Monday 30 May 2016 | 18

One step nearer circuses without animals!

Banned in more than 30 towns, the end of the exploitation of animals in circuses seems more inevitable than ever before.

Hr blog

From its very beginning, One Voice has helped municipalities confronted with the illegal occupation of circuses, providing authorities with training when having to enforce that regulations, often ignored, are respected concerning the detention of wild animals. ( See our fight's background here)

Circuses with animals are not only places of much suffering for the animals detained, but they also present a threat to the security of the public and residents. Accidents, sometimes fatal, are constant reminders of this.

In 16 years of campaigning, their number has dropped dramatically from 200 to less than half of this… One Voice praises the towns who have clearly expressed their refusal to see these organisations there, organisations who consider subservience to be entertainment! If circuses contest their refusal, One Voice will provide all legal aid necessary to townships in order to assert their rights… For fifteen years now, One Voice has been offering aid to circus performers to retrain as real circus artists. The human performances are magical and amazing expressions of liberty... The ethical circus of tomorrow is for today!

Discover the map of municipalities that have already adopted this position, updated regularly.

Hr blog

In the subject

The torture has ended for Hannah, Céleste, Patty and Marli.
Unprecedented in France: the action of One Voice results in four lionesses being seized from a circus because of ill-treatment.

Comments 18

I accept that publication of my comments is subject to the code of conduct.

martine | Tuesday 31 May 2016

il est inconcevable de faire du mal aux animaux, nous ne disposons d'aucun droit sur eux, il faut arrêter ces horreurs

ebony59 | Tuesday 31 May 2016

nous sommes nombreux, mais pas assez malheureusement, à nous battre pour défendre les animaux en souffrance - Il est regrettable qu'il n'y ait pas plus de lois pour les protéger - D'ailleurs, il devrait avoir un siège à l'ONU pour les défenseurs des animaux -
Il est dommage que les études sur les trans-espèces ne soient pas vulgarisées

Cécile Cleach | Monday 30 May 2016

Bonjour,

j'ai appris à mes enfants à aimer les animaux, à vouloir leur bien, à veiller à leur bien-être.
De ce fait, ils ont compris très vite qu'il n'y avait rien de noble ni de passionnant à voir un animal, quel qu'il soit, évoluer sur une piste sous un chapiteau.
Ils n'ont jamais apprécié le cirque.
Moi non plus.
Si, mes enfants et moi aimons beaucoup Le Cirque du Soleil ... Nous n'y avons jamais croisé un animal.
Mes enfants et moi aimons par dessus tout la liberté.
Et c'est aussi ce que nous souhaitons, de tout notre coeur, à nos amis les animaux. LIBERTE & BIENVEILLANCE envers les animaux.

wettlé | Monday 30 May 2016

Je suis fermement opposée depuis toujours par la présence d'animaux sauvages et autres dans des cirques. Les animaux sont des êtres vivants sensibles, intelligents et n'ont rien à faire dans de tels endroits tout comme leur place n'est pas dans des cirques ce qui relève de l'évidence même lorsque l'on aime les animaux. Je suis heureuse de constater que chaque jour davantage nous avançons pour la libération de tous les animaux et dans tous domaines et ceci grâce aux merveilleuses associations de défense et protection des animaux dont One Voice que je ne cesserai de remercier pour son excellent travail et ses multiples combats tous autant importants les uns que les autres en faveur de nos frères les animaux. Nous avons à agir et à réagir tous de notre côté afin de faire encore plus évoluer et changer les choses dans nos communes et demander l'interdiction définitive de la présence des cirques avec tous animaux dans toutes les régions de France, nous y parviendrons parce que les consciences s'éveillent, parce que les populations sont informées et sensibilisées régulièrement à la cause animale, à la souffrance animale dans tout domaine et à tout niveau et c'est important et nécessaire pour aider et protéger les animaux. Les animaux ne sont pas des "objets de distraction, de divertissement" pour des humains et pour ceux qui se disent appartenir à la race humaine, il est impensable et inadmissible de cautionner l'exploitation d'animaux sauvages ou autres que ce soit dans des cirques ou autres endroits, c'est une question de sensibilité, de respect de la vie, de toute vie animale ou autre, par compassion et éthique.