le vendredi 04 mai 2018 | 63

Un coup de poing, une décharge électrique: Kamala, Mina et Lechmee exploitées de parades en chapiteaux

Kamala, Mina et Lechmee, capturées petites en Asie, ne devraient pas avoir eu à vivre dans des camions de cirques, enchainées sur des parkings urbains, exhibées sous des chapiteaux. Nous avons des images d'une rare violence, de Mina se faisant frapper au visage, de Kamala recevant une décharge électrique, et de Lechmee, contrainte de parader en ville malgré ses handicaps... Que vivent ces éléphantes, loin des regards?

Hr blog

Kamala vit captive d'un cirque depuis plus de 40 ans, comme ses compagnes de misère, Lechmee, handicapée et aveugle, et Mina qui l'aide à s'alimenter. Les trois éléphantes sont prises de mouvements stéréotypées très marqués depuis des années, preuve des conséquences délétères de leurs conditions de vie sur leur santé, physique et mentale. La dernière fois que nous avions eu de leurs nouvelles, elles venaient d'être filmées, paradant dans une ville de Lorraine, derrière le camion duquel sortaient tonitruantes, une voix de haut-parleur et une musique assourdissante. Elles avalaient les kilomètres de route prévue au programme de la tournée du cirque qui les détient... Plusieurs milliers en à peine deux mois.

Frapper ou électrocuter est-ce aimer ?

Les cirques, loin de cette complicité qu'on nous ressasse sans cesse entre un dresseur humain et des animaux aimants, sont une démonstration de force et de domination de l'humain sur l'animal soumis violemment, avec de multiples moyens coercitifs en cas de désobéissance aux ordres vociférés: privations de nourriture, isolement, piques d'ankus, mais aussi comme dans ce cas précis, aussi électricité et coup de poing près de l'œil.

Sur les images que nous avons tournées il y a quelques jours, on voit clairement les trois éléphantes se faire entourer d'un câble électrifié par un homme s'occupant d'elles au cirque. Kamala tressaute et tente de s'extirper du fil électrique.

Dans une autre vidéo filmée à l'événement "Micropolis" à Besançon par l'association Humanimo, c'est Mina qui fait alors les frais d'un déchainement de violence de la part du "soigneur", qui exige qu'elle se baisse, et parce qu'elle n'obtempère pas suffisamment vite, lui assène un coup de poing sec et direct près de l'œil!

Les procédures précédentes, inédites, s'étaient révélées infructueuses, mais notre plainte pour elles est encore en cours d'instruction. Sortons ces éléphantes de leurs camions sombres, mettons-les à l'abri de la cruauté de leurs "soigneurs"! La justice doit leur permettre de vivre enfin en pleine nature en sanctuaire, comme la protection de leur espèce devrait le leur garantir, et le respect dû à tout animal sentient devrait le leur offrir.

Cela doit cesser! Exigeons le retrait immédiat de Mina, Kamala et Lechmee du cirque et leur placement en sanctuaire. Signez la pétition que nous adresserons au Premier ministre.

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Maya enfin libérée après un combat sans relâche!
Aidez-nous à sortir le lion Sultan de sa prison !

Commentaires 63

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Fafa | lundi 21 mai 2018

Comme je suis equeueurer

Lye | jeudi 10 mai 2018

C'est intolérable de voir souffrir ces animaux pour le plaisir et à cause d'un certains nombres de personnes sur cette terre. Il faut interdire pour commencer tous les cirques avec des animaux et retirer ces éléphants de suite de ce maudit cirque...

PGE | mardi 08 mai 2018

Venant d'apprendre que le cirque PINDER était en liquidation judiciaire du fait d'un manque de fréquentation notamment public scolaire, OneVoice peut-elle profiter de cette occasion pour essayer de le faire mourir définitivement (ou changer en cirque sans animaux) et de prouver que le public ne veut plus de cirque avec animaux.
Je suis prête à signer une pétition ou à envoyer des lettres à des députés ou toute autre action de masse.

JEAN-YVES | lundi 07 mai 2018

En guise de spectacle, ces pauvres bêtes sont les souffres douleurs des dresseurs! Fermons les cirques ces éléphants ont droit à une retraite dans un zoo ou sanctuaire