Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

40 mises à mort de loups légalisées : One Voice s’y oppose

le mardi 03 octobre 2017 - 35

La liste de loups abattus continue à s’allonger. 40 est le quota autorisé par le gouvernement : nous en sommes à 19 aujourd’hui. One Voice ne supporte plus l’annonce de toutes ces morts : arrêtons le massacre d’une espèce déjà trop fragile et mettons en place des solutions respectueuses de ces êtres et de l’environnement.

La mort institutionnalisée de 40 loups

« Loup, y es-tu ? M’entends-tu ? » Pas sûr qu’il soit toujours dans les parages, si nous empruntons le chemin du ministère de la Transition écologique et solidaire. Il autorise dans l’arrêté du 18 juillet 2017 le « prélèvement » de 40 loups sans distinction d’âge ou de genre, au sein de l’Hexagone. Autrement dit, la mesure annuelle permet d’abattre, sans discrimination, une quarantaine d’individus de cette espèce et ce dans le but de ne pas gêner les activités pastorales. 19 ont déjà fait les frais du texte de loi, il n’en reste plus que 21 ! Mais finalement, qu’est-ce que 40 sur une population tout entière, nous direz-vous ?

Les loups : une espèce à protéger

Beaucoup, sachant que 300 est l’estimation de l’effectif total des loups en France et ce depuis trois ans. Il suffit que l’espèce passe la barre des 34 % de mortalité pour que sa population cesse de croître et entame une jolie descente vers sa disparition. Et bien évidemment, c’est compter sans les morts naturelles et accidentelles (accidents de la route) de ces magnifiques animaux. De toute évidence, les protéger devrait être une priorité mais le gouvernement ne le voit pas de cet œil.

Une méthode inefficace pour protéger les troupeaux

Le ministère a préféré privilégier les activités pastorales et ce n’est pas la première fois. Prélever des loups est censé réduire les dommages causés par ces prédateurs sur les troupeaux de moutons. Pourtant, aujourd’hui, aucun chiffre ne permet d’affirmer que la méthode est efficace. D’après les rapports ESCo, l’impact serait même contreproductif. Alors, même si tuer un loup réduit la taille d’une meute, cela ne diminue en rien son territoire de chasse. Et, à la suite de l’instabilité générée par la mort d’un des leurs, les loups partent en quête d’espaces vides et constituent de nouveaux groupes. Les dégâts causés par ces derniers sont indéniables, mais avons-nous pensé à des solutions plus efficaces ?

Des alternatives à des mises à mort injustifiées

Des alternatives existent, mais avant d’être mises en place, elles impliquent « d’envisager les animaux autrement que comme les représentants interchangeables d’une espèce considérée comme homogène ».

Pour être plus clair, il est essentiel d’étudier les loups non seulement en meute mais aussi dans leur individualité à part entière. Ces animaux doués de sensibilité sont également pourvus d’une complexité intellectuelle et d’une variété de comportements avec leurs congénères. La taille des territoires, la survie des portées, le taux de dispersion des loups diffèrent d’un groupe à l’autre. Si l’on prenait le temps de les observer, il serait possible d’apprendre à leur envoyer des messages intelligibles ou d’effectuer un prélèvement ciblé et non-violent d’individus menaçants après une surveillance rigoureuse.

Pour ce qui est du court terme, des méthodes éprouvées de prévention peuvent être utilisées. Elles consistent à mettre en place du gardiennage et une surveillance renforcée des troupeaux, ou d’investir dans du matériel pour des parcs de contention.

Les loups : des bienfaiteurs au profit de l’écosystème

Dans l’imaginaire collectif, les loups sont associés à des animaux suscitant l’effroi et la peur. Pourtant, pour ceux qui veulent bien y regarder de plus près, il s’agit de magnifiques animaux à l’odorat 20 000 fois supérieur au nôtre, défendant leur famille et parvenant à unifier leur meute rien qu’avec leur chant ! Les loups font partie intégrante de notre écosystème et permettent de maintenir son équilibre. A contrario, l’activité pastorale est loin d’être bénéfique à la biodiversité : elle entraîne la dégradation des pelouses d’altitude, et participe à l’appauvrissement de la faune et la flore. Sans compter qu’elle perpétue l’exploitation des bovins, ovins et caprins...

Arrêtons l’abattage des loups et trouvons des solutions plus respectueuses ! Mais avant de pouvoir mettre en place des alternatives, One Voice saisit le Conseil d’État pour réclamer dès maintenant l’annulation de l’article 1er de l’arrêté, à savoir l’abattage de 40 individus de juillet 2017 à juin 2018.

Commentaires

Commentaire de ramses

Effectivement, le retour du loup en France semble s'être fait de manière naturelle, mais plusieurs thèses prétendent le contraire. Je me permets de vous soumettre un article très documenté, qui étudie les deux possibilités mais penche plutôt pour un retour naturel... http://loup.org/spip/Les-loups-reintroduction-ou-retour,422.html ... De toutes façons, ces "prélèvements" sont abjects et il existe d'autres solutions qui permettent la cohabitation, encore faudrait-il la volonté de les rechercher.

Commentaire de ramses

Le loup est un être vivant, qui a besoin de se nourrir pour survivre. Les éleveurs de moutons doivent comprendre que chacun a droit à la nourriture et devraient eux-mêmes trouver des solutions pour que les loups puissent rassasier leur faim. La solution qui consiste à les éliminer, après les avoir réimportés des Alpes italiennes est abjecte. Honte à Nicolas Hulot, qui a signé un tel décret, il me déçoit beaucoup !

Commentaire de ONE VOICE

Ramses, Les loups n'ont pas eu à être réimportés,pour être éliminés ensuite. Ils sont revenus d'eux mêmes.

Commentaire de Marine

Je ne suis pas surprise lorsque je vois qui nous dirige et le peu de cas déjà qu'ils font de leurs semblables, les êtres humains, pourquoi agiraient ils autrement si ce n'est pire vis à vis des animaux. Et puis il faut bien crier Haro sur le baudet ... ou sur les loups ou les éléphants que l'on massacre aussi au nom de je ne sais quelle écologie, pour calmer la "populasse" ignorante et puis s'ils tirent sur les loups, ils oublieront de tirer sur eux (métaphore), l'espèce de loups la plus féroce

Commentaire de Marine

Il n'ya pas qu'en France que le loup dérange mais aussi en Amérique et c'est Trump qui en est à l'origine, les ours (les chasseurs peuvent même les tuer dans leur tanière pendant qu'ils hibernent avec leurs bébés), les chevaux sauvages aussi. Quels chasseurs, Quel courage. Ici nous avons Macron qui ne cesse de vouloir américaniser la France, tant sur le plan de la santé que du travail des retraites etc. Mais il y a aussi les éleveurs français qui se plaignent. Il faudrait peut être les éduquer et leur apprendre d'autres moyens de protéger le bétail et leur en donner les moyens aussi au lieu de supprimer l'ISFà nos dépends. Pourquoi ne choisirions nous pas la façon dont nous voulons que l'argent qui nous est ponctionné par l'état soit dépensé. J'espère que Monsieur Hulot s'est associé avec ce gouvernement pour avoir son mot à dire, mais lorsque l'on voit cela, je ne sais plus. A moins que sans lui, cela aurait été non pas 40 loups mais 100 loups d'abattus. Mais enfin tout ceci est intolérable

Commentaire de fab

Cessons ce massacre et cette cruauté inutile et abjecte

Commentaire de joss

Quand l'homme ne respecte pas la nature il ne mérite pas l'air qu'il respire!!!

Commentaire de Moise

Nous avons le même souci en Suisse, le loup revient et les lobbies anti.loup et abattage systématique des meutes montent au créneau
D'ailleurs le lynx est aussi dans le collimateur
Ça fait. ...Désolé chier

Commentaire de j'aime les animaux

décidément l'homme prend un tel plaisir à massacrer tout ce qui a des poils ou des plumes...il ne sait plus quoi faire il s'emm... alors les animaux trinquent ! pauvre société!

Commentaire de Dul

Arrêtons le massacre des loups il y des solutions plus en harmonie avec la nature... donnons leur cette chance ce sont des êtres vivants.

Commentaire de Pasquale

laissons un peu les loups vivre tranquillement dans leurs forêts.ils sont intelligents et se nourrissent surtout de rongeurs 'voir le film "vivre avec les loups" qui a prouvé que les loups s'attaquaient aux élans malades uniquement, et c'est pourquoi la population d'élans a pu être sauvée, car l'épidemie s'est arrêtée faute de malades....les brebis ne sont peut être pas malades mais s'ils n'ont d'autres gibiers à se mettre sous la dent, ils iront forcément vers les moutons (qui sont remboursés à l'éleveur en cas de mort par les loups). protégeons mieux les moutons et réintroduisons du gibier dans les forêts pour les loups (et non pour les chasseurs ou braconniers).....

Commentaire de chamois

Pour dire Stop aux tirs sur les loups, rendez-vous le 14 octobre à Nice, 14h place Masséna pour une manifestation organisée par le collectif La Voix des Loups

Commentaire de dany

ON EN A MARRE DU MASSACRE DES LOUPS TOUT CELA AU NOM DES ELEVEURS QUI EUX MEME MASSACRENT LEUR TROUPEAU, POUR LE PROFIT
LA VIE DES LOUPS NOUS IMPORTE. IL A DROIT DE VIE SUR LE SOL FRANCAIS COMME TOUT AUTRE ANIMAL. IL EST UTILE DAVANTAGE QUE NE L EST L ETRE HUMAIN EN TOUS CAS

Commentaire de goldiepuppchen

Le loup, contrairement aux humains, ne tue pas par plaisir mais pour survivre !
M. Yourcenar : "L'animal ne possède rien, sauf sa vie que bien souvent on lui prend" !

Quant à ceux qui veulent tuer les loups pour sauver les agneaux, ils feraient mieux de se taire car tuer un agneau pour être consommé, c'est encore plus horrible !

Commentaire de trochu

Plus que révoltant et inacceptable et que fait donc Mr Hulot dans tout ça et à quoi sert il pour ordonner et cautionner toujours plus de tirs de loups, ce n'est que honteux et scandaleux et nous ne pouvons l'accepter ni le tolérer. Je suis toujours plus choquée de constater à quel point ce gouvernement comme tous les autres d'ailleurs, sont indifférents et insensibles à la cause animale et soutiennent éleveurs et chasseurs plutôt que de prendre la défense et protection des plus faibles dont les animaux et c'est cela qui doit changer, car aucun animal n'est sur terre pour satisfaire les besoins d'humains. Il est tout de même très intéressant que dans d'autres nombreux pays, la cohabitation entre loups et éleveurs ne pose aucun problème, il n'y a qu'en France que ces animaux "dérangent" et tous les prétextes sont bons pour faire croire à la population qu'il n'y a pas d'autre mesure que tuer les loups pour protéger les troupeaux, alors qu'il existe très certainement d'autres solutions pacifiques et respectueuses mais les autorités choisissent toujours la facilité lorsqu'il s'agit d'animaux à tuer.......... MERCI INFINIMENT One Voice de ne pas accepter que 40 loups soient encore tués pour le plaisir des éleveurs, Les loups sont à leurs places dans nos forêts nos montagnes et ce n'est pas aux humains de les faire "disparaître " ils sont autant chez eux voire plus car présents bien plus qu' avant les humains, que nous. Nous
devons tout faire afin que soient interdits ces tirs de loups mais aussi afin qu'il n'y en ait plus jamais.

Commentaire de ayouliw

De quel droit tuer à tort et à travers les animaux sous n'importe quel prétexte ! Ce sont des êtres vivants, sensibles, émotifs... Pourquoi les ré introduire dans la nature pour les chasser aussi vite. Prévoyez dans ce cas des réserves pour eux où ils pourront vivre normalement avec les leurs. Que veut dire le mot "écologie" dans ce cas si l'on détruit la nature et la faune qui y vit. Protégeons les troupeaux des bergers mais laissons vivre les loups sur leurs terres à l'abri des regards humains.

Commentaire de Melinoa

A quand l'arrêt de ce massacre scandaleux ? ! Mais que fait ce nouveau ministre de l écologie qui me dégoûte ! Il n'y a que le fric qui domine l homme maintenant au détriment de la morale de l empathie de la beauté de notre planète. Car disons le les éleveurs se moquent de leur brebis mangée mais du manque à gagner plutôt.

Commentaire de Delphine

c'est à vomir ! qui a vraiment sa place sur terre avec l'humain ??? l humain lui même n'accepte pas sa propre race . Il invente des prétextes , des idées et des conceptions pour satisfaire son égo , sa richesse et son pouvoir . Il a juste oublié que sur terre il est aussi en positon de faiblesse et que la nature reprend et reprendra ses droits ! la modernisation ,le pouvoir détruit . enfin c'est ce que moi je pense .

Commentaire de Véro

Pitié arrêtez de les abattre, vivons avec le loup comme cela est le cas dans d'autres pays. Donnons nous les moyens de protéger les troupeaux, comment faisaient les bergers avant.... un jour il n'y aura plus de loup, sauf dans les contes pour enfants.. tout cela pour l'élevage du mouton que nous voulons mettre dans nos assiettes

Commentaire de Moune

Stop au massacre de tous les animaux et notamment des loups, ils ont toujours existé comme les ours et tant d'autres disparus !

Commentaire de lolo

C'est une absurdité sans nom, sans aucune légitimité scientifique, tout cela pour apaiser la colère des éleveurs, mais de toute façon ils ne seront jamais satisfaits, il leur en faudra toujours plus!

Commentaire de Yvette seghers

J'ai le coeur brisé laissez les tranquille eux ne demandent rien à personne j'adore les loups mais certains humains me dégoûtent

Commentaire de cojeunet

stop cela est inadmissible !

Commentaire de Gabrielle Elle

Écoeurée. ... 40 loups c est 40 vies tout cela pour protéger des moutons et des brebis qui seront abattus quand même et finiront dans l assiette des humains c est lamentable

Commentaire de Lil7338

J'habite une région où le loup est traqué et tué en toute impunité par certains éleveurs chasseurs
vs imaginez même pas Le nombre de loups abattus sans autorisation
Alors vos quotas ... Ca me fait marrer

Commentaire de vautrin

que fait l europe à ce sujet il me semble que le loup est un animal protégé ? et nous sommes nous aussi européens non !!!!!!!!!!!!!!!!!

Commentaire de isatis

Bonjour, J'ajouterai aux commentaires qu'il a été scientifiquement prouvé par des scientifiques qui ont fait des recherches au parc Yellowstone en Amérique (si certains détracteurs du loup ne connaissent pas) que le loup est un des plus grands régulateurs que la nature possède . Bien plus performant que nous, les humains!

Commentaire de laura

décevant Nicolas Hulot, je le préférais avant qu'il soit ministre, il a perdu beaucoup en se mettant dans la meute politique!! il ne pourra plus jamais se dire défenseur des animaux, triste constat !

Commentaire de fanny.verjade

Beaucoup ne le savent pas, mais très peu de loups attaquent les troupeaux, la plupart sont des chiens errants, devenus sauvages à cause de l'abandon. Alors tuer des loups, une dizaine une quarantaine ou une centaine, ne changera absolument rien, si ce n'est que de nous prouver, une fois de plus, la stupidité et l'ignorance de ceux qui autorisent ce massacre.

Commentaire de Gérard

Je suis entièrement d'accord avec vous. Je me suis laissé entendre dire que l'âne est dissuasif pour protéger les moutons par sa présence. Qu'en est-il?

Commentaire de MMA

Et ÇA se dit ECOLO ? HONTE à vous monsieur Hulot

Commentaire de pat

Il y en a marre de tuer à tort et à travers les animaux sous n'importe quel prétexte ! Ce sont des êtres vivants et on n'a pas le droit de donner la mort au bon vouloir de l'être humain. ... c'est de la barbarie
Laissez les vivre tranquillement comme eux le font !!!! Arretez de massacrer les animaux! !!!!

Commentaire de Laëti

Pourquoi les bergers ne reprennent pas des Patous pour monter la garde et alerter? Comment faisaient-ils avant? Il y a d'autres pays où le loup est bien plus présent et les bergers ne veulent pas abattre tous les loups... C'est triste de voir qu'on réintroduit le loup en France pour le chasser.

Commentaire de ONE VOICE

Laëti, les loups n'ont pas été réintroduits en France, pour être chassés, ils sont revenus d'eux-mêmes, en suivant des chemins connus d'eux seuls.

Commentaire de Armande

Un président après l'autre mais pas un seul qui soit un Homme ! Quant aux ministres de l'environnement, de l'écologie, de l'agriculture, ... pas mieux ! Dégoutée !

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Contact presse : +33 (0)6 43 26 78 80 - presse@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales