Sunday 09 December 2018 | 4

The ordeal of Kuma, a small stray cat

What a traumatic experience for Kuma! Our Zoe Cell will be there, One Voice will organise her care and we will represent her in court. We will do everything to ensure that the perpetrator of this abominable act is found. Because for us, stray cats are still important!

Hr blog

For years, One Voice has been committed to defending stray cats, those who have nobody that cares, to offer love or safety and food. Poor Kuma suffered unparalleled violence: thrown against a wall, hit with a baseball bat, treated like an object and kicked, her fate is that of many stray cats without a home. So vulnerable, she was the ideal prey ...

How many cats, like Chevelu and Kuma, are close to death after being the victim of the worst kind of cruelty and without anyone knowing about it? We do not see the fear in their eyes, we do not see their thin and hungry bodies walking by, however, they are there, still suffering, in apathy and indifference.

Whether it’s the rescue of these cats and the convictions of their torturers, our Zoé Cell takes care of their rescue and all of the legal actions that follow. But we also publicize these terrible stories so that the public become aware and above all so they do not happen again. We also emphasize the pedagogical aspect, informing again and again about the imperative necessity of sterilization. We also want to ban sales in pet stores or classified ads because behind them are often hidden traffickers or people indifferent to the suffering of animals. Saving animals, empowering, changing the regulations and putting an end to the impunity of these violent people who use animals as mere objects and mistreat them ... These are our missions.

As long as one cat still has to suffer cruelty, our fight will continue! Thank you for continuing to sign and share our Stray Feline Emergency petition.

Hr blog

In the subject

The rescue of Jesko, a security dog locked in a car
New Song the valiant horse riddled with lead pellets!

Comments 4

I accept that publication of my comments is subject to the code of conduct.

Aline | Monday 10 December 2018

Inadmissible et honteux comment peut-on faire une horreur pareille . Il faut retrouver ceux qui ont fait cette horreur a ce pauvre petit chat. Peine de prison ferme et amende ainsi que interdiction de détenir un animal a vie

trochu | Monday 10 December 2018

HORRIFIANT,SCANDALEUX MAIS ENCORE INACCEPTABLE ET INADMISSIBLE !
De telles tortures ignobles et extrêmes de telles maltraitances honteuses et abominable envers ce pauvre chat errant, qui parmi tant d'autres, subissent très souvent malheureusement le même calvaire, le même enfer de la part d'individus qui ne sont que des monstres et des bourreaux qu'il faudrait enfermer définitivement et condamner plus que lourdement et fermement pour les dissuader de recommencer. Vraiment j'en pleure car c'est à en pleurer.......... de telles maltraitances doivent être reconnues par la justice et punies sévèrement et très lourdement c'est le seul moyen pour faire cesser de telles horreurs envers des pauvres animaux abandonnés et errants, qui comme vous le mentionnez très bien ONE VOICE, n'ont personne vers qui aller, n'ont pas de toit pour se réfugier, et n'ont pas de nourriture et d'humains pour les protéger, c'est ce qui m'attriste réellement beaucoup et me bouleverse, nous devons exiger la stérilisation de tous les chats errants mais aussi des chats qui ont leurs foyers, le seul moyen pour freiner et stopper autant de souffrances, de grande misère et d'abandons et d'errances de pauvres chats, qui eux n'ont rien demandé. Une grande prise de conscience est nécessaire et urgente car aimer les animaux c'est aussi les respecter et les considérer comme ETRES VIVANTS qu'ils sont et à part entière et la stérilisation en fait partie.

pimprennelle | Monday 10 December 2018

Merci pour le travail fait par votre cellule "Zoé". La tâche est immense dans ce pays où la Protection Animale est laissée pour compte. L'animal a été reconnu "être sensible" par le Code civil mais DANS LE CODE PENAL : est-il toujours reconnu comme un "bien meuble" puisqu'il est sans personnalité juridique.
TANT QUE L'ANIMAL NE SERA PAS RECONNU COMME ETRE SENSIBLE DANS LE CODE PENAL. Les associations seront toujours déçue par la décision des magistrats. IL FAUT MENER AUSSI CE COMBAT LA. Merci pour tous ces pauvres animaux.

Marie-Paule | Monday 10 December 2018

Je suis famille d'accueil-comportementaliste bénévole spécialisée dans les cas de chats non adoptables (soit trop vieux, soit infectés par le FIV ou le FELV) pour l'Ecole du Chat de Caen qui n'a pas de refuge. Je connais bien ces terribles souffrances des chats errants.
Je signe régulièrement vos pétitions et celles des autres associations pour l'obligation des maires pour prendre en charge le trappage et la stérilisations des félins errants et d'une citoyenne pour faire appliquer l'article 521-1 du code pénal.