le lundi 30 novembre 2020 | 81

Cambodge, Russie, États-Unis : des macaques en soute vers les laboratoires


Mis à jour le 01 décembre 2020

Prévenus par un lanceur d’alerte, avec notre partenaire Action for Primates, nous volons au secours de macaques à longue queue transportés du Cambodge aux États-Unis en passant par la Russie dans les soutes des avions de la compagnie AirBridgeCargo. De nombreuses compagnies aériennes ont déjà cessé de participer à ce commerce de la souffrance. Écrivons à l’entreprise russe pour lui demander de ne plus transporter de singes vers les laboratoires !

Hr blog

Action for Primates et One Voice ont été contactés au sujet de deux transports de singes effectués en novembre dernier sur un vol AirBridgeCargo, une compagnie aérienne cargo russe membre du groupe Volga-Dnepr. Selon notre source basée dans un aéroport de Moscou, ces animaux, destinés à être utilisés dans des expériences, ont été transportés en tant que fret sur les vols RU / ABW748 et R ABW738 les 2 et 23 novembre du Cambodge à l'aéroport international Sheremetyevo Alexander S. Pouchkine en Russie, puis transférés sur le vol RU/ABW701 vers les États-Unis, sur une distance totale de plus de 15 000 kilomètres.

Nous avons été mis au courant du fait que les singes avaient été importés par les sociétés américaines Envigo et Charles River, deux grandes entreprises spécialisées dans le commerce international (fournisseurs et importateurs) de primates non humains pour l'expérimentation animale. Ce n'est que récemment qu'un projet d'agrandissement de l'installation d'élevage de primates d'Envigo à Alice, au Texas, a été rapporté dans les médias.

Le Cambodge est un exportateur majeur de macaques à longue queue vers les laboratoires, principalement aux États-Unis et au Japon. Entre 2017 et 2018, il a exporté 15530 singes à des fins de recherche. Pendant le transport aérien, les singes sont enfermés dans de petites caisses et voyagent dans la soute. Ils souffriront de stress et d'anxiété toute leur vie, car ils sont contraints de faire de très longs voyages à travers le monde.

En raison des préoccupations de la population au sujet de l’expérimentation animale et de son opposition à cette pratique, de nombreux transporteurs de fret et compagnies aériennes, dont American Airlines, British Airways, United Airlines, South African Airways, Delta Airlines, Eva Air, Air Canada et China Airlines, ont pris la décision de ne plus contribuer à la cruauté et aux souffrances animales inhérentes au commerce international des primates non humains en refusant de transporter ces animaux destinés à l’industrie de la recherche.

Merci d’agir en envoyant un courriel poli à AirBridgeCargo afin de l’inviter à rejoindre la liste des compagnies aériennes qui ont renoncé au transport des primates non humains.

Les adresses électroniques des bureaux d’AirBridgeCargo du monde entier peuvent être trouvées ici : https://www.airbridgecargo.com/en/page/35/office-locator

Siège social d’AirBridgeCargo à Moscou :
Courriel : service.rus@airbridgecargo.com
Courriel : info@airbridgecargo.com

Bureau britannique :
Courriel : AOG@volga-dnepr.co.uk

Tweetez le message suivant

La semaine dernière, des singes ont été transportés du Cambodge vers les États-Unis pour subir des expériences. Avec @Action4Primates & @onevoiceanimal, je demande à #AirBridgeCargo et @volgadneprgroup d'arrêter ce transport cruel. #ExpérimentationAnimale https://one-voice.fr/fr/blog/cambodge-russie-etats-unis-des-macaques-en-soute-vers-les-laboratoires.html

blank

Hr blog

Dans la thématique

Dans les laboratoires, l’agonie sans fin des macaques À Gannat, MBR Farms joue au chat et à la souris sur le dos des chiens pour l’expérimentation animale

Commentaires 81

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Stéphane | dimanche 17 janvier 2021

Il faut mettre fin à cet ignoble commerce !
J’ai écrit à AirBridgeCargo.

Patoche | samedi 09 janvier 2021

Stop! Arrêtez de tester sur des animaux c'est inutile et intolérable!

Soph | mercredi 06 janvier 2021

Stop aux expériences dans les laboratoires ! Stop !!!

Clémentine | mercredi 06 janvier 2021

Honteux mais quand l'humain cesseras-t-il d'être ce qu'il est, un être assoiffé de sang et d'argent. Si nous disparaissions de cette terre la nature s'en porterait que mieux.