le lundi 11 février 2019 | 29

Allez, Alexandre Vauthier, vous aussi, passez au sans-fourrure!

Depuis dix ans, Alexandre Vauthier ravit nos yeux avec ses créations. Depuis dix ans? Non, bien plus! Cela fait une décennie qu'il le fait en son nom, mais auparavant, il est passé dans les maisons les plus prestigieuses du luxe. Seul mais gros problème, il utilise encore de la vraie fourrure. Encourageons ce couturier haute couture à adopter une mode éthique!

Hr blog

Être jeune et brillant, reconnu par ses pairs, devrait pouvoir s'accompagner sans complexe d'un geste vis-à-vis de l'avenir de la planète et du présent des êtres qui la peuplent. C'est pourquoi One Voice interpelle aujourd'hui un artiste et entrepreneur de talent, Alexandre Vauthier, en l'invitant à s'impliquer pour les animaux et ce, sur le terrain dans lequel il excelle.  

Le couturier français travaille avec Saga Furs, marque finlandaise dont le nom vrille les oreilles comme un larsen, quand on sait les millions d'animaux tués chaque année pour elle.
Cependant, nous avons des raisons de voir le verre à moitié plein: Saga Furs vient d'annoncer une baisse significative de ses bénéfices pour l'année 2018. En cause? Le désintérêt croissant de l'Occident pour les vêtements et accessoires en fourrure, et le tassement de la croissance chinoise.  

Pendant un temps, Alexandre Vauthier officia chez Jean-Paul Gaultier, qui vient d'annoncer vouloir arrêter définitivement d'utiliser de la fourrure.  

Le créateur, jeune mais dont la maison a obtenu l'appellation "haute couture", habille Beyoncé, qui vient de lancer avec Jay-Z un concours pour récompenser l'un de leurs fans s'il devenait végan, en lui offrant des concerts à vie. L'une de ses clientes à l'influence majeure est donc du côté des animaux, pour des actes engagés. Ils ont quasiment le même âge!     

Pourquoi ne pas, donc, passer au sans-fourrure? En étant soutenu par une clientèle qui s'en détourne de plus en plus, en suivant le mouvement global du monde de la mode et accompagné par des connaisseurs des labels éthiques tels que nous, représentants français de la Fur Free Alliance, il n'y a rien de plus simple.  

Avec nous, encouragez-le à passer le pas:

  • en lui écrivant à l'aide de cette lettre-type par mail: contact@alexandrevauthier.com ou courrier : À l’attention d'Alexandre Vauthier, 3 rue Christophe Colomb, 75008 Paris - France
  • en lui envoyant un message sur les réseaux sociaux:
    • sur Instagram @alexandrevauthier
    • sur Twitter @ALEXVAUTHIER
    • sur Facebook @vauthier.alexandre
  • Exemples de messages :
    • .@ALEXVAUTHIER, vos créations sont splendides, dommage que certaines d'entre elles résultent de la souffrance d'êtres sensibles. Aujourd'hui, engagez-vous avec @onevoiceanimal vers une mode sans fourrure, et adoptez le label FFR!
    • La fourrure, toute soyeuse et brillante qu'elle soit, ne nous appartient pas. Il s'agit du corps d'animaux tués dans ce seul but. @ALEXVAUTHIER détournez-vous de la fourrure! @onevoiceanimal veut vous aider dans cette perspective!  
    • La pollution induite par la création de vêtements en fourrure est délétère pour l'ensemble du vivant. Vos créations en sont, malgré la beauté de l'exécution & de votre vision, le triste reflet. Montrez l'exemple @ALEXVAUTHIER, passez avec @onevoiceanimal à la mode sans fourrure!
    • Vous êtes jeune, brillant, reconnu, @ALEXVAUTHIER, aujourd'hui dites #VisonsLeRespect et #StopFourrure, adoptez le label @onevoiceanimal @furfreeretailer

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

De la forêt primaire à la jungle urbaine: les vêtements Manu labellisés
L’agonie des visons dans un élevage d'Eure-et-Loir

Commentaires 29

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Lola | jeudi 18 avril 2019

Stop à tout ça. Montrez les images pour éveiller les consciences.Sans choc visuel les gens ne se rendent pas compte

marc | lundi 25 février 2019

PROTECTION REQUISE POUR CES ETRES EXPLOITES
SANS RESPECT SANS CONTROLES
de leur besoins naturels minimums

Dudule82 | samedi 23 février 2019

Bonjour Monsieur,

Avez-vous vraiment besoin de cela pour que votre talent s'exprime ?

Que croyez-vous que ces ''animaux'' ( origine du mot : âme) sont ?

De quel Droit les tuer ? Les vendre ? Les acheter ?

Comment peut-on se vêtir à partir de la mort ?

j'espère que vous réfléchirez et que ces ''belles'' réfléchiront, si elles le peuvent.

Néanmoins,car il n'y a dans mes propos que des réflexions..

Cordialement

Michèle | lundi 18 février 2019

Ce temps est dépassé. Nul besoin de fourrure animale à l'heure actuelle.
Cessons de massacrer ces pauvres animaux avec autant de barbarie.
Honte aux Hommes !!!
Supprimons et interdisons tous ces élevages de l'horreur.