le mercredi 31 octobre 2018 | 22

Des coups de pétard pour mieux tuer les loups effarouchés

Nous avions annoncé un dépôt de plainte contre la direction du parc national du Mercantour pour perturbation intentionnelle d’espèces protégées et incitation des loups à fuir hors du cœur du parc, vers une mort certaine. Nous avons remporté une première bataille.

Hr blog

Sortir les loups pour faciliter leur massacre

A la demande du préfet des Alpes-Maritimes, le directeur du parc a autorisé des éleveurs à utiliser de gros calibres pour effectuer des tirs d’effarouchements, dans le but d’effrayer les loups et de les faire sortir du cœur du parc, hors de la zone sanctuarisée. Il était donc prévu qu’à partir du 15 octobre pendant un mois, le parc ne soit que détonations! La Terre allait boire de force le sang de ces magnifiques loups, qui font, non seulement, régner un équilibre parfait entre les espèces de ce parc, les enchantent de leur chant, de leurs jeux familiaux, et les enrichissent de par leur seule présence.


Le parc doit protéger les animaux, certainement pas être un pourvoyeur de "safaris agricoles"

Les missions premières du parc national du Mercantour sont la préservation et la sauvegarde de la quiétude pour les espèces qui y vivent. Le cœur du Parc est un sanctuaire inviolable où la faune et la flore sauvages sont en sécurité. Cette opération d’effarouchement est un premier signe d’acceptation de voir les loups se faire massacrer aux abords du parc. La tentation de les éliminer dans son cœur même, risque vite de devenir une alternative. 

Il faut, une fois pour toutes, que cessent ces récurrentes campagnes anti-loups.

Un combat commun avec le personnel du parc

La réaction des agents du parc ne s’est pas fait attendre, comme nous, ils sont en colère. Ils ont dénoncé une décision unilatérale de la direction du parc national, prise contre l’avis du conseil scientifique et sans consultation des instances (comme cela doit se faire au préalable dans toute structure publique). Certains ont d’ailleurs remis leur démission face à cette décision scandaleuse. Les bruits d’explosions entraîneront un dérèglement complet de l’équilibre fragile qui règne habituellement au sein de cet écosystème. L’ensemble des animaux seront soumis à un mois de stress et de terreur!

Un premier recul de la direction du parc mais il faut maintenir la pression

Face à nos réactions à tous, défenseurs des animaux, la direction marque le pas. Ainsi, ce lundi 29 octobre, le directeur nous a contactés pour nous expliquer que le dispositif prévu pour le 15 octobre, n’avait pas encore été mis en œuvre et ne le serait vraisemblablement pas. Nous maintiendrons néanmoins la vigilance la plus stricte.

 

Daniel Ellezam
Hr blog

Dans la thématique

La justice prendrait-elle enfin la défense des loups ?
Belvédère de Tunis : pleine vue sur un mouroir

Commentaires 22

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Cath | samedi 03 novembre 2018

De quel droit peut on décider de laisser vivre un loup ou de le tuer... Le parc du Mercantour où l'on a pas le droit de se promener tranquille sans qu'il y ait des interdits pour tout!!! Alors stop au génocide des loups.. Cet animal magique.

Monique | samedi 03 novembre 2018

Il faut arrêté de tué les loups

sylvia | vendredi 02 novembre 2018

Malgré tout, cet aveuglement des hommes sur le mal effroyable qu'ils imposent à ces bêtes parfaitement innocentes révèle, certes de l'indifférence, voire de la cruauté, mais surtout un énorme manque de culture au vrai sens du terme.

trochu | vendredi 02 novembre 2018

Décidément la France ne sait faire que chasser et tuer les animaux soit disant "nuisibles et dérangeants", de telles méthodes sont véritablement inacceptables, très choquantes et plus que scandaleuses, que vont ils encore inventer pour mieux pouvoir tuer LES ETRES VIVANTS QUE SONT LES ANIMAUX DONT ICI LES LOUPS ? A l'heure où de trop nombreux animaux sont voués à disparaître si rien de concret et de protection est faite, le gouvernement continue de tolérer et cautionner des chasses, des traques, des piégeages ignobles et des massacres d'animaux dont des loups, c'est à se demander vraiment si les autorités compétentes dont notre gouvernement ont conscience du désastre, ont conscience de détruire DES VIES ANIMALES gratuitement et c'est à se demander aussi s'il y a encore de la réflexion, de la sensibilité et de l'éthique et morale pour agir ainsi. Nous ne pouvons et n'avons pas le droit de laisser faire mais agir tous défenseurs des animaux afin que de telles horreurs cessent définitivement et que les loups puissent enfin vivre en paix, en liberté et dans le respect total car ils ont autant le droit de vivre que nous et cela est valable pour tous animaux. Grâce à la pression des associations de défense et protection des animaux et de tous les amis et défenseurs des animaux nous parvenons tout de même à éveiller les consciences et à sensibiliser les populations quant aux exploitations honteuses des animaux et quant à la facilité en France de les tuer à la moindre occasion et au moindre problème sans essayer une seule fois de chercher d'autres solutions alors qu'elles existent nous ne tuons pas les humains non plus au moindre souci et il doit en être de même pour les animaux. J'imagine le stress, la peur, la terreur que doivent avoir ces pauvres loups en entendant des pétards "dans le seul but de les faire sortir pour mieux les tuer" !
Plus qu'abominable et révoltant et démontre à nouveau le peu de considération et respect qu'a notre gouvernement pour accepter ces monstruausitéS.
Je vous soutiens ONE VOICE comme toujours, la vigilance est de mise c'est certain et de telles pratiques doivent être strictement et fermement interdites.