le dimanche 17 janvier 2021 | 11

Transport de singes du Cambodge vers les laboratoires d'expérimentation animale aux USA


Mis à jour le 17 janvier 2021

AirBridgeCargo envoie des singes du Cambodge aux États-Unis via Moscou pour souffrir dans les laboratoires.

Hr blog

Il y a quelques jours des macaques à longue queue destinés aux laboratoires Charles River (gros importateurs et utilisateurs américains de primates non humains pour la recherche) sont arrivés à l’aéroport international O’Hare de Chicago.

AirBridgeCargo Airlines transporte régulièrement des singes du Cambodge aux États-Unis via Moscou. Expédiés par fret dans de petites caisses de transit, ces êtres intelligents, sociaux et sensibles auront enduré deux vols internationaux. Selon notre source à l’aéroport international de Moscou-Cheremetievo, les singes sont arrivés sur le vol RU238 depuis l’aéroport international de Phnom Penh, soit un trajet de dix heures d’environ 7500 kilomètres. Les singes ont ensuite été transportés vers Moscou sur le vol RU401 à Chicago, ce qui représente un voyage supplémentaire de dix heures de près de 8000 kilomètres. Ils sont arrivés à destination le 14 janvier.

Joignez-vous à notre appel avec Action for Primate pour que cessent ces transports de la honte. Même si vous l’avez déjà fait, envoyez un email poli à AirBridgeCargo et au groupe Volga-Dnepr afin de les exhorter à mettre un terme au transport de primates non humains et à rejoindre les nombreuses compagnies aériennes qui refusent de jouer un rôle dans ce commerce barbare.

Les emails des bureaux d’AirBridgeCargo dans le monde entier peuvent être trouvées ici : https://www.airbridgecargo.com/en/page/35/office-locator
Emails du siège social d’AirBridgeCargo à Moscou : service.rus@airbridgecargo.com et info@airbridgecargo.com
Email du Groupe Volga-Dnepr : pr@volga-dnepr.com

Hr blog

Dans la thématique

La France championne de l’expérimentation animale : les microcèbes en ligne de mire Une coalition européenne de protection animale déclare à l’UE : « Voici un plan d’action pour mettre un terme à l’expérimentation animale en Europe. »

Commentaires 11

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Michèle | mercredi 18 août 2021

La science dispose d'autres moyens que la torture d'animaux.

Ninon | mercredi 03 mars 2021

Que ces barbaries cessent! Ceux qui les pratiquent, d'ailleurs, ne sont que des barbares qui devraient tester eux-mêmes ce qu'ils imposent à ces pauvres bêtes!

trochu | jeudi 04 février 2021

Dans la plupart des commentaires il est mentionné "le mot maltraitance" je tiens à préciser que ce n'est pas que "de la maltraitance" mais de l'exploitation et utilisation" immonde et ignoble d'animaux, arrachés brutalement aux leurs et à leurs environnements naturels. Cela relève de la barbarie, de la torture et de l'abus selon moi. Le mot "maltraitance" est bien trop léger face à toutes ces horreurs et monstruosités quotidiennes envers des singes. Il faut dénoncer ces compagnies aériennes de la honte et de l'horreur, il nous appartient d'informer et sensibiliser les populations quant à ces transports scandaleux de singes, êtres vivants à part entière et très intelligents. Tous les pays concernés par de tels trafics et transports doivent subir la pression de tous ceux qui aiment profondément les animaux, de tous les défenseurs et protecteurs des animaux et nous sommes nombreux!
De tels transports doivent cesser et être interdits à jamais il en va également de la dignité humaine car comment peut-on concevoir être soignés et guéris, avoir des vaccins au détriment d'autres vies dont celles des animaux qui ont autant d'importance et de valeur que les nôtres ? Il est impensable de fermer les yeux et rester insensibles vis à vis de l'expérimentation animale qui n'est que la honte des pays dont la France en fait partie et serait la championne !

marie | jeudi 04 février 2021

Stop à cette souffrance animale, c'est de la maltraitance!