Sauvons nos orques ! Pour elles, un sanctuaire, pas la captivité au Japon !


Signer la pétition

23822 signatures.

Sauvons nos orques ! Pour elles, un sanctuaire, pas la captivité au Japon !


Marineland prévoit d’envoyer Inouk, Wikie et Keijo au Japon, où un parc aquatique est en cours de reconstruction. Moana est mort le 17 octobre 2023.

Le delphinarium a des responsabilités vis-à-vis des orques qui sont nées captives dans ses bassins. Il ne peut ignorer qu’elles sont en mauvaise santé, comme en a témoigné la Dre Ingrid Visser, biologiste spécialiste des orques, dans deux rapports réalisés pour One Voice. La condition d’Inouk, en particulier, est inquiétante.

L'État a aussi des responsabilités vis-à-vis des orques qui sont nées et ont vécu toute leur vie sur son territoire. Notamment depuis qu’en 2020, le ministère de l’Écologie a annoncé la fin de la captivité des orques d’ici à 2030, s’engageant à prendre en compte les solutions de sanctuaires proposées.

Au Japon, Inouk, Wikie et Keijo continueraient à être cruellement exploitées jusqu’à leur mort au lieu de connaître enfin une vraie vie dans un sanctuaire marin.

Nous, soussignés, soutenons la demande de One Voice au Président de la République, Emmanuel Macron, d’intercéder auprès de Marineland et de sa maison-mère Parques Reunidos pour empêcher l’envoi des orques françaises au Japon.

Marineland doit faciliter le transfert d’Inouk, Wikie et Keijo vers un sanctuaire, projet dont le parc sortira grandi.