Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

Le gorille et l'enfant

le vendredi 03 juin 2016 - 62

Lorsque Harambé a vu tomber le garçonnet dans le fossé de son enclos au Zoo de Cincinnati, il s'en est approché aussitôt. Un enfant humain ou un enfant gorille, pour lui, c'était presque pareil, ils se ressemblent tant ! Le jeune gorille n'était pas encore père lui-même mais s'est inquiété du petit humain comme il l'aurait fait de l'un des siens. Il s'est assuré que le bambin vivait toujours puis l'a protégé de son grand corps sombre et puissant.

C'est alors que les cris ont commencé, les hurlements stridents, les « Oh my God ! » et la foule hystérique massée sur le parapet qui les regardait tous deux en jetant des objets.

Surpris, le gorille a traîné l'enfant dans l'eau un peu plus loin, avec la force qui est la sienne. Puis ils se sont arrêtés de nouveau, non loin de la cascade. Le gorille a pris la main du garçon dans la sienne. Il l'a remis debout, lui a même remonté sa culotte et réajusté son T-shirt. Le gorille a regardé longtemps l'enfant dans les yeux. Et puis d'un coup, sans prévenir, une balle lui a explosé le crâne. Le bel Harambé est mort à 17 ans, au lendemain de son anniversaire.

On aurait pu le distraire avec des friandises ou l'éloigner avec une lance à eau. On aurait pu évacuer la foule, calmer le grand singe, lui parler doucement. Franz De Waal et d'autres spécialistes du comportement des primates l'ont répété ces jours-ci : à aucun moment, Harambé n'a montré le moindre signe d'agressivité, seulement de l'inquiétude à l'égard du public.

Mais ce n'était qu'un singe, après tout, dont la vie ne vaudra jamais celle d'un humain. Plutôt que de prendre le moindre risque, on a préféré régler le problème avec des armes.

Pour le Zoo de l'Ohio, qui avait acquis cet étalon en 2015 au Gladys Porter Zoo, Harambé n'était qu'un réservoir de gènes précieux. L'absurde logique eugénique des programmes de reproduction veut que l'espèce prévale toujours sur l'individu. Aussi a-t-on prélevé aussitôt le sperme de son cadavre pour le réfrigérer et l'injecter le jour venu à une femelle soigneusement choisie. C'est que les naissances au zoo sont aussi très lucratives.

Pourtant, quel que soit le nombre de gorilles des plaines de l'Ouest que l'on pourra élever en batterie, ceux-ci ne sauveront jamais l'espèce elle-même. Aucun de ces grands singes nés parmi les humains ne serait capable de retourner au pays de ses ancêtres et d'y survivre. Les gorilles sont des êtres de culture, des personnes paisibles, intelligentes et végétariennes qui ont évolué au sein de la forêt primaire depuis des millénaires. Ils se transmettent leurs connaissances de génération en génération et nul humain ne saurait les leur enseigner.

La véritable urgence, ce n'est donc pas de multiplier, en fonction des besoins de l'industrie du loisir, de petits groupes de gorilles de spectacle, que l'on ira voir en famille en mangeant du pop-corn et moyennant finance. La véritable urgence, c'est de sauver au plus vite, tant qu'on le peut encore et avec des moyens sérieux et importants, l'habitat de ces grands singes, tels la réserve de Dzanga Sangha ou les Monts Virunga. Sans la forêt, les gorilles ne sont plus des gorilles mais des monstres de foire, de pitoyables King Kong de pacotille devant qui la foule aime frémir à distance.

Harambé n'était pas King Kong. Ce n'était qu'un jeune prisonnier né captif dans un univers confiné où il n'avait absolument rien à faire, au propre comme au figuré. Que restera-t-il de cette tragédie ? Une querelle vaine sur la responsabilité des parents, un grand chagrin chez les gorilles de Gorilla World, mais pas encore, hélas, une mise en cause radicale de ce qui a vraiment tué Harambé : les zoos. C'est un zoo qui l'a fait naître, c'est un autre qui l'a tué, avec le même souci productiviste que l'on accorde aux malheureux poulets d'élevage.

Repose en paix, Harambé. Nous mettrons tout en œuvre pour qu'en France et ailleurs dans le monde, de tels drames cessent un jour d'exister.



Yvon Godefroid

Commentaires

Commentaire de mi

"si cela avait été votre enfant", "les parents ne sont pas responsables".... le résultat est toujours le même:ce sont toujours les animaux qui sont sacrifiés, ah mais c'est vrai les humains sont plus importants qu'eux sur cette planète.
Quand on connaît l'histoire de l'humanité et que l'on voit l'état de notre planète...

Commentaire de solu

Si le gorille avait blessé l'enfant, Jane Goodall aurait tout aussi bien pu dire qu'elle n'avait jamais vu cela avant...Alors oui, on aurait probablement pu faire autrement, faire mieux, faire plus humain, si un garçonnet de 3 ans ne s'était pas trouvé face à un gorille de 170 kilos ! Que les défenseurs du "gorille " me disent droit dans les yeux qu'ils se sentiraient à l'aise face à cette bête , sans aucune appréhension ? C'est un gamin de 3 ans, punaise !!!

Commentaire de cat63

Quoi qu'il en soit, ce pauvre gorille n'avait rien à faire dans un zoo. Il est également certain que les responsables du zoo ne se sont pas trop casser la tête pour épargner le gorille. Un coup de fusil a été la solution de facilité. Et pour conclure, les gens qui vont au zoo, au cirque, sont tout simplement des crétins, n'ayant aucune once de sentiment pour un animal. A l'heure actuelle, nous savons tous que les animaux en captivité sont des animaux en souffrance, mais malgré cela, les gens continuent d'y aller.
Que l'on mette les gens en cage, également.

Commentaire de sylvain

Si ça avait été votre enfant dans la cage, je suis certain que la plupart changeraient de discours.

Franchement, c'est triste pour l'animal, c'est certain mais lorsque tu as à choisir entre un enfant ou un animal, tout être normalement constitué choisira l'enfant.

Encore une fois, qu'auriez-vous fait si c'était votre enfant????????

Commentaire de One Voice

Harambé protégeait l’enfant, la primatologue Jane Goodall est formelle. La question n’est donc pas de choisir entre l’enfant et le gorille mais bien de poser la question de l’existence des zoos qui ne protègent pas les animaux mais les exploitent pour du profit.

Commentaire de Cliclo

Pour répondre à Sylvain:
Si ça avait été un enfant de notre entourage je n'aurais pas changer d'opinion, Harambe n'avait pas à être assasiné de la sorte, le mieux aurait été de garder son sang froid et d'éloigner la foule, rassurer le gorille et l'anesthésier quelques temps en attendant de sortir l'enfant de l'enclos. De ce fait il n'y aurait eu aucun mort. Et cette histoire aurait fait partie des belles histoires, avec un primate qui a tenté de protéger un enfant tombé dans l'enclos. Il ne serait pas mort en proie mais vivant en héros !

Commentaire de taty

Boycot de tous les zoos c'est la seule solution.

Commentaire de eucil

Bien que je sois triste pour le gorille... j'ai une question pour vous qui avez écrit cet article... Êtes vous spécialiste en comportement animal... plus particulièrement pour les gorille???

Parce que j'ai lu un article d'une comportementaliste qui a travaillé dans un zoo. Et bien que ça lui ait briser le coeur de voir un gorille se faire tuer... C'était la seul solution car non... le gorille ne se comportait pas avec le petit comme un des siens. Oui, il aurait très bien pu devenir violent car l'enfant était un intru dans son enclos et il était stressé...

C'est certain que ça n'aidait pas avec les cris autour mais le zoo n'avait d'autres choix. Croyez-vous que ça leur a fait plaisir de tuer ce gorille qui était une attraction pour leur clients...

La seule chose à dire... C'est que les zoo ne devrait pas exister, à moins que ce soit des animaux rescapés qui ne peuvent retourner dans leurs habitacles naturels. Comme l'écomuséum que nous avons à Montréal...

Commentaire de One Voice

Harambé protégeait l’enfant, la primatologue Jane Goodall, qui a passé la majeure partie de sa vie à étudier les primates, est formelle. Dans tous les cas, la question ici est bien de poser la question de l’existence des zoos qui ne protègent pas les animaux mais les exploitent pour du profit.

Commentaire de Théa

Le geste tueur a été trop hâtif 😐

Commentaire de NORM27

Tant que l'être humain sera pris dans les pièges de l'égo il réagira de cette façon. L'amour et la sincérité de ce gorille sont de toute beauté si c'est vraiment ce qui s'est passé. Un espoir en moi qu'au moins quelques humains verront comment nous jugeons autant les animaux comme les humains de façon radicale avec notre ÉGO. Les justes serons récompensés un jour.... je souhaite que nous apprenions quelque chose de cette expérience. Merci à ce gorille d'avoir donné sa vie pour nous montrer notre EGOISME ....

Commentaire de Fred G

Les parents n'y sont pour rien. Ce n'est arrivé à aucun parent de perdre de vu son enfant quelques instants, alors que ce dernier veut jouer à cache cache ou se faufile dans la foule. Une seconde d'inattention, et hop, on cherche partout... A moins de tenir vos enfants avec une laisse ou des menottes, il y aura toujours un moment où ils échapperont à votre vigilance.

Par contre, comment ce petit a pu glisser dans la fausse aux gorilles? Comment a-t-il pu passer entre ou par dessus les barreaux?
Qui plus est, si la foule n'avait pas agressé l'animal, ce dernier ne se serait pas éloigné avec l'enfant. En lançant des objets, la foule a fait peur à l'animal, qui a éloigné l'enfant pour le protéger de la foule. Ce Gorille a pensé que la foule en voulait à l'enfant.
Les seuls responsables, ce sont ces abrutis de touristes qui ont agressé le gorille et son nouveau compagnon, et la sécurité du parc qui n'a pas su les éloigner. Il fallait évacuer la foule de la zone. Et ensuite, essayer d'éloigner l'animal calmement. L'endormir n'aurait pas forcément été possible, sauf si produit super efficace et ultra rapide, car le singe aurait paniqué et aurait pu blesser l'enfant dans ses mouvements.
Mais tirer une balle en premier lieu, c'est complètement nul...
Les coupables: le public et le parc.

Commentaire de Framboise

Tout à fait d'accord avec ce juste article. J'ajoute heureusement que Dian Fossey n'est pas là pour voir ça.

Commentaire de kiki

Surement qu'il y avait un manque au niveau de la sécurité de ce zoo, par contre, il y a des emplacements où les parents se doivent de garder un œil particulier sur leurs enfants, tel un zoo.

De plus ils auraient certainement pu trouver une autre façon de faire que de tuer cet animal.

Commentaire de taratata

On devrait poursuivre ceux qui ont tué cet animal pour homicide !

Commentaire de moi

L'homme est violent, méprisant, que dire de ces parents qui laisse un enfant sans surveillance? Pauvre gorille vaut mieux vivre avec un animal qu'un être humain, plus de reconnaissance, la vie devient bien triste, la paix que ce gorille repose en paix on pense bien à lui.

Commentaire de Hélène Théoret

Que c'est triste et pitoyable.

Commentaire de Sabino

Merci à vous pour ce bel article. C'est une honte de tuer un animal qui n'a rien fait. Encore un tout grand merci.

Commentaire de Dan ARDUYNNA

Cette hystérie est directement liée à la culture de la violence de ce pays qui banalise le port d'armes, qui instutionalise, exploite et exporte cette culture de la violence sous différents aspects, socio -économiques, environnementaux... Au profit indécent de quelques uns.

Commentaire de brigitte

Bel article mais c'est drôle les commentaire ci-dessus ne sont postés que par des personnes qui n'ont jamais faillis à quoi que ce soit.
brigitte

Commentaire de Christou

La triste réalité des zoos...
Harambé, mon coeur saigne... Je t'aime, je vous aime, animaux de la Terre...

Commentaire de pilou

Comme je dis souvent encore un exemple de la connerie humaine ce gorille a montré une fois de plus que les animaux étaient plus humains que les humains.

Commentaire de Agathe

Pauvre Harambe Repose en Paix

Commentaire de ludo777

Eh oui encore un triste exemple de la bêtise humaine , ce gorille aurait pas fait le moindre mal à cet enfant mais devant les cris de ces abrutis , les services de sécurité au demeurant des sanguins avec souvent l'esprit de chasse et l'amour des armes ont laisser leur instinct de meurtriers dépasser la logique et la réflexion , cela fait longtemps que l'homme est un prédateur meurtrier qui tue simplement pour le plaisir contrairement aux espèces animales qui ne font que se protéger , se nourir et détendre leurs semblables .

Commentaire de marie

L'ignorance, la bétise de ces foules qui hurlent, le non professionnalisme des employés tant soigneurs, vétos. HARAMBE, il ne le connaissait pas pour imaginer qu'il pourrait tuer ? les parents surveillez vos enfants, vous avez une grande part de responsabilité dans cette mort. Vous êtes venus vous divertir et vous vous retrouvez en meurtriers.

Commentaire de jms

On a ici, la bêtise humaine en action.
D'une part la bêtise de la foule qui crie et qui lance des objet sur le gorille, rien de tel pour l'inquiéter et le rendre agressif.
Et d'autre part des responsables du zoo qui ont condamné à mort ce gorille qui ne présentait aucun danger pour l'enfant.

Commentaire de Didinne

Je souhaite à Harambé de reposer au paradis des animaux...
Pauvre Harambé qui est mort à cause et par de la bêtise humaine... Quand on va au zoo avec des enfants, on les surveille et doivent être tenu par la main quand ils sont petits... Ne pas se rendre compte que le petit s'est éclipsé démonte le manque de sérieux des parents...Cet enfant aurait pu être kidnappé par un pervers...
Quand aux soigneurs et autres personnes du zoo, ils ne connaissent vraiment pas grand-chose aux animaux, sinon ils ne l'auraient pas abattu aussi vite sans vérifié si Harambé était dangereux ou pas...
Malheureusement la bêtise humaine est sans limite...

Commentaire de Caro

Etant maman et comme tous parents nous savons qu'il arrive que les enfants sortent de notre vigilance (et pourtant je suis toujours derrière eux)
Alors ceux qui critiquent l'éducation du petit j'espère que la votre est irreprochable....
Dès qu'il se passe quelque chose hors du commun cela ramène la foule et vous seriez les premiers à faire de même et avant de dire non reflechissez bien à votre réponse....
Apres c'est vrai qu'ils auraient pu essayer d'une autre manière... Mais mettez vous à la place des parents.... Imaginez que c'est votre enfant dedans vous auriez été les premiers à les blamer parce qu'ils n'auraient pas tuer cette pauvre bête qu'ils auraient tenté une autre approche et que du coup l'animal aurait été violent avec le petit....
J'aime les bêtes énormément mais c'est mon enfant d'abord.

Commentaire de One Voice

Harambé protégeait l’enfant, la primatologue Jane Goodall est formelle. La question n’est donc pas de choisir entre l’enfant et le gorille mais bien de poser la question de l’existence des zoos qui ne protègent pas les animaux mais les exploitent pour du profit. Et quel message éducatif pour les enfants? Sans parler du traumatisme de ce petit garçon qui a vu tuer par arme à feu le gorille bienveillant qui le protégeait.

Commentaire de Dan

Oui comment un enfant peut-il se retrouver face à un gorille ? Mais que celui qui n'a jamais perdu son enfant des yeux pendant quelques secondes jette la première pierre à ces parents ! Les fautifs sont uniquement les responsables du zoo qui ne sont pas capables de sécuriser les enclos.
Voir son enfant aux mains d'un gorille je n'ose même pas imaginer....
Je ne cautionne pas pour autant l'abattage de cet être vivant magnifique, il aurait été aussi rapide de prendre les fusils anesthésiants.
L'homme ne sait que détruire, et Harambé n'est qu'une destruction de plus....
RIP Harambé...
Mais au fait comment va l'enfant ???!!!

Commentaire de save the World

A mes yeux harembe vaut à lui tout seul toute l'humanité, cet être si paisible si attentionné a offert au monde entier l'intelligence, l'homme est si violent et si cruel qu il ne décode plus rien, il ne sait que tuer pour régler tout ses problèmes qu'il a lui même créer, l'homme par son immaturité et son manque de sagesse ne maîtrise au final pas grand chose, le mal qu'il fait est scandaleux, je m'excuse à 44 ans d'avoir vu que l horreur et la miséricorde sur les animaux nous les militants sommes là pour stopper toute cette malveillance envers le vivant je suis si triste inconsolable de me dire que notre gentil gorille des plaines a été assassiné alors qu il n'a rien fait qu'apporter son aide à un petit être fragile, l'homme est monstrueux c'est juste un criminel .

Commentaire de Isa

Choquant ! En même temps nous savons à quel point certains américains ont la gâchette facile...de vrais cowboys ...donc inutile de chercher à comprendre une explication plausible à cette exécution . La seule excuse que je leur concède est que ce superbe animal étant dans le zoo depuis peu , il n'avait peut-être pas eu le temps de tisser des liens assez forts avec ses nouveaux hôtes...
Quand on a la chance d'avoir un tel gorille, on le garde auprès de soigneurs qui ont un lien fort avec lui et on fait venir de nouvelles femelles pour sa descendance. Moi je tiens pour responsable son zoo natal.
Bravo et merci pour votre article. J'ai passé mon adolescence à dévorer les livres et articles de Dian Fossey, et un job d'été jeune étudiante m'ayant permis de m'occuper de tout jeunes gorilles au zoo de la palmyre pendant un mois, ce fut une expérience magique et inoubliable..très émue depuis cette triste nouvelle.

Commentaire de Adil

ok, juste une question : et si c'était votre garçon qui était tombé dans l'enclot? cette question n'est pas là pour que je reçoive la foudre des lecteur,
je suis aussi triste de la mort du gorille, et qu'il est mort par une imprudence de ses parents, mais je n'arrête pas de me pose cette question.

Commentaire de One Voice

Nous comprenons votre remarque bien légitime. Mais Harambé protégeait l’enfant, la primatologue Jane Goodall est formelle. La question n’est donc pas de choisir entre l’enfant et le gorille mais bien de poser la question de l’existence des zoos qui ne protègent pas les animaux mais les exploitent pour du profit.

Commentaire de wettlé

Je suis réellement choquée et bouleversée par la mort de ce gorille tué d'emblée de sang froid par les responsables de ce zoo alors que cet animal qui a notre intelligence comme beaucoup d'autres animaux ne faisait que "secourir cet enfant, essayait de le sortir de l'eau pour le protéger comme il l'aurait fait avec le sien"......
Je suis très attristée et pleure la mort de ce gorille étant donné que sa vie comme celle de tous les animaux a autant de valeur autant d'importance que la nôtre tous les animaux sont nos égaux et ne sont en rien "inférieurs" aux humains c'est bien le contraire que l'on constate régulièrement. Les parents de ce gamin ont une grande part de responsabilité concernant la mort de ce gorille, lorsque l'éducation d'un enfant est déficiente voilà ce qui se passe, les enfants font alors n'importe quoi car n'ont pas de repère pas de limite et il ne leur est pas enseigné le respect, le respect des animaux, le respect de toutes vies animales comme humaines de la même façon. Quant aux responsables de ce zoo ils doivent être condamnés lourdement pour avoir tué un animal qui n'était absolument pas dans la violence dans l'agressivité, la preuve que tous ces endroits immondes ne connaissent absolument pas les animaux, et encore moins leurs comportements ce qui est grave et inquiétant et démontre une fois de plus, l'absence de considération, l'absence de respect, de compassion et de sensibilité à l'encontre de tous ces animaux. Nous avons à nouveau à agir et réagir face à la mort "facile et gratuite" de ce gorille, il est inadmissible et scandaleux que des animaux soient ainsi tués dans des zoos pour l'irresponsabilité, pour l'inconscience pour la bêtise et la ,cruauté des humains cela doit cesser définitivement les animaux n'ont pas "à payer les erreurs et idioties" des humains ce n'est que honteux, il faut boycotter tous les zoos et ce genre d'endroit qui emprisonne qui enferme et maltraite les animaux.

Commentaire de patoux08

Quelle tristesse et cela continuera si nous ne faisons rien.

Les animaux doivent vivre dans leur milieu naturel et non dans les zoos.

Les zoos sont des prisons pour eux on ne voit pas leur tristesse

Nous les hommes ne pensons qu'à notre bien être sans se soucier de l'avenir de ces pauvres animaux.

Bravo aux associations et toutes les personnes qui se battent pour mettre fin aux zoos.

Commentaire de bonneville

Magnifique article, rien à rajouter. Grand bravo à Mr Yvon Godefroy. Et il faut vraiment poursuivre le combat!!!!!

Commentaire de Fati

Les parents ne sont pas conscients, grand manque d'éducation de ne pas savoir sortir avec ses enfants . J'espère qu'il n'auront pas la conscience tranquille, ils sont entièrement responsables de la mort de ce pauvre gorille qui ne demandait qu'à vivre.

Commentaire de victoria

Non les parents ne sont pas responsables de la mort d'Harambé, c'est le zoo qui a pris la responsabilité de le tuer, c'est trop facile de tout remettre sur les parents, il y avait d'autres solutions, toute façon tout est dit dans ce magnifique article, les zoos ne devraient pas exister.

Commentaire de Elsagrether

Merci de votre bel hommage à Harambé. Il m'est apparu bien plus empreint d'humanisme que tous ces humains ridicules qui s'égosillaient autour de son enclos! J'espère que cette tragédie terriblement injuste fera évoluer les mentalités.

Commentaire de mumu

Quelle bêtise humaine, tuer et toujours tuer les parents sont a blâmer, voir si on laisse un enfant sans surveillance dans un zoo, quel dommage une si belle bête
.

Commentaire de Shé

Cessez de cautionner ces prisons que sont les zoos qui ont en plus le cynisme de prétendre contribuer à préserver les espèces. ..alors qu'ils ne pensent qu'au fric. ..la preuve de la manière dont ils ont tué ce pauvre Hacambe ...victime de la cruauté ignare des humains

Je te présente nos excuses mon grand. ...nous serons les fossoyeurs de nos propres tombes. ...

Commentaire de angegabrielle

Bel article qui résume l'appel que j ai lancé sur Facebook !!
Arrêtons ce trafic d'exploitation d'animaux par le biais des ZOOS, des cirques et de tous ces élevages, à titres de loisirs, de spectacles à sensations fortes ou de soit disant démonstrations éducatives !!
L'animal n'est pas un objet, ni une marchandise dont on dispose à son gré !! respectons ce qui fait partie de notre monde et préservons les multitudes espèces dont nous faisons partie et dont nous sommes responsables, puisque conscients de notre avenir et du monde qui nous entoure !!

Commentaire de emmanuelle lassale

Comment accepter que l'évidente empathie de l'animal lui vaille d'être abattu par l'homme sans aucun motif. Un scandale que de telles personnes aient le droit de les côtoyer. L'animal serait plus empathique que l'homme ?????.....

Commentaire de Angelina.💖

Je suis très triste et consternée du sort de ce pauvre gorille, il y a eu la semaine dernière 2 lions abbatus dans un zoo au Chili suite à un humain qui a voulu se suicider en se jetant dans la fosse. Les lions sont morts et lui sauvé. Je n'y comprends plus rien et mon chagrin est immense ainsi que ma colère.

Commentaire de nath

J'aurais pas si bien dit....oui des êtres à part,paisibles,magnifiques....comme des sages qui veillent....et puis a-t-on jamais vu des végétaliens tueurs!on est ce qu'on mange....il n'y avait rien de sanguin dans son comportement....au contraire il offrait sa protection à une autre espèce que la sienne...quand en tirerons nous les leçons en adéquation avec ce que nous sommes....antispécistes réveillons nous....

Commentaire de Pau

Je suis entièrement d'accord avec ce commentaire c'est un pauvre animal qui a payé de sa vie le fait d'avoir essayé de sauver cet enfant qui n avait rien à faire là. Repose en paix gentil gorille

Commentaire de G-Jay

L'article n'est pas tout à fait juste. Il serait nécessaire de regarder à nouveau la vidéo pour constater que le gorille traine à plusieurs reprises l'enfant. Attention mon commentaire ne cherche pas à justifier l'acte de la Direction du Zoo. Mais un article se doit de raconter les faits, les vrais, sans essayer d'orienter le lecteur par une altération de la vérité.

Commentaire de One Voice

La primatologue, Jane Goodall, a clairement affirmé qu’Harambé cherchait à protéger le petit garçon de la foule hurlante et qu’il ne lui aurait pas fait de mal. De toute façon, ni l’enfant, ni le gorille, n’avaient rien à faire dans cette fosse, c’est l’objet de notre article :)

L'équipe de One Voice

Commentaire de paty

Triste fin pour ce jeune gorille qui ne demandait rien à personne et qui est mort en victime à cause de l'incapacité des personnes soignantes de ce zoo....Malheureusement ils agissent dans la précipitation avant de bien réfléchir qu'il y a des anesthésiants pour régler ce genre de situation.....Le plus triste c'est qu'il n'y a pas qu'eux en Zoo qui font la même erreur....( revoir les règles de sécurité...) Quand y aura t-il plus de considération pour les animaux???? RIP 😭😭😭

Commentaire de Gwen

Peut-on porter plainte contre le zoo....je sais ça ne ramènera pas Harambé

Commentaire de minanova

La réaction des responsables du zoo n'est pas justifiée car le gorille n"était pas agressif. Les animaux ne sont pas des objets!!

Commentaire de Sativaness

Tellement triste....

Commentaire de chanel

Il ne lui aurait pas fait de mal, ce sont des animaux très doux, et puis il n'y avait pas de femelle à côté avec des bébés, donc l'enfant ne craignait rien, il le considérait comme un petit gorille, c'est une honte d'avoir agi ainsi
une simple flèche pour l'endormir aurait suffit pour aller récupérer l'enfant
vous êtes des assassins.

Commentaire de budyboude

Je trouve ca décevant comment un enfant de 4 ans puisse tomber dans la fosse au gorille que font les parents? A cause de la malveillance de l'humain encore une fois c'est l animal qui prend pauvre gorille

Commentaire de Chantal

Le respect de tout être vivant, chacun dans son milieu naturel
C'est tellement simple à comprendre quand on a un peu de conscience

Commentaire de chanchan

Quelle tristesse ! que les hommes sont ridicules ! j'espère un jour la fin des zoos et des cirques, laissez les animaux tranquilles ils valent beaucoup mieux que la plupart des êtres humains !

Commentaire de Elodie

Quelle tristesse
Comme l'être humain peut être déstructeur ...
pourquoi ne pouvons-nous pas vivre les uns avec les autres dans le respect de chacun, dans une belle harmonie comme les animaux savent si bien le faire?
Ce monde pourrait être tellement merveilleux sans la cruauté et le mépris de certains Hommes
Je suis triste de ce que nous montrons à nos enfants.
Je remercie toutes les associations qui se battent pour rendre notre monde meilleur

Commentaire de Malbosquet

Trop trop triste je suis persuadée que l'on aurait pu récupérer l'enfant sans abattre cette pauvre bête il faut arrêter de tuer sans raison et ne plus mettre ces animaux en cage dans les zoos et les laisser vivre tranquillement dans leur univers la nature.
Que sa mort serve pour l avenir et qu'il repose en paix.

Commentaire de Nicole.beaumont22@gmail.com

Je trouve que c'est scandaleux. Ils ne lui ont laissé aucune chance à cet animal en CAPTIVITÉ. HONTE. SHAME...

Commentaire de Liliane

Très bonne analyse du comportement délétère de l'humain.

Commentaire de apfs

Une histoire bien triste où l'ignorance a produit ce drame.

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales