Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

2017 : objectif lutte contre l’errance féline

le jeudi 08 décembre 2016 - 42

10,7 millions de chats sans abri, des centaines de milliers tués chaque année… Cela ne peut plus durer. Pour les félins sans famille, One Voice demande aux candidats à la présidentielle un plan d'action qui mette enfin un terme à l'errance et aux souffrances qui y sont associées.

One Voice : dans le quotidien des chats sans famille

Ils s'appellent Sheila, Mahalo, Félix, Monsieur Chat… Ils ont eu un foyer mais un jour ont été jugés indésirables. Pour eux, le temps de l'errance a alors commencé. Trouver un abri contre le froid ou la pluie, trouver à manger et à boire, se protéger des agressions, celles des autres chats, des chiens et des humains aussi. Car dans la rue, les chats sont victimes de mille sévices: jets de pierre, brûlures, coups… Autant d'épreuves auxquelles il leur faut survivre au quotidien.

Quelques-uns, néanmoins, ont un jour la chance de croiser un humain bienveillant. Quelqu'un qui les aidera un peu, ou les adoptera pour leur offrir une nouvelle famille et qui, cette fois, ne les trahira pas. Mais malgré ces femmes et ces hommes qui, pour certains, consacrent leur vie à les aider, le problème ne faiblit pas. Il ne cesse même de s'aggraver. Car à l'origine de l'errance, à la base de la surpopulation féline, il y a le taux de reproduction: en sept ans, on estime qu'une chatte et sa progéniture peuvent donner naissance à plus de quatre-cent-mille petits… Alors bien sûr, il y a ceux qui sont jetés à la rue, mais aussi ceux qui y naissent.

One Voice demande aux autorités de réagir. Il est temps que cela cesse. Elle réclame un plan national de lutte contre l'errance féline en France, avec notamment la stérilisation obligatoire et l'interdiction de la vente d'animaux par petites annonces (papier et Internet). À l'approche des élections présidentielles de 2017, c'est une des questions auxquelles l'association va demander aux candidats de répondre. Car l'errance est un problème d'ordre public, qui est non seulement cause de maltraitance, mais aussi de nuisances environnementales.

Le plan d'action de One Voice pour les chats sans famille

  • Dénoncer leurs tortionnaires et faire entendre la voix des chats sans abri en justice
  • Militer activement auprès des pouvoirs publics pour la stérilisation obligatoire
  • Entamer des démarches au niveau territorial pour que cesse la vente d'animaux par petites annonces (papier et Internet)
  • Aider nos partenaires de terrain à apporter des soins, de la nourriture et de l'amour aux félins rescapés.

Aidez les chats sans famille en soutenant notre campagne.


Je donne


Commentaires

Commentaire de Marianne

Bonjour,
J'habite Marseille et la situation des chats des rues est catastrophique.
On est plusieurs bénévoles à nourrir et stériliser un maximum de chats. On s'est équipé en cage piété et de convalescence, on a des vétérinaires qui nous font des tarifs associatifs et on assure la convalescence des chats sterilisés avant de les relâcher sur leur lieu de vie.
On n'a aucune aide financière.

Pour ma part, je m'occupe d'une cinquantaine de chats au quotidien (nourriture, soins,stérilisation), ainsi que d'autres stérilisation. J'en dépense mon salaire, voire plus.

Depuis des mois, on demande un rdv avec la mairie et la SPA, sans réponse de leur part.

On doit se rendre sur certains sites de nuit, en cachette car on nous empêche de nous occuper des chats.
Pour régler ce problème, la mairie a déposé des panneaux d'interdiction de nourrir et la SPA euthanasie les chats sauvages qui ne sont plus désirés sur certains sites.
Que peut-on faire pour faire entendre la voix de ces pauvres animaux ?

Commentaire de hermine

Bien sûr comme d'hab je vous envoie des petits sous pour les pauvres minous, "parce que vous le valez bien...et eux aussi"...(par chèque)

Commentaire de One Voice

Merci du fond du coeur pour votre soutien qui nous touche beaucoup ! :-)

Commentaire de BC

L'humain s'est tout approprié, se croit le maître dans son bon droit partout, à tout contrôler selon son goût. Il a définitivement placé l'argent au cœur de tout avec comme plaisir de maltraiter, éliminer ceux qui essaient de survivre avec les miettes : les animaux. Mes semblables me désespèrent et j'ai tellement honte d'appartenir à cette espèce ; nous portons tous la co-responsabilité de leurs atteintes au vivant.

Commentaire de gerlaure

Très ému par les "documents" (papier ou Internet) diffusés par OneVoice concernant la souffrance animale, notamment les photos. Il y a certes une recherche de l'effet et certains pourraient peut-être vous le reprocher... Pas moi. Au contraire je garde ces documents en vue sur mon bureau afin de rester pénétré de ce que peut-être le mal-être animal, et de ce que je peux continuer à faire (modestement !) pour contribuer à le soulager.
Merci OneVoice.

Commentaire de Stéphane

Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec vous, le commerce d'animaux (par petites annonces et animaleries) devrait être interdit, et la stérilisation être obligatoire. C'est je pense indispensable pour diminuer le nombre de chats sans abri.
Un grand merci à OneVoice pour cette nouvelle campagne que je soutiens totalement.

Commentaire de Litchou

Je suis d'accord avec Chris. Lorsqu'on prend un animal, il ne faut pas oublier qu'il y des responsabilités avec. J'ai quatre chats et ils font partie de la famille! Les animaux ne sont pas des jouets, des divertissements... Ce sont des êtres vivants et sensibles, il ne faut pas l'oublier.

Commentaire de Marianne

Ce problème se retrouve malheureusement partout en Europe, j'habite en Suisse et avec quelques amies nous piégeons et payons des stérilisations de chat/tes. Nous nous assurons ensuite qu'ils soient nourris et dans la mesure du possible leur faisons des abris pour l'hiver. Il y a presque chaque année des actions (sous forme de participation aux frais) de la part de la Protection suisse des animaux pour les chats dits de ferme, mais malgré cela on se retrouve toujours avec autant de chatons au printemps !! c'est parfois désespérant de constater l'irresponsabilité des gens. Pourquoi acquérir un animal si on ne " peut pas s'occuper" de lui et prévoir un budget pour sa santé...En premier lieu ne jamais acheter un animal pour les enfants !
Je vous félicite pour votre initiative, car il faut absolument attirer l'attention des propriétaires qui ne stérilisent pas leur chat/tte, ou les abandonnent non-stérilisés, et des politiques afin qu'une loi soit votée, il faut continuer de se battre pour que la stérilisation devienne obligatoire.
Je trouve aussi que les vétérinaires ont un rôle à jouer en incitant et encourageant largement leur client chat à stériliser et vacciner et pucer leur animal.
Cela dit, l'information et l'éducation devrait aussi se faire par le biais de l'école, car plus tôt on apprend à l'enfant à respecter les animaux, quels sont leur besoins, meilleures seront les chances d'améliorer leur sort à tous.
Education, information

Commentaire de Corinne d'Orleans

J'ai adopté en 2011 un chaton à l'association de protection des chats libres d'Orleans, qui lutte contre l'errance des chats, puis un autre en 2015 à la SPA du Centre : j'y suis d'ailleurs bénévole.
Je confirme le fait que les refuges sont , à certaines périodes de l'année, débordés par l´arrivée en masse de chatons.
Je suis aussi adhérente de One Voice et soutient donc totalement cette nouvelle campagne pour la stérilisation, très intelligente démarche comme toutes celles qui sont à l'initiative de cette association.

Commentaire de Odile

Qui n'aime pas les animaux n'aime pas les hommes, je l'ai toujours constaté.....

Commentaire de rosalien

c 'est un revenu pour les vétérinaires d'euthanasier les animaux des fourrières .....

Commentaire de wettléc

J'ai oublié de préciser que dans le bulletin annuel de ma commune j'ai fait mentionner que les animaux ne s'abandonnent pas et ne se "jettent pas" car ils ne sont "ni objets, ni marchandises mais des êtres vivants, sensibles et intelligents" et je me rends compte qu'à force de sensibiliser la population et mon entourage amical, le regard change sur les animaux et la conscience s'éveille et je reste persuadée que nous parviendrons tous amis et défenseurs des animaux aux côtés des merveilleuses associations dont ONE VOICE, à faire évoluer et bouger les choses afin que les animaux soient tous considérés, respectés et reconnus en tant qu'êtres vivants en ayant la même protection que pour l'humain, nous ne devons en aucun cas baisser les bras mais au contraire, continuer d'informer et de revendiquer le droit, la considération et compassion pour tous les animaux.
Les élections présidentielles se rapprochent et c'est encore à nous tous de soutenir le nouveau parti animalier et d'y adhérer afin de faire pression auprès des hommes politiques se présentant, car il est plus qu'honteux qu'en France, la cause animale soit quasiment absente de tous les programmes de nos politiques qui semblent se désintéresser totalement des animaux, de leurs tristes sorts et de leurs exploitations ignobles, scandaleuses et surtout INACCEPTABLES! étant donné qu'ils ne sont en rien "inférieurs" mais juste différents et ils sont tous des personnes animales.

Commentaire de marie

Bonjour,

Pour moi, il est primordial de faire arrêter le commerce des animaux. Un animal ne devrait plus être vendu comme une vulgaire marchandise qui une fois qu'il ne correspond plus à ses besoins est abandonné entre autre.

Rendons plutôt responsable chaque personne qui désire s'approprier d'un animal quel qu'il soit. Élevons les consciences. Un animal a autant le droit de respect que l'être humain. Il a des besoins qui doivent être respectés. Avoir des animaux c'est organiser sa vie en fonction d'eux. Oui, il y a des contraintes mais en retour tellement d'amour inconditionnel.

Je suis d'accord pour rendre la stérilisation obligatoire si les maitres ne sont pas capable d'assumer leurs descendances. Je trouve que c'est quand même fou, que l'on doive toujours arriver à des extrémités pour rendre responsable l'être humain. Un animal devrait être aussi bien traité que son propre enfant.

Merci pour tout ce que vous faites.

Commentaire de CHAT

La plupart des particuliers et des municipalités ont toujours le même argument : " La stérilisation et la castration, c'est trop cher " alors que c'est la meilleure solution au problème de la surpopulation féline. Ils préfèrent donner leur argent à des organismes chargés du ramassage et de l'euthanasie des chats. Qu'elle bande d'incompétents !! De la part de Bruno et tous ses chats libres, en bonne santé et heureux . . .

Commentaire de magalie

Je trouve cela lamentable que l'on tuent ces pauvres bêtes. Les gens qui prennent des chats et qui les abandonnent sont aussi coupables ! il faut que les communes agissent positivement et aidons ceux qui se battent pour eux et agissons pour ces pauvres bêtes

Commentaire de Léa

Le prix trop élevé pour beaucoup de familles empêche les propriétaires des chattes de les faire stériliser. Il faut trouver une solution (avec les élus ?) pour proposer des "stérilisations" à prix coûtant et ainsi avoir beaucoup moins de chats et chatons "errants" !

Commentaire de Fablabla

BRAVO pour cette nouvelle initiative et mille fois MERCI à One Voice qui j'espère parviendra à "soulever un lièvre" à l'approche des présidentielles, car le problème des chats errants hélas ne date pas d'aujourd'hui.
Il faut bien sûr à tout prix réguler ces naissances, et les associations n'ont plus de budget. A savoir qu'il existe encore la fameuse campagne de stérilisation, chaque propriétaire responsable et peu fortuné, peut faire stériliser son animal à moindre frais, lorsque celui-ci se promène librement dans son quartier.
OUI, dans nos villes et dans nos campagnes, trop nombreux sont les chats errants (domestiqués, ou pas) qui sont en danger de mort. Les ANTI-chats sont excédés de voir cette prolifération de chats, plus ou moins sauvages, qui pullulent dans leur environnement.
Combien de pauvres chats tombent entre les mains de ces abjectes et sadiques personnes ? Ils meurent... dans d'atroces souffrances : d'empoisonnement, sous les tirs des chasseurs, face aux prélèvements des trafiquants de fourrure, et autres pièges, de maladies dans les fourrières où puisqu'ils sont en surnombre et ingérables sont euthanasiés par manque de place, et impossible à caser dans les familles d'accueil, ETC...
Comme si, lutter pour leur survie n'était pas assez, en combattant le froid, la faim, la soif, la rue et ses dangers, il leur faut affronter un prédateur -exterminateur, plus déterminé que jamais : l'homme qui n'a eu de cesse de persécuter les chats depuis toujours.
Il faut éduquer la race humaine.

Commentaire de Cathy

Moi aussi je préserve des minous errants. J'ai eu la chance de placer 4 bébés et je vous rassure ils sont dans des familles aimantes ils sont tous pucés, stérilisés et j'ai des nouvelles et photos régulièrement. Car il faut faire attention! Mais malheureusement il en reste 10 et que faire . Oui il faudrait interpeler les candidats à la présidentielle car pour l'instant AUCUN n'aborde le problème de la stérilisation de ces pauvres bêtes qui pullulent!!!!

Commentaire de Mère Chat

Dehors, à la rue, errants.
Eux ne connaissent pas ces mots.
Mais, assurément ils souffrent du froid, de la faim, de la soif, ont peur constamment et chopent des maladies. Ces pathologies vont les tuer, affaiblis qu'ils sont déjà par une vie de réprouvé.
Nombre de "propriétaires " de chats stérilisent minette pour ne pas avoir de petits mais ne le font pas pour matou. Matou peut revenir contaminé par le sida à cause de la reproduction. La stérilisation du mâle reste tabou alors qu'elle est moins couteuse. Les hommes l'identifient à leur propre castration !
Les femmes concernées dans leur corps par la procréation sont beaucoup plus enclines à stériliser les chats. Combien de situations où madame fait stériliser à l'insu de monsieur, en payant en espèces et en plaçant parfois l'animal chez un tiers le temps qu'il récupère !!!
L'homme a voulu et su domestiquer, qu'il protège désormais.
Cette protection passe par la stérilisation. Ainsi, son territoire se réduit, il n'attrapera pas le sida du chat (FIV+), se bagarrera moins.
Mère chat de 8 matous abandonnés, FIV+, borgnes, maltraités etc ...

Commentaire de guenette1313

Bonjour je me bats depuis des mois pour faire comprendre aux gens qu’il faut stériliser et pucer leur animaux domestiques mais ils ne veulent rien entendre je leur explique qu’ainsi il y aura moins d’animaux errants et dans le cas où il sera toujours possible d’identifier son propriétaire et qu’en stérilisant leurs animaux ils n’auront plus à se débarrasser des portées par n’importe quel moyen sans se soucier du devenir de ces pauvres petits
Par là-même on pourrait également pouvoir faire un recensement
On pourrait aussi de cette manière soulager les associations et les spa
Tous les gens ont le même discours, stériliser et pucer ça a un coût. C’est vrai c’est pour cela que les vétos devraient soit baisser leurs tarifs soit faire des dispensaires ou les gens ne paieraient qu’une participation minime.
J’ai demandé aussi que ce soit déductible des impôts
J’ai cherché des tas de solutions : éduquer les gens ne sert à rien il faut les obliger mais en contrepartie les vétérinaires doivent eux aussi faire un effort car franchement les médicaments et les frais sont très chers de moins en moins de gens font soigner leur animaux ou les emmènent en dernier recours on devrait aussi établir un tarif unique pour les consultations et tous les soins car certains exagèrent.
il faut des tarifs réglementés et surtout moins chers et des dispensaires une fois par semaine dans chaque cabinet vétérinaire malheureusement je doute qu'ils soient d’accords à part certains qui ne pensent pas à l’argent mais au bien-être animal.
On a vu des tueries pratiquées sur les chats ces derniers temps dans toute la France c’est une honte. Les associations n’ont pas les moyens de se battre elle arrivent à peine à survivre et font ceux qu’elles peuvent avec ce qu’elles ont car les mairies ne soutiennent que peu ou pas du tout les associations locales. Euthanasier coûte moins cher !

Commentaire de Sharon

Bonsoir,
J'habite un petit hameau en pleine campagne, j'ai récupéré une minette gestante et d'autres Minous, dont personne ne voulait. Il a fallu que je fasse castrer tout le monde sur mes tout petits revenus. Je ne regrette rien, ils m'apportent tellement d'Amour. Je ne comprends pas certains humains, cette cruauté gratuite envers des êtres qui ne demandent qu'un peu d'attention et tellement d'indifférence de la part des Élus.

Commentaire de Chaton

Beaucoup de chats errants dans notre village. Nous sommes plusieurs à les nourrir et à les faire soigner si besoin. Les personnes qui les rejettent n'arrivent pas à comprendre que les chats nourris ont moins de chance d'avoir des problèmes de santé que ceux qui ont faim. Sans compter que, sans eux, les rats pulluleraient.
Il y a parfois des bagarres mais elles sont plus verbales que physiques et ils arrivent à se partager les territoires intelligemment.

Il nous est arrivé d'en faire opérer car il y a bien une association en lien avec la mairie, mais elle n'a déjà plus de sous. Et pour nous, c'est très dur car une stérilisation, c'est cher.
Il arrive aussi parfois des estropiés, du fait des voitures, ou des mauvais traitements de leur maison d'origine ou de bipèdes violents, parfois aidés de leurs chiens qu'ils excitent.

Commentaire de Roméo LECHAT

J'en ai trois, tous récupérés dans la rue, dont un avec trois pattes, vu qu'on lui a tiré dessus. J’en nourris cinq, tous les soirs, derrière chez moi; et à plusieurs reprises, j'ai reçu des menaces, par écrit, sous prétexte que ces chats amènent des parasites et peuvent être dangereux pour les enfants, vu qu'ils sont errants. La bêtise dans toute sa splendeur...! Surtout qu'ils viennent après la nuit tombée, et disparaissent au lever du jour.
Bien entendu, je continuerai à les nourrir...!
Bien à vous,

Commentaire de nicky

Son ancêtre le tigre est en train de disparaître et notre cher petit félin, qui est sa merveilleuse réplique en miniature, et qui nous rend au centuple tout l’amour que nous devrions tous lui donner comme a tous les autres animaux, est toujours opprime, torture, accuse de tous les maux; quelle injustice! L’être humain, que je nommerai plutôt l’être atroce, continu de bétonner la terre a tout va, de bombarder des enfants, de se repaître de tueries en tout genre et ce sans aucun comptes à rendre. Unissons-nous encore plus pour tous nos amis sans voix. Merci one Voice de lancer l’alerte pour les chats.

Commentaire de Lilou

Je nourris 9 chats dans ma résidence, la mère et ses 7 petits de deux années, et un siamois abandonné depuis l'année dernière. Je ne peux les accueillir car j'en ai déjà sauvé 5 de la rue. Une personne malveillante m'a dénoncé à la ville et ils me harcèlent depuis deux mois en me promettant une amende de 450 euros si je continue à les nourrir. Mais je passe outre cette interdiction et continue de les nourrir. La spa de ma ville ne fait pas grand chose malgré mes coups de fil répétés. Que faire ? je suis malheureuse de les voir ainsi mais je ne peux faire plus.

Commentaire de Karinou

Pour répondre à Danielle,

Ce sont pourtant bien des chats errants, qui donc errent dans la nature...il y a dans ce mot-là quelque chose qui renvoie au manque de liberté, au paradis perdu, à la dépendance.
C'est tout notre mode de civilisation contemporaine qui met ces chats en danger de partout là où ils peuvent encore essayer de survivre : d'un côté la réduction drastique de leur territoire pour pouvoir se déplacer naturellement, courir et pouvoir chasser en toute liberté ; et de l'autre : la prolifération de routes, d'autoroutes et l'augmentation croissante du nombre de voitures, véhicules qui les tuent massivement (surtout la nuit) bien malgré eux.
Confinés entre eux, ils meurent également en masse chaque saison, de maladies infectieuses graves qu'ils se transmettent rapidement : le thyphus fait des ravages tous les ans dans la population féline dite " errante" ; de même le corryza ou encore le sida des chats ...

Il est plus qu'utile et important que les associations (comme l' Ecole du Chat de Valmont dont je fais partie) qui se battent au quotidien pour préserver la vie de ces chats errants , puissent comme nous le faisons essayer de bien les repérer afin qu'ils puissent être vaccinés chaque année, et être également stérilisés .
Ce sont des mesures sanitaires essentielles si nous voulons toujours voir et sentir nos petits chats (errants ou non) bien vivants à nos côtés .
C'est à nous les humains de les prendre en charge complètement et de les protéger contre nous mêmes (de notre mode de vie habituel ).

Si les associations n'étaient pas là pour les défendre, les amener chez les vétérinaires pour qu'ils puissent être soignés, vaccinés, et les faire stériliser ; pour les sauver de la rue en leur trouvant des familles d'accueil et d'adoption ...Cela ferait un bout de temps qu'il auraient disparus de notre civilisation , chassés du paradis terrestre

Lorsque ces chats sont laissés tels dans la nature, les matous se battent entre eux et il y a des blessures très graves et profondes (oreilles mordues et entamées, yeux crevés etc..). Les chattes errantes se retrouvent avec des portées de 4, 5, à 6 chatons 4 fois par an . Il est urgent et nécessaire de rendre la stérilisation obligatoire. Tous ces pauvres petits chatons ne survivent pas et très rares sont sont qui échappent à une mort inévitable. Dès qu'une surpopulation féline apparaît dans un lieux, les hommes sont vraiment cruels envers eux et ils font tout pour s'en débarrasser et ne plus les voir : il y a un nombre affolant de petits chats que l'on retrouve ainsi empoisonnés bien malgré-eux...Cela me fait toujours très mal au coeur de voir ça...Je suis beaucoup trop sensible, et je ne peux plus voir ça..

Pour ma part , j'ai connu une très gentille dame très âgée et qui est décédée aujourd'hui. J'allais très souvent lui rendre visite dans sa petite maison située aux abords d'une voie principale , et entourée de petits jardins ouvriers.
Elle adorait les chats et nourrissait quelques chats errants de son quartier : il ne se passait pas 6 mois sans que l'un de ses petits chats meurt empoisonné ; ou ne se fasse percuter par une voiture.
Elle m'a dit un jour alors qu'elle était très malade et mourante que son jardin était un vrai cimetière !. Elle avait l'habitude d'y enterrer tous les chats qu'elle avait nourri et dont elle s'était occupée. Cela la retournait beaucoup que des hommes et des femmes puissent empoisonner des chats pourtant mignons, soignés et très respectueux sans aucun scrupule.
Ces êtres-là ne sont que des criminels ; car on ne tue pas un animal parce qu'il a fait pipi sur le tronc d'arbre , ou non loin de l'entrée de la maison...

De même on ne doit pas abandonner un animal parce que celui -ci nous demanderait trop d'efforts ou serait devenu contraignant...
Les chats ne sont ni des jouets, ni des objets. Ce n'est pas parce que nous avons moins le temps ou plus le temps pour eux qu' il faut en arriver à ça...Oui c'est honteux. Car tous ces chats ont une affection réelle pour nous et une sensibilité très fortes mais qui leur est propre.
Si les hommes leur font ce mal-là, il ne faut pas s'étonner que plus aucun humain n'arrive à les re-sociabiliser.
Nous en rencontrons régulièrement , ce sont de pauvres chats qui n'arrivent plus du tout à faire confiance aux hommes, les fuient constamment tout en restant pour pouvoir être nourris. Tout chat maltraité et/ou abandonné n'est malheureusement plus un chat récupérable...Et ils finiront bien malgré-eux à la fourrière. De moins en moins de villes laissent le droit et la chance aux chats errants de pouvoir vivre, survivre et d'exister.
Il y a comme une volonté généralisée de ne plus vouloir les voir...C'est vraiment triste et malheureux

Je fais un appel à toutes les bonnes âmes désirant accueillir, adopter ou encore créer un refuge...
Ne les abandonnez surtout pas si vous devez partir urgemment pour quelques semaines, et qu'aucun voisin ou ami ne peut s'en occuper.
Il existe dans chaque région des solutions contre l'abandon, des lieux agréables et accueillants pour vos chats ou chattes durant le temps de votre absence.

Les chats vous remercient pour tout ce que vous faites pour eux !

Commentaire de jdécolo

bonjour,
je suis plus que partant pour traiter la maltraitance animal mais entre l'interdiction de vente en magasin ou tout autre forme (pour laquelle je lutte) et la stérilisation obligatoire que reste-t-il à nos amis félins pour perdurer ?
Et il me semble que c'est un problème de citadin, en campagne, dans les fermes par exemple, j'ai connais qui sont en total liberté et qui aide à limiter les nuisibles.
Encore une fois ce sont via les opprimés (les chats) que l'on essaie de mettre en place des solutions plutôt que de s'attaquer à la racine (magasins, particuliers citadins).
Je rejoindrai votre combats s'il y a une obligation faite aux propriétaires des villes de tatouer et de prendre soin de leur chat tout au long de sa vie.
Je suis ouvert au dialogue, surtout n'hésitez pas à réagir si mes propos vous interpellent.
bien à vous
Jérôme

Commentaire de ONE VOICE

Cher Jérôme,

Merci beaucoup d’avoir partagé votre avis ici. Vous avez raison, les propriétaires de chats (les chats dans nos foyers sont environ 12 millions en France) doivent en prendre soin et s’assurer qu’ils soient bien identifiés. C’est déjà une obligation légale mais malheureusement très peu appliqué et les chats bénéficient bien moins de soins que pour les chiens.

Nous demandons la stérilisation obligatoire de tous les chats à l’exception de ceux destinés à la reproduction dans des élevages agréés. Cette mesure ne risque pas de faire disparaître nos amis félins. :-) Il y a aujourd’hui environ 10 millions de chats dans les rues. Même en rendant la stérilisation obligatoire, il faudra des années avant que les rues et les refuges ne désemplissent.

A la campagne, le problème n’est pas plus simple. Les chats chassent pour se nourrir et il est vrai qu’ils tuent beaucoup de souris mais ils contribuent aussi à faire disparaître beaucoup d’oiseaux.
Leur vie n’est hélas pas plus heureuse car en plus de se faire tuer par les chasseurs ou sur les routes, ils sont sans abri, apeurés, et très souvent malades, leur espérance de vie est très courte aussi à la campagne. Les préjugés sur les chats sont nombreux, c’est pourquoi nous avons édité des dépliants et organisons des conférences formations pour les faire connaître.
La stérilisation systématique des chats permettra d’enrayer la croissance de la population féline et d’assurer aux animaux une vie meilleure.
Nous pensons qu’en mettant la lumière sur cela on y arrivera et nous pourrons limiter la souffrance de nos amis les chats.

Bien à vous

Commentaire de Calîne

Nous sommes les pires prédateurs que la planète supporte.
La démographie humaine existe, organisons une vaste stérilisation humaine.!!!!!
La souffrance animale partout dans le monde et en France, m'indigne.
Merci pour vos combats.

Commentaire de Monique

Je m'occupe de 8 chats errants dans la résidence où j'habite, il y en avait 10 et j'ai réussi à en placer 2 qui sont adoptés aujourd'hui.... Je cherche une solution d'accueil pour les 8 derniers car ils sont mal vus par pas mal de locataires qui souhaitent les voir disparaître....
Partout, il y a des pauvres chats dehors et dont la vie est une véritable catastrophe....la faim, le froid, la chaleur, la soif, les maltraitances etc etc....
La stérilisation devrait être OBLIGATOIRE....

Commentaire de wettlé

MERCI à One Voice de s'intéresser encore et de plus près à nos fidèles compagnons dont entre autre les chats. Je suis convaincue qu'avec une campagne de sensibilisation et d'information auprès de la population les chats seront stérilisés beaucoup plus qu'auparavant. De même je soutiens One Voice pour exiger du gouvernement une loi qui obligerait tous les chats à être stérilisés ce qui responsabiliserait les personnes qui aiment et qui ont des chats. La prolifération de chatons, les abandons et les chats errants ne sont que le résultat d'une indifférence, d'une non prise de conscience et d'un irrespect des chats.
Personnellement cela fait quelques années que je fais diffuser au sein de ma commune, des rubriques concernant la SPA de ma ville, pour inciter les personnes à leur faire des dons financiers, de couvertures, de tout ce qu'il y a de très chaud pour appréhender l'hiver et le grand froid. Je fais paraître également dans le bulletin d'information annuel ainsi que dans deux autres brochures, une sensibilisation pour la stérilisation des chats, en incitant les populations à faire stériliser les leurs et en leur expliquant clairement les conséquences dramatiques et irresponsables de la non stérilisation.
J'ai mis aussi à la disposition de ma mairie, les fascicules de ONE VOICE concernant les chats et chiens et apparemment cela marche bien !
Si tous vous informiez et sensibiliseriez les habitants de vos communes en passant par la mairie, vous aideriez beaucoup nos chers et tendres animaux.
MERCI à vous tous

Commentaire de Marie-Paule F

Etant adhérente et famille d'accueil pour http://www.compagniedeschatssansmaitre.fr/?cat=2 je connais très bien ce problème récurrent.
Il faut interdire la vente d'animaux sur des sites de particuliers tel le bon coin et contrôler les animaleries.
A nous association et société civile de faire changer les choses en exigeant une loi obligeant les maires à des campagne de stérilisation et obligeant les conseils régionaux à subventionner ces campagnes de stérilisations.

Commentaire de Antje

😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

Commentaire de Odile

Bonjour ,
C'est avec un extrême intérêt que je lis votre lettre parlant du problème de l'errance des chats . Je soutiens One Voice par un don annuel modeste, mais vous allez comprendre pourquoi.... J'ai fondé en 2014 une association qui s'est donnée pour objectif de stériliser et protéger les chats errants de mon village. La tâche est énorme et curieusement mal perçue par les habitants : hostilité , au mieux indifférence... A ce jour , la population féline est stabilisée et en bonne santé , mais ce n'est qu'une goutte d'eau dans un océan ! Et comme ce serait bien s'il y avait une obligation de stériliser son ou ses chats lorsque l'on ne veut pas s'occuper de la descendance....
Voilà pourquoi je vais rester attentive à votre démarche à l'occasion des élections et je vous remercie de votre action....je me tiens au courant...
Cordialement.

Commentaire de Chritounette

Oui, c'est honteux d'abandonner et de maltraiter ensuite de pauvres animaux comme cela. Mais l'être humain n'en sera jamais conscient, tout persuadé qu'il est que l'animal est et sera toujours inférieur à lui, tout juste utile à garder une maison (pour un chien) et chasser les souris (pour les chats). C'est bien triste !

Commentaire de Tigrou

Votre initiative est formidable. J'espère de tout coeur qu'elle aboutira.

Commentaire de Sophie

Les hommes n'ont que peu de considération pour les animaux... 😣

Commentaire de blerioz48

Lamentable ces Pays qui ce disent "Humains" pour accepter des horreurs pareilles

Commentaire de Kiwi

Je suis très triste pour tous les animaux seuls dont certains ont étés abandonnés

Commentaire de nonna109

En effet, la stérilisation de tous les chats est le seul moyen pour aider à endiguer la souffrance immense des chats abandonnés. Pour moi, l'une des raisons majeures est également le fait que de nombreuses personnes prennent un chaton sur un coup de tête ou de "coeur", et n'arrivent ni à assumer les frais de stérilisation, ni à s'occuper correctement pendant une vingtaine d'années d'un animal. Il est si facile de se "débarrasser" d'un chat. Plus de don ou de vente d'animaux par petites annonces et/ou animaleries. Adoption uniquement d'animaux déjà stérilisées (chatons à partir de 4 mois).
Je me bats pour la stérilisation des chats depuis plus de 20 ans et ne peux malheureusement que confirmer que le "phénomène" s'amplifie plutôt que le contraire.

Commentaire de Chris

Il est inacceptable de tuer ces pauvres bêtes. Il faut que les mairies prennent en charge les frais de stérilisation afin qu'il y en ait moins. Quant aux propriétaires : lorsqu'on s'engage à prendre une bête, on s'en occupe car ce n'est pas un jouet et il faut penser aux contraintes que ça pose. J'en parle en connaissance de cause car j'ai un chien et un chat et j'organise ma vie en fonction d'eux.

Commentaire de daniele

Bonjour,
Le problème c'est que les chats n'errent pas... On les a domestiqués, mais ils se débrouillent bien dans la nature, si on arrête de tuer tout ce qui dérange, du genre les souris, les rats, les taupes... Il n'y a que l'humain qui prolifère et qui erre sur les autoroutes, sur les routes. Je suis d'accord pour qu'on les stérilise afin qu'ils ne soient pas tués, voire empoisonnés comme l'humain sait si bien le faire, mais ce mot "errant" me gène.

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales