le mardi 02 octobre 2018 | 0

Aline's Fashion, la mode Made in France sans cruauté et labellisée Fur Free Retailer

Aline Nivesse est une créatrice de mode de la région lilloise. Engagée dans une mode éthique depuis toujours, elle a obtenu le label Fur Free Retailer, géré en France par One Voice. Aline's Fashion, c'est l'exigence de la mode sans cruauté, de la fausse fourrure, travaillée avec grâce et modernité. Rencontre.

Hr blog

Depuis combien de temps travaillez-vous dans la Mode?

Depuis toujours. J'ai fait mes études à l'ESMOD, je fais partie de la promo 2009. J'ai fondé la marque il y a 7 ans et me suis spécialisée dans la fausse fourrure.  

La cause animale me tient à cœur, je suis donc contre la vraie fourrure. Pendant mes études j'ai fait un projet, sur dessin, en fausse fourrure. Le directeur de l'école ne voyait que le projet en vraie, et m'a dit que autrement ça ferait cheap, moche, etc. J'ai contacté un fournisseur qui m'a fourni une très belle qualité. J'ai trouvé mon premier fournisseur à ce moment-là. La fausse fourrure était brillante, douce, chaude... A présent j'en ai plusieurs, la plupart d'Angleterre, et un en France. Et la qualité est toujours au rendez-vous! 

Le directeur a admis que le résultat était là. Je ne suis pas certaine qu'il ait changé d'avis malheureusement, mais ma conviction personnelle n'en a été que renforcée.

J'ai créé l'entreprise surtout autour d'accessoires. Au début pour les animaux familiers seulement, puis je me suis diversifiée. A présent, je crée et produis principalement des accessoires pour les femmes, mais aussi des vêtements.

Pourquoi avoir demandé à avoir le label "Fur Free Retailer"?

Pour rassurer les clients. Même si c'est écrit, le label ajoute une sécurité, un contrôle qualité. Ce n'est pas autoproclamé. Comme le "bio" ou "non testé sur les animaux". C'est contrôlé, c'est sûr. En plus, je connais One Voice depuis le début, je suis donatrice depuis mes huit ans! J'avais reçu à cette occasion une lettre manuscrite de Muriel Arnal pour me remercier, et je l'ai encore!  

Je vends mes produits en ligne, et j'envoie un questionnaire de satisfaction à posteriori. Etes-vous sensible à la cause animale et à la fausse fourrure ? Un quart ne fait pas de différence, mais les 3/4 y sont sensibles. Beaucoup de personnes pensent que c'est interdit, pourtant ce n'est pas le cas ! Sur les salons, beaucoup de personnes me disent qu'ils sont engagés, mais ont un col en vraie fourrure sur leur blouson d'hiver. A la période de Noël, c'est flagrant depuis plusieurs années. Il y a un vrai problème d'étiquetage et d'information. C'est pour cela que le label est si important pour moi, pour apporter une garantie supplémentaire à mes clients, tout en sensibilisant les autres.

Quels sont les accessoires et vêtements que vous vendez? Et ceux qui plaisent le plus?

Le col « snood » : col tube qu'on passe par la tête, ou sa version plus grande qui se relève sur la tête comme une capuche, la chapka, le manchon pour une touche très classieuse et rétro. Les capes et les ponchos, marchent aussi très bien. Les gilets longs sont en fabrication pour la prochaine collection. En plus des porte-clés et autres petits accessoires que je vends depuis toujours.  

Dans les salons, je vois les différences de clientèle, en fonction des revenus des gens, leur éthique n'est pas la même vis-à-vis des animaux élevés pour leur fourrure. Plus les revenus sont élevés, moins cela gêne de porter de la vraie fourrure. Il faut absolument faire un travail de sensibilisation très profond dans ces couches de la société. Car la fausse fourrure est vraiment d'une qualité folle, elle est parfois plus douce que la vraie!  

J'ai des pièces en imitation lapin, vison, et d'autres qui sont totalement interdits, comme le lynx, ou le léopard des neiges que les gens ne pourraient pas trouver ailleurs! Les autres sont colorées, ce qui permet une variété de tons très agréable à travailler et à porter.  

Pour découvrir Aline’s Fashion, n’hésitez pas à consulter le site internet des labels de One Voice!

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

La Lettonie doit renoncer au martyre des visons pour leur fourrure!
Fashion Week 2018 : dites à Prada que la fourrure animale n'est plus à la mode

Commentaires 0

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.