Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

Aider les chimpanzés chez eux

le lundi 01 août 2016 - 3

La vraie protection des espèces menacées ne peut se faire qu'en milieu naturel, pas au zoo. C'est pourquoi One Voice s'associe à P-WAC pour sauver les derniers chimpanzés du Congo.

L'association Project for Wildlife and Apes Conservation que soutient One Voice est dirigée par Amandine Renaud, une primatologue aussi expérimentée que pleine de passion.

En France, P-WAC entend mener des actions de sensibilisation à propos de la déforestation et de la disparition des grands singes, afin de changer le regard du public sur nos plus proches cousins.

En République démocratique du Congo, l'association met sur pied un centre de réhabilitation destiné aux chimpanzés victimes du braconnage. Son objectif est de protéger in situ cette espèce gravement menacée, tout en contribuant au développement durable de la population locale.

La création d'un tel centre, en collaboration étroite avec la communauté féminine, est en effet créatrice d'emplois pour les villageois qui s'y impliquent. L'écotourisme responsable est encore peu développé au Congo malgré la richesse de sa faune et de sa flore, alors qu'il permettrait tout à la fois de sauver les grands singes, patrimoine du pays, mais aussi de financer des projets de ce type.

C'est en effet en Afrique que vivent les chimpanzés, et non pas au zoo. Des sanctuaires tels qu'en propose P-WAC sont l'unique solution pour préserver non seulement les grands singes en tant qu'espèces, mais aussi en tant que personnes animales baignées dès l'enfance dans une culture particulière, étroitement liée au monde des arbres et de la forêt, usant d'outils, de rites, de remèdes, de signes de piste et de codes gestuels transmis de génération en génération. Enfermés les uns sur les autres dans un enclos bétonné, déplacés d'un zoo à l'autre à des fins de reproduction, les grands singes captifs ne peuvent plus donner naissance qu'à des êtres mentalement hybrides, nés sous le contrôle humain dans un espace socialement et sensoriellement appauvri. Autant les conserver alors dans une banque de gènes réfrigérés, en attendant le clonage !

Et les grands singes font partie de ces autres hominidés que nous avons systématiquement massacrés autrefois, des australopithèques aux néandertaliens, avant de passer aux peuples indigènes, menacés comme les chimpanzés par la destruction des forêts tropicales.

Cela suffit. Gorilles, bonobos, chimpanzés et orangs-outans sont les ultimes représentants de ce buisson foisonnant de primates anthropoïdes dont nous avons réduit les branches au seul Homo sapiens. Nous pouvons encore les sauver, si nous le voulons vraiment.

Nombreux sont ceux qui exigent aujourd'hui — et One Voice la première — que des droits fondamentaux soient accordés aux grands singes, ces derniers partageant non seulement avec l'humain un ancêtre à peine vieux de 6 millions d'années, mais aussi un grand nombre de capacités émotionnelles et cognitives.

Un appel vient d'être lancé pour que l'UNESCO adopte enfin le concept de « patrimoine mondial vivant » et y intègre les grands singes. C'est la moindre chose que l'on puisse faire pour ces « tropis » à la frontière floue entre l'humain et les non-humains que nous décrit Vercors dans son livre Les Animaux dénaturés et qui ont la malchance de nous ressembler tant.

Et c'est bien dans cet esprit que One Voice soutient l'initiative de P-WAC.


Commentaires

Commentaire de Dan

Bonjour et MERCI pour eux de votre courage, de tout ce que vous faites, 10000 MERCI.

Commentaire de wettléc

Rien que de voir ce singe comme tant d'autres animaux je me demande comment peut on les exploiter, les maltraiter, les tuer et les utiliser à toutes fins ignobles et inadmissibles, tous ces animaux sont des personnes animales et il est impensable de se considérer "supérieurs" à eux juste parce que des soi disant "humains" l'ont décrété, c'est abominable et vraiment profondément triste, bouleversant et révoltant et doit nous inciter à réagir et agir afin que les singes puissent vivre dans leurs environnement naturels ainsi que les autres animaux sauvages, car la maltraitance animale est liée à la violence humaine et cela doit s'arrêter et cesser définitivement.

Commentaire de wettlé

Vraiment magnifique émouvant et tellement vrai ! Tout ce qui concerne les animaux dont les singes et les grands singes m'émeut, et je me réjouis à chaque fois de constater que des associations de défense et de protection, dont One Voice, sont à la base de tous ces beaux projets, de toutes ces belles initiatives afin de libérer les animaux sauvages emprisonnés, enfermés, ridiculisés et non considérés et respectés par de trop nombreux "humains" si l'on peut encore les nommer ainsi...
Je suis emplie de joie et de bonheur lorsque je lis et constate une évolution favorable et positive pour tous ces animaux dont les vies ne sont certainement pas dans des prisons telles que "zoos, cirques, etc." mais dans de grandes réserves naturelles protégées, dans lesquelles ils peuvent vivre leur "vraie vie" en toute liberté et respect total. Je remercie chaleureusement One Voice pour tous ses merveilleux combats afin de rendre la liberté et donner la protection à tous ces fabuleux animaux qui ont comme nous l'envie de VIVRE LIBRES ET RESPECTES et non EXPLOITES par des ordures humaines, et nous y parviendrons, car les consciences s'éveillent toujours plus en faveur de la défense des animaux.

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales