Friday 24 February 2017 | 80

Crime in the Réunion: Cat hunting is in open season

A cruel and indiscriminate hunt against cats has been opened by the Prefect of the Réunion on the pretext of protecting two endemic bird species. One Voice intervenes...

Hr blog

On 23 February, One Voice filed an interim appeal to suspend a recent order from the Prefect of the Réunion, which allows the controlling of stray cat populations near the nesting sites of the Barau Petrel and Bourbon Black Petrel seabirds. These endemic species of highly endangered seabirds have been the subject of successive and legitimate conservation plans since 2008. The occasional predation of birds by hungry cats is one of the possible threats identified by these plans (among 'others, like that of rats, which cats chase ...), the Prefect implements massive, totally illegal measures, which are the lethal capture and trapping of all stray cats over large areas of the National Park of the Réunion, for a period of 2 years.

State deficiencies in the management of feline strays, despite the record of euthanasia on the island (15,000 cats per year), is being carried out underhandly using the risk of extinction of Petrels. Already victims of abandonment or loss of their homes for first-generation cats, here now these cats are the target of illegal trapping, using different techniques: cages-traps, "Steve Allan Conibear-kill trap" and "Timms" devices. Kill traps or poisoned bait.

All of these attacks on the lives of domestic animals are prohibited, they seem not concerned by the regulations about animals liable to cause damage (formerly known as «harmful») or affected by rabies.

While other means could be used, deadly traps and poisonings are deployed without knowing which cats (or other animals) will be victims, for lack of prior identification. Activated traps are supposed to be removed within 24 hours ... in remote areas around the cirque of Cilaos (Piton des Neiges, Grand Bénare, Dimitile). A day at least of torture for each cat trapped under the blinding hot sun. We are anticipating the court date...

Hr blog

In the subject

The Reunion, urgent ... Stop the problem of stray animals
No to the slaughter of stray dogs in Frontenaud!

Comments 80

I accept that publication of my comments is subject to the code of conduct.

elisabeth | Monday 20 March 2017

bonjour,

ayant été moi-même victime d'incivilités de la part de réunionnais, je me joins aux commentaires pour la défense des chats, j'en ai eu plusieurs et ça a été toujours douloureux de les perdre. J'espère que l'on pourra faire quelque chose pour les chats de La Réunion, un programme de stérilisation, des refuges avec soins, leur adoption par des gens généreux.

cordialement

Elice | Saturday 18 March 2017

Facile de critiquer quand on ne connait pas la situation réelle sur place!
Et oui à La Réunion il y a énormément d'animaux errants ! Comme partout en France métropolitaine, arrêtez de croire que sur le continent les chats vivent dans un monde idyllique ! Combien de chats errants sont euthanasiés dans les SPA et refuges des grandes villes françaises ? Les chiffres sont affolants ! Tout cela parce que le gouvernement a toujours relégué la misère animale dans un fond de tiroir ! Que les personnes sont irresponsables et prennent un animal de compagnie sur un coup de tête sans jamais en assumer les conséquences ! Tous ces chats qui naissent chaque année, faute d'être stérilisés, vont encore engendrer une population de miséreux qui vont de toute façon mourir dans des conditions affreuses !
Ces campagnes de trappage sont certes inhumaines, mais aucune espèce ne mérite plus qu'une autre.
Ces 2 espèces de Pétrel endémiques vont disparaître si rien n'est fait. Il faut agir ! Ce n'est certes pas la meilleure méthode, mais sacrifier quelques chats pour sauver 2 espèces qui n'existent nulle part ailleurs sur la planète est un mal que les hommes doivent assumer, puisque tout ce gâchis est lié à l'irresponsabilité de l'homme à ne pas savoir entretenir la nature qui l'entoure !
C'est le problème de notre époque, on ne cherche une solution que lorsqu'on est au bord de la falaise ! Aucune anticipation pour trouver des solutions. Si des campagnes de stérilisation des chats et chiens errants avaient été mises en place depuis des années on n'en serait pas là maintenant ! Et ça vaut pour toute la France et pas seulement La Réunion. Les réunionnais font ce qu'ils peuvent selon leurs moyens pour aider les animaux, ce ne sont pas des gens sans coeur. Il y a des idiots, certes, comme partout dans le monde ! Et pour ceux qui l'ignorent la majorité de la population réunionnaise est contre la massacre des requins, mais les décisions sont prises pour apaiser une poignée de surfeurs et touristes ! L'avis du petit réunionnais est loin d'être pris en compte dans ces décisions politiques.

wettlé | Sunday 12 March 2017

L'île de la Réunion a perdu de sa valeur, de sa grandeur, de par ses comportements et agissements envers les animaux ; ici ce sont de pauvres chats qu'elle veut tuer alors que des campagnes de stérilisation seraient indispensables et respectueuses de ces animaux afin d'inciter et d'informer la population à ce problème d'errance, d'abandons pour qu'ils cessent définitivement, et en parallèle cette même île va commencer une chasse cruelle ignoble et inacceptable des requins "non protégés" afin que les surfeurs et baigneurs puissent "nager en toute tranquillité" ce n'est que HONTEUX ET SCANDALEUX !
Alors que nous savons tous que tous les accidents liés aux requins ne sont que la cause de l'irresponsabilité, de l'indifférence de l'inconscience et bêtise humaine et au lieu de punir ces individus ne respectant pas les lois et consignes il est bien plus facile de décider de tuer ces pauvres animaux qui eux, sont dans leurs environnement naturel et devraient donc être protégés et non "traqués, chassés et tués juste pour les plaisirs d'ordures humaines" !
REVOLTANT et nous devons tous agir afin que de telles décisions immondes et lamentables ne se fassent.
MERCI ONE VOICE pour vos merveilleux et profonds combats pour les animaux.

Timiz4ever | Tuesday 07 March 2017

A quel titre humaniste défendez-vous donc la stérilisation ??? En tant qu'"amoureux" des animaux, vous dénoncez la mise en place d'un arrêté visant le contrôle des populations d'animaux errants dans la montagne et ne survivant que grâce à la destruction d'espèces endémiques ou indigènes, concept apparemment inhumain pour nos animaux domestiques... je veux bien mais alors quelle morale y a-t-il à défendre la stérilisation à ce moment- là ?? Si je suis bien votre philosophie, l'animal domestique doit être considéré à l'égal des humains, donc je ne vois pas pourquoi vous brandissez la bannière de la stérilisation... aimeriez-vous que l'on vous fasse cela, si j'ose entrer dans votre jeu argumentaire ??!!

Avant de parler de "crime en réunion", prenez soin de comprendre dans quel cadre ces actions s'inscrivent !
Vous défendez les animaux domestiques tel que vous défendriez votre propre frère ou soeur... et pourtant, à travers ce forum, je suis navré de constater qu'il n'en est rien, tant le racisme est présent dans vos paroles : preuve en est les nombreuses insultes adressées au peuple réunionnais.
Vivant à la Réunion, vous l'aurez bien compris, si j'entends qu'à Bars le duc, un homme a égorgé une fillette, j'en conclue donc que tous les habitants de la région sont des barbares sanguinaires ???? voilà pourtant ce que pensent certains internautes trop bien instruits par des médias peu scrupuleux !

Je suis le premier à reprocher l'impact de l'homme trop pressant sur la planète. Les rats et les chats ne sont pas responsables de leur introduction en milieu naturel, et ça fait belle lurette que je suis convaincu que la première action utile pour sauver la planète et les espèces qui la peuplent serait : l'éradication des Hommes !!! Mais ce n'est pas possible, et j'ai choisi d'oeuvrer à ma propre échelle, comme je suis sûr que chacun de vous le fait avec son animal domestique par exemple. Non je ne tue pas d'humains, mais oui je protège la nature au quotidien. Alors s'il faut éliminer 5 ou 10 chats errants dans la forêt pour sauver les derniers représentants d'une espèce, je pense que l'affaire est acceptable, même par vous. Bien plus acceptable que les dizaines de chats et chiens écrasés tous les jours par nos voitures, que les tonnes de poissons sur-pêchés dans les océans, que les milliards de produits toxiques expédiés dans l'air, le sol de notre chère Terre, etc .... la liste est bien trop longue.
Alors révoltez vous, mobilisons nous dans des combats qui sauveront la planète dans sa plus grande diversité, tant animale, végétale que ethnique !

Merci