le vendredi 16 mars 2018 | 13

Césariennes et avortements provoqués pour décrire le pancréas des fœtus

Dans cette expérience de 2017, cinq chiennes beagles gestantes se sont vues arracher leurs petits de leurs entrailles avant terme, pour sacrifier les fœtus dans le seul but de disséquer leur pancréas et voir leur niveau de développement in utero.

Hr blog

Pour le Dr André Ménache, ces analyses auraient tout aussi bien pu être réalisées sur des fœtus issus d'avortements spontanés. Au lieu de cela, les chiennes beagles, si sensibles et douces par nature, mais encore d'avantage vu leur état, ont eu le ventre découpé! On leur a fait subir des césariennes sans aucune nécessité pour la santé de leurs petits ni la leur. Qui plus est, toute incision si importante de l'abdomen peut mener à des malaises et douleurs, sans compter la dépression possible suite au prélèvement de leurs fœtus ! Leurs petits, eux, ont été tués alors qu'ils auraient pu devenir de parfaits compagnons de vie, joyeux et aimants, en bonne santé.

Les scientifiques de leur côté ne comptent pas s'arrêter là, estimant qu'il faudrait à présent déterminer quand ce pancréas se met en activité...

Source : Anat Rec (Hoboken). 2017 Aug;300(8):1429-1438. doi: 10.1002/ar.23595. Epub 2017 Mar 27. Development of the Endocrine Pancreas in the Beagle Dog: From Fetal to Adult Life. Bricout-Neveu E, Pechberty S, Reynaud K, Maenhoudt C, José Lecomte M, Ravassard P, Czernichow P.

Hr blog

Dans la thématique

Scandale de la Dépakine : l'expérimentation animale prouve encore sa dangerosité
Nestlé doit cesser les tests cruels sur les animaux pour la toxine botulique

Commentaires 13

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Fabienne | vendredi 13 avril 2018

Sans commentaire pff... ignoble. tites mères

ATHANOR | samedi 31 mars 2018

Le sujet de l'expérimentation animale dans notre pays n'a jamais fait l'objet d'un débat public.
Dans ce domaine, c'est l'Omerta, la loi du silence.
Il est temps que le citoyen soit réellement informé et que le Parlement puisse débattre. Une commission d'enquête parlementaire est souhaitable.
Les scientifiques ne doivent pas avoir les pleins pouvoirs.

Des solutions alternatives à l'expérimentation animale existent aujourd'hui, il faut en débattre, car le milieu scientifique est trop conservateur, parce que le modèle animal ne serait pas prédictif pour l'homme et aussi et surtout parce que l'expérimentation animale est inacceptable du point de vue de l'éthique : comment peut on encore tolérer la souffrance animale inhérente à l'expérimentation animale ?

S'il vous plait signez toutes les pétitions ci-dessous, s'il vous plait écrivez à votre Député(e), s'il vous plait écrivez au Médiateur de France Télévisions ou aux émissions d'information de France Inter pour que l'on parle enfin de ce sujet de l'expérimentation animale, s'il vous plait écrivez à Madame Elise Lucet pour qu'elle réalise un Cash Investigation sur l'expérimentation animale, s'il vous plait mobilisez vous..........tout simplement.

Merci à vous.

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/experimentationanimale-solutions-alternatives/39322
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-experimentationanimale-industrie-automobile/38819
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/meilleure-protection-animaux-laboratoire/36666
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/pretez-voix-parlez-fort/35534
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/debat-national-experimentation-animale/33494

https://www.francetvinfo.fr/nous-contacter/mediateur-info

https://www.franceinter.fr/contact

Patounette14 | jeudi 29 mars 2018

Monstrueux j'ai envie de vomir, personne n'arrêtera ces soi-disants chercheurs ???

Sab | lundi 19 mars 2018

Pourquoi autant de cruauté ??
Enlever un bébé à sa maman est ignoble!! Arrêtez ces expériences et laissez les animaux tranquilles. Ils ne sont pas venus au monde pour subir, mais pour vivre...
Honte à ces personnes!!