le dimanche 20 mars 2016 | 0

Morgan, la petite orque perdue

L'orque Morgan est née libre. Mais parce qu'elle s'était perdue, l'industrie des delphinariums la maintient captive. One Voice se bat pour elle.

Hr blog

En juin 2010, une petite orque femelle nage seule, perdue en mer au large des Pays-Bas. Le delphinarium de Harderwijk s'empresse de lui porter secours, dans le cadre d'une autorisation de capture qui implique que l'orque soit soignée puis remise en mer. Mais le delphinarium, peu après le « sauvetage », expose Morgan au public dans un bassin ridiculement petit pour sa taille. Quelques tours lui sont déjà enseignés. Le public paye pour la voir et frapper au carreau de son bocal. Elle y restera 18 mois, alors qu'un plan scientifique de réhabilitation a organisé son renvoi par avion près de sa famille, le Pod P, très bien localisé en mer de Norvège.

Mais Morgan a été happée par l'industrie des cirques marins. Malgré la procédure judiciaire entamée à l'époque, elle est envoyée dans un parc à Tenerife (Canaries), le 29 novembre 2011. Les cinq orques détenues dans ce zoo sont nées captives aux États-Unis. Rien dans leur comportement brutal ni leurs vocalisations primitives ne rappelle à Morgan les mœurs sophistiquées de sa communauté. Pire, Keto, un mâle adolescent, lui impose sa loi brutale et la harcèle des heures durant pour la violer. Même jeune, elle représente un capital génétique convoité pour régénérer les programmes de reproduction du circuit fermé des delphinariums.

Entre deux shows, Morgan s'isole autant que le permet son si petit espace. Elle se retourne contre ces murs qui l'enserrent, frappe sa tête sur le béton à s'en faire couler le sang ou ronge les barres de fer de l'enclos. Combien de temps tiendra-t-elle ? Dès sa capture, une bataille juridique a été lancée pour sa remise en liberté. Le propriétaire du parc, SeaWorld, a manœuvré pour maintenir Morgan captive, ce qui la condamne à mort. Le temps presse, comme pour chacune des quelque 50 orques captives dans le monde.

Ensemble, avec votre soutien, One Voice ne baissera pas les bras ! En partenariat avec la Free Morgan Foundation, différentes actions sont en cours. Aidez Morgan en soutenant notre campagne !

Hr blog

Dans la thématique

La famille de l’orque Lolita se meurt !
Delphinariums : notre lettre à Nicolas Hulot

Commentaires 0

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.