le lundi 24 septembre 2018 | 45

L'orque Morgan, capturée en 2010, a donné naissance à son premier bébé à Loro Parque

Morgan, petite orque née libre et détenue aujourd’hui par le delphinarium Loro Parque vient de donner naissance à un bébé, alors que la loi l’interdit et alors qu’elle n’est encore qu’une enfant. En partenariat avec la Free Morgan Foundation, One Voice se bat pour elle.

Hr blog

Une grossesse précoce

Désespérée dans son bassin de béton, Morgan, supportait déjà la solitude et la brutalité. Aujourd’hui, à seulement 11 ans, la petite orque vient de donner naissance à un bébé, alors que dans la nature les orques femelles n’enfantent pas avant 14 ans environ. Il faut dire que pour le cercle fermé de l’industrie de la captivité, Morgan représente un capital génétique inespéré. Et une source de profit importante. Alors pour ses geôliers, qu’importe qu’elle ne soit encore qu’une enfant. Qu’importe qu’elle soit une orque sauvage et que sa reproduction soit interdite. Comme Kohana avant elle, Morgan doit se reproduire, même si elle est beaucoup trop jeune pour cela.

Un avenir bien sombre

Dans l’eau turquoise de sa prison, elle se souvient de la façon dont sa mère prenait soin d’elle lorsqu’elle était petite. Cela au moins, elle a pu lui transmettre. Alors, avec tout son amour, elle tente de veiller sur son petit. Que deviendra-t-il s’il survit ? Quel sera son destin ? Sera-t-il condamné à vivre dans une piscine, si loin de l’immensité de l’océan qui a vu naître sa mère ? Elle qui est née au sein d’une famille libre, possédant des coutumes, un dialecte, une culture… Lui racontera-t-elle le bonheur de nager au milieu des siens ? Et s’il ne survit pas, Morgan pourra-t-elle le supporter ? Le lien qui unit un bébé et sa mère est extrêmement puissant chez les orques. Le deuil récent de Tahlequah en est un exemple déchirant. Comment peut-on risquer d’imposer une telle souffrance à des êtres aussi sensibles et évolués ?

Aucun animal ne mérite d’être privé des siens et maintenu en captivité pour le plaisir des humains. Morgan devrait être libre!

Hr blog

Dans la thématique

La prison des baleines, c'est fini !
Tous à Antibes pour Inouk!

Commentaires 45

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

KayJay | dimanche 30 septembre 2018

Pathetic. Too sick for words.

SYLVIE24 | dimanche 30 septembre 2018

Quelle torture physique et psychique! C'est intolérable! et pourquoi?
Si plus personne n'allait dans ces endroits sordides, il n'y en aurait plus. C'est la seule solution, un boycott universel.
Pauvre maman et pauvre bébé, cela me désole.

dany | dimanche 30 septembre 2018

Quelle souffrance inflige t'on à ces créatures si sensibles et intelligentes. Il faut interdire une bonne foi pour toute la captivité des mammifères marins

renée37 | samedi 29 septembre 2018

Les commentaires sont explicites ! mais le fric a tellement d'amateurs que peu importe de la façon dont on se le procure. Il faut aussi faire prendre conscience aux "spectateurs" qui paient pour aller voir ça et donc soutenir les profiteurs de ces organisateurs sans pitié. Il est vrai qu'ils appliquent leur façon de vivre aux animaux, il faut que cela rapporte et vite ; qu'importent leur misère, la force de reproduction (insémination) le manque de leur famille, ils s'en moquent et il ne faut surtout pas que ce commerce ignoble cesse. N'allez plus nulle part où il y a des animaux captifs dès leur naissance et pour toute leur pauvre vie, au moins ne financerez plus ces profits. Merci pour eux.