complètement non plus. Les éducateurs canins, ça fonctionne ou pas, il y a aussi beaucoup de charlatans dans ce domaine, comme partout.

Commentaire de cecmontauban

Je suis bénévole au Centre d'Education Canine de Montauban et les choses ont bien évolué avec le temps. L'équipe a changé et la vision de l'éducation canine est basée sur la patience et le fait que le maître et le chien doivent apprendre à se connaître.
Je suis déçue de voir des vidéos comme ça et en même temps je ne suis pas surprise car certaines personnes sont tellement machos et maltraitent leur chien est une source de bien-être.
C'est simple le collier à pique, le collier électrique et tout autre objet de barbarie sont interdits chez nous.
Notre but au sein de notre association c'est de transmettre à nos adhérents les meilleurs conseils d'éducation et puis passer un bon moment chaque weekend avec nos adhérents.

Commentaire de Sude Vinsette

Monitrice d'obérythmée et responsable des chiots, j'utilise pour ma part la méthode naturelle. Dans les divers clubs où j'ai donné des cours, je me suis battue contre certaines pratiques. Le collier étrangleur n'est pas, et ne sera jamais, une option, de même que diverses autres pratiques de contrainte du chien voire de violence.

Il n'est cependant pas possible de mettre tous les moniteurs et tous les clubs dans le même panier. Dans beaucoup de clubs les moniteurs se divisent en deux catégories, ceux qui pratiquent la méthode naturelle et essayent de comprendre leur chien pour mieux communiquer, et les autres. Il est donc difficile de condamner de façon unanime les clubs canins.
D'autant plus qu'il ne faut pas oublier que c'est un lieu vers lequel les gens se retournent facilement pour sociabiliser leurs chiens, chose qui n'est malheureusement pas toujours faite par les propriétaires de leur propre initiative.

A mon sens, la SCC en amont doit revoir son enseignement et mettre l'accent sur la compréhension de nos amis à quatre pattes et donc la communication. Les moniteurs devraient pouvoir en conséquence expliquer aux adhérents les signaux d'apaisement, le fait qu'il n'y a pas de hiérarchie inter espèces etc... Des sanctions devraient pouvoir être prises à l'encontre des moniteurs qui ne respecteraient pas le chien et le président de club devrait également avoir pour mission de les encadrer au plus près et rendre des comptes à la SCC.

Cela dit, voilà, nous sommes dans un monde de bénévolat, ce qui rend les choses plus compliquées.

En parallèle, les éleveurs devraient également faire des efforts et ne vendre leurs chiots qu'après avoir soumis leur potentiel acheteur à un questionnaire afin de savoir si l'acquisition est réfléchie. Ainsi une mamie de 80 ans devrait se voir refuser de prendre un chiot, tout simplement car elle ne pourra assurer ni son éducation ni son avenir sur le long terme. De même qu'une personne sédentaire ne devrait pouvoir être détentrice d'un border.

Enfin, les pratiques de vente de chiens en animalerie devraient être prohibées, de même qu'en expo, salon du chien etc...

J'ai envie de résumer en disant qu'il ne faut pas diaboliser les clubs mais au contraire faire en sorte de les améliorer. Se tourner automatiquement vers un éducateur professionnel canin n'est la solution que si l'éducateur en question travaille dans le sens du chien (compréhension de son fonctionnement et communication)car, comme pour les clubs, il y en a des bons et des mauvais.

Pour finir, j'ajouterai que pour ma part j'ai dérangé la routine de quelques clubs avec mon clicker, mes méthodes douces, mes harnais easywalk, mes pots de récompenses et mes questions qui dérangent et que j'en suis fière. Alors que tous ceux qui sont d'accord avec moi aillent dans les clubs prêcher la bonne parole! C'est comme ça que nous ferons évoluer les modes de pensées.

Commentaire de benevoleencolere

Moi je propose aux enquêteurs de One Voice de venir pendant plusieurs mois dans des clubs canins et de voir vraiment comment ça se passe !!!
Ce sera certainement une vue plus juste de ce que font ceux-ci !!
Ce sont tous de bénévoles qui donnent de leur temps pour aider ceux qui en ont besoin, pas pour martyriser les chiens.....même si on sait que quelques 'uns ne sont pas toujours cool. Mais c'est loin d'être une majorité .
Depuis 20ans que je suis dans un club je ne connais aucun chien qui soit passé par notre club qui est fini euthanasié, fou.ou.........comme le prétend One Voice.
C'est une polémique gratuite qui va faire beaucoup de mal au monde du chien....!!!
Sincèrement, il ferait mieux de se battre contre les salons du chiot (combien de chiots meurent dans les jours qui suivent) ou le trafic des chiens !!! Il y a certainement plus de décès qu'avec les cubs canins !!!
La plupart de nos adhérents qui quittent le club nous disent Merci, les autres restent pour pratiquer agility, obéissance.....!!

Commentaire de kristaar

Bonjour
J'ai eu mal au cœur en voyant cette vidéo de club canin, j'ai fréquenté ce genre de club en pensant que les moniteurs avaient raison. Chemin faisant dans le monde canin et au fur à mesure de différents stages j'ai appris qu'il existait d'autres méthodes comme la méthode naturelle que j'ai appliqué sur ma dernière chienne pour le plus grand plaisir du chien et du maître, enfin une belle complicité sans contrainte, sans jamais toucher l'animal. Je participe à une école du chiot, une vraie école du chiot toujours selon la méthode naturelle.
Maintenant quand je vois un club avec le collier coulissant je fuis.Certains moniteurs canins feraient bien de se replonger dans certaines lectures comme l'excellent petit livre Dominance mythe ou réalité. Mes chiennes bien équilibrées participent aux chiens visiteurs dans les maisons de retraite.

Commentaire de Carine

Ces méthodes sont encore employées en majorité dans les clubs (encadrés par des bénévoles), et chez les professionnels. Mais les choses évoluent énormément et je suis très étonnée que l'on ne parle pas ici de l'éducation positive et des méthodes modernes qui se développent et qu'il faudrait faire connaître pour permettre aux maîtres de faire le bon choix s'ils souhaitent pratiquer une éducation canine respectueuse.

Commentaire de wettlé

C'est honteux et scandaleux alors que toutes ces personnes se disent "aimer leurs chiens" mais acceptent de les maltraiter, de les rudoyer juste pour avoir des toutous dociles et obéissants au doigt et à l'oeil. C'est dégoûtant, un chien est un être vivant et n'a pas à être "dressé" mais éduqué comme on éduque un enfant. Merci à One Voice de dénoncer et d'agir pour venir en aide à tous ces pauvres chiens, c'est franchement lamentable et il est bien dit que les "amateurs de chiens" sont très souvent des personnes qui ressentent le besoin de dominer, d'être le plus fort ce qui se révèle vrai lorsque l'on a connaissance de toutes ces pratiques immondes et inacceptables dans les clubs canins. Ce qui m'a toujours choqué ce sont ces colliers étrangleurs soit-disant pour que le chien comprenne, là déjà, nous ne sommes plus dans de l'éducation mais dans de la maltraitance et torture, ces colliers s'ils existent encore doivent être interdits définitivement sur tous les territoires. C'est pitoyable et ce sont les maîtres de ces malheureux chiens qui devraient être éduqués et non les chiens !

Commentaire de animale

C'est vrai que je n'ai jamais été là-dedans et ça ne me viendrait pas à l'idée, les chiens sont assez intelligents pour comprendre !
Il suffit de leur parler normalement.
Je n'ai jamais eu aucun problème et j'ai pourtant récupéré maintes fois des pauvres bêtes !!!
Encore un "commerce" ces idioties de club canin - ridicule et inutile !!!!

Commentaire de Marie

Encore une fois, les élevages doivent être contrôlés par l'État, tout ce qui génère de l'argent fait que parfois il n'y a pas d'état d'âme dans le tiroir-caisse.

Commentaire de Anxe

Stop à la torture ! GO VEGAN

Commentaire de Sheena

Bonjour, j'ai fait partie d'un club canin. A l'époque j'avais un croisé Berger Allemand/Doberman de 3 ans sorti de maltraitance.
L'éducateur était quelqu'un de super,il prenait le temps de tout expliquer au maître et tout se faisait en douceur et par le jeu sur le terrain et hors du terrain d’éducation,sans jamais crier/hurler après le chien.Mon chien était heureux d’être sur le terrain et s'amusait comme un fou à obéir aux ordres reçu et appris ! Tous les clubs canins ne sont pas mauvais, il faut juste "tomber" sur le bon ! Ce qui je le conçois est de plus en plus difficile à trouver,car maintenant la seule chose qui compte pour la majorité des éducateurs ne se fait pas par amour du chien,mais pour l'argent!

Commentaire de zaza

Pour ma part, j'ai découvert les clubs canins il y a une quinzaine d'années. J'avais déjà eu des chiens, depuis toute petite, mais notre Sam, berger allemand de son état, venait d'une famille .... pour rester soft, je vais dire "incapable". Il ne connaissait rien d'autre que son jardin. Tout lui faisait peur, de la brouette du voisin jusqu'à son ombre (et ce n'est pas une image : "Môman, il y a un gros chien et un gros humain qui nous suivent")
Notre véto nous a conseillé le club canin. Alors, comment vous dire ???? Entre le président qui nous assène brutalement "ce chien n'est pas bon, il faut le piquer" et d'autres éducateurs qui disent "mais non, pas de problème avec ce chien, il n'a aucune agressivité, il faut juste lui montrer plein de choses différentes pour qu'il apprenne", nous sommes passés par des douches écossaises puissance 1000.
Le "moniteur" qui nous a le plus aidés dans notre relation avec notre chien pratiquait de vilaines choses avec ses propres chiens, pratiquant "le ring" de façon que je sais aujourd'hui archaïque. Mais il a compris qu'en aucun cas nous ne ferions de mal à notre Toutou chéri et il a réussi à faire en sorte que notre Sam soit à l'aise dans ses patounes.
SVP, ne crachez pas dans la soupe. Il y a du bon et du moins bon partout. Pour ma part, je dis "vive les clubs canins" mais je reste persuadée que c'est au maître de décider ce qu'il peut tolérer pour son chien (pour notre Sam, une promenade en ville était une vraie torture et je ne suis pas sûre qu'il n'aurait pas préféré des baffes, mais nous l'avons fait, et de nombreuses fois). Par contre, c'est clair qu'il n'a jamais eu de collier qui pique, ni électrique ni quoi que ce soit dans ce genre ...

Commentaire de véro

C'est lamentable pour des professionnels et des propriétaires, faites fermer ces centres qui ne respectent pas les animaux. Quant aux propriétaires de chien, si c'est pour faire cela alors ne prenez pas de chien ; vous n'en êtes pas dignes.

Commentaire de Micloclo

Choquée par ses images, moi qui dès 12 ans me suis mise à apprendre le dressage canin pour le plaisir et pour l'amour de mon chien.
J'ai ensuite pris beaucoup de plaisir à "dresser" et jouer avec mes compagnons suivants et quand je vois comme ils écoutaient alors que jamais aucun coup, aucun traumatisme ne leur a été infligé, je suis indignée par de telles pratiques.
Comment ces maîtres sont-ils capables de "martyriser" leur ami 0 4 pattes. La patience, la technique et le plaisir sont les clés d'une cohésion, complicité et d'un dressage réussi. Les coups, la frayeur,et la force eux, n'engendrent rien de bon.

Commentaire de Julie

Une approche respectueuse du chien,c'est également ce que proposent les comportementalistes et éducateurs en méthodes positives... il est dommage de les oublier dans cet article

Commentaire de silwek

Votre enquête me fait particulièrement écho.
J'ai moi aussi fait passer mon Eurasier par l'école du chiot. Quand l'éducatrice, adepte des méthodes "positives" a secoué par la peau du cou de mon chiot de 3 mois pour la première fois, les larmes me sont montés aux yeux. Il s'était rebellé alors qu'elle le tenait fermement et que lui ne pensait qu'à jouer avec ses copains chiens. Bien sûr, nous étions là pour le canaliser ce toutou un peu rebelle, mais la disproportion m'avait sonné.
"Il faut pas vous mettre dans cet état, ça ne lui fait pas mal." Après je suis là pour apprendre à éduquer mon chien, alors je laisse faire, docilement. A la maison, j'agis de même quand je le surprends à me mordiller pour le jeu. Et j'ai croisé son regard plein d'incompréhension et d'agressivité. J'ai rapidement compris que je lui apprenais la violence et la peur, l'inverse de la relation que je souhaitais lier avec mon animal.
Etrangement, il ne mordillait presque plus depuis qu'à la maison j'avais banni toute réaction violente, en préférant l'ignorer dès qu'il se servait de ses dents pour jouer. J'ai malgré tout continué l'école du chiot jusqu'à ses 6 mois, dans l'idée de lui faire croiser régulièrement d'autres chiens à mon Eurasier bien plus sociable que l'image que l'on se fait de lui par sa race !
Quand l'éducatrice a souhaité le faire passer aux cours pour "ado", j'ai quitté le club après le premier cours d'essai. "Pas bouger", "Laisse" étaient les seuls ordres que les chiens entendaient à longueur de temps. La plupart étaient des chiens mal à l'aise avec leurs congénères ou qui avait visiblement appris à ce que leurs interactions soient perçues comme négatives ("Tu laisses ! Non ! Assis, pas bouger !"). Mon toutou ne voulait que jouer et faire connaissance, mais ce n'était pas possible, pas peur de la bagarre, on les isolait.

J'ai préféré finir son éducation avec un éducateur à domicile où l'éducation se faisait en balade, avec d'autres chiens. Là j'ai appris à présenter des chiens en douceur pour éviter les tensions (fatiguer un peu le chien trop enjoué, éviter de présenter un chien anxieux alors qu'il est en laisse,...) et surtout à observer mon chien pour le comprendre lui. Mon Eurasier a toujours un rappel approximatif et n'aime pas marcher au pied, mais au quotidien mon petit rebelle est devenu un gros nounours pleins de douceur.

Commentaire de mokamaya

Dans ma vie j'ai eu une vingtaine de chiens, du Caniche au Roth en passant par des chiens courants ou des Bergers catalans ! Je n'aurais jamais eu l'idée de les emmener dans une "école" d'éducation canine ! Je n'ai jamais compris d'ailleurs à quoi servaient ces clubs ! Mon véto dit toujours "regarde le chien et tu verras le maître !" Il a raison, ce sont plutôt les gens qu'on devrait rééduquer ! La seule façon d'éduquer un chien est l'amour, la confiance et ..la patience ! Jamais battu aucun de mes chiens, parfois crié quand nécessaire, mais plutôt donné des repères : toujours les mêmes mots avec les mêmes gestes et surtout la même intonation de voix ! IIs comprennent très vite ce qu'on attend d'eux si on leur donne des repères. Certains de mes chiens étaient des chiots comme mes Labrits d'autres étaient des chiens qui avaient de lourds passés comme mon Ariégeoise Diva, ma Bruno du Jura Mady ou mon chien courant Zut, tous récupérés de meutes de chasseurs ! Beaucoup de gens ne savent éduquer leurs chiens pas plus que leurs enfants et devraient s'abstenir d'en avoir. La relation à un chien n'est pas celle de dominant/dominé mais une vraie relation d'amour, ce qui n'exclut pas d'avoir une main de fer dans un gant de velours ! Chiens/enfants c'est pareil ! L'amour et la patience, toujours !

Commentaire de Catherine

Parfaitement dit, j'ajoute que ce sont très souvent des éducateurs de Clubs canins qui incitent les propriétaires de chien à faire porter à leur chien cet instrument de torture qu'est le collier électrique qui fleurit à tous les coins de rue.

Commentaire de Toinon

Il ne faut pas une formation officielle avant de se déclarer éducateur de chiens? Ce n'est pas normal. Personne ne sort satisfait d'une telle éducation. Le chien n'est pas heureux. Le maître plus ou moins, sauf le jour où le chien se retournera contre quelqu'un, à moins qu'il ne s'agisse de gens dressant leur animal à des fins de combat, d'agressivité ou autre. Mais un maître équilibré n'acceptera jamais une éducation pareille.

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales